Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


VIDÉO - Bastia : Un rassemblement « anti-rimigna» après le violent passage à tabac d'un adolescent


MV le Samedi 27 Mars 2021 à 19:40

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce samedi 27 mars aux Pléiades à Bastia, en soutien au jeune agressé par six mineurs le 17 mars dernier. A l’appel du mouvement politique Forza Nova ces Bastiais ont manifesté pacifiquement «contre la racaille » et pour dénoncer la « banlieurisation de la Corse »



L'appel au rassemblement lancé il y a quelques jours par Forza Nova a été entendu. lls étaient une centaine ce samedi, les Bastiais venus manifester leur colère après le lynchage d'un adolescent  le 17 mars dernier. Des dizaines de mères et pères de famille présents aux Pléiades pour dénoncer l'insécurité croissante et s'opposer à la transformation des quartiers sud de la ville  "en zones de non-droit à l’image des banlieues françaises" .

La vidéo de l’agression d’un jeune homme diffusée en milieu de la semaine dernière par le mouvement politique Forza Nova a été très partagée sur les réseaux sociaux, où elle a suscité l’indignation des Corses. On y voit six jeunes s’acharner à coups de pied, pierre et de bâton sur une personne allongée par terre avant de l’abandonner gisant sur le parking de la résidence dont la camera de vidéosurveillance a filmé les faits. 

Si une enquête a été ouverte par le procureur de la République de Bastia et les agresseurs, qui ont reconnu leur implication, ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire, c'est pour éviter que cela se reproduise que le rassemblement de ce 27 mars a eu lieu. "La Corse ne peut accepter ces agissements aux antipodes des valeurs de notre société." a lancé le leader du mouvement nationaliste de droite, Filippo di Carlo, qui exhorte les Corses à réagir et "arracher la mauvaise herbe (a rimigna) avant que notre terre devienne comme la France" .

Etonné du manque de réactions des élus insulaires l'ancien candidat à la maire de Bastia s'en pointe le doigt contre "qui ne monte dans les quartiers sud qu'en campagne électorale pour distribuer des bonbons et qui, après, ferme les yeux sur l’insécurité grandissante.". 

On écoute Filippo di Carlo

Le mobile exact de l'agression doit encore être déterminé a indiqué il y a quelques jours le procureur de la République de Bastia Arnaud Viornery, qui a également ouvert une deuxième enquête pour divulgation d'une vidéo "qui n'était pas censée être diffusée".



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047