Corse Net Infos - Pure player corse

VIDEO - Coronavirus : Pourquoi les résultats du patient d'Ajaccio ont tardé à arriver ?


Maria Bettina Colonna le Mercredi 26 Février 2020 à 13:54

Pour l’heure, malgré les rumeurs sur un possible deuxième cas à Bastia, deux cas avaient été considérés comme « possibles » sur l’île.
Alors que le cas bastiais est désormais hors de cause, l’ARS indique que les résultats concernant le patient ajaccien seront connus dans l’après-midi.
Mais pourquoi les résultats du patient d'Ajaccio tardent à arriver ? Quelle est la difference entre un cas suspect et un cas possible ?
Les explications de Joseph Magnavacca, Directeur Médico social - santé environnement - veille sanitaire de l'ARS Corse.




Photo Michel Luccioni
Photo Michel Luccioni
"Il y a trois classements des cas  -  affirme Joseph Magnavacca, Directeur Médico social - santé environnement - veille sanitaire de l'ARS Corse, à la sortie de la réunion qui a eu lieu ce mercredi en préfecture à Ajaccio . - le cas suspect, le cas possible et le cas confirmé.

Le cas suspect c'est quand on revient d'une zone où il y a une exposition "vous pouvez avoir un simple rhum ou des complications respiratoires ...là vous êtes classé cas suspect."

​Le classement en "cas possible" n'intervient qu’avec prise de contact avec l'infectiologue de Marseille que après la réalisation d'un questionnaire peut classer la personne en "cas possible" et "à ce moment là on fait un prélèvement. " - ajoute  Joseph Magnavacca,.

"Aujourd'hui en Corse on a des cas suspects mais pour l'instant on a eu que deux cas possibles, un à Ajaccio et l'autre à Bastia." affirme le directeur - "si pour celui de Bastia, les résultats sont négatifs, on attend toujours les résultats des analyses du patient d'Ajaccio."

Pourquoi on a eu les résultats du patient de Bastia avant ceux du patient d'Ajaccio, hospitalisé et considéré cas possible depuis plus longtemps ?

​Le fait que les résultats de deux patients corses soient traités de manière différente dépend du profil du malade. Si le patient d'Ajaccio, âgé d'une trentaine d'années, présente un cadre clinique stable, le patient bastiais était plus âgé et plus fragile. 
 Joseph Magnavacca, explique qu'on a utilisé deux procédures différentes pour l'envoie des prélèvements. "Pour le patient d'Ajaccio le prélèvement  a été envoyé à l'Institut Pasteur de Paris en revanche le prélèvement basitiais a été envoyé à la Timone."

Explications en vidéo





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708