Corse Net Infos - Pure player corse

Une salle culturelle et un projet de "Mini Zénith" à Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 19 Décembre 2018 à 16:15

Ainsi que cela a été relaté, le dernier conseil communautaire de l'année à la Communauté de Communes Calvi-Balagne s'est déroulé mardi soir. Au cours de celui-ci, un nouveau premier vice-président a été élu (voir par ailleurs) et un nouveau membre a fait son entrée au sein du conseil. Cette élection a été suivie d'un important ordre du jour





C'est a un véritable marathon de près de 3 heures qu'ont eu droit mardi les délégués de la Communauté de Communes Calvi-Balagne réunis à l'Hôtel de Ville pour cette dernière session de l'année.
Méthodiquement, le président de la CCCB a décortiqué chacune des questions à l'ordre du jour.
Auparavant, on apprenait que la commission d'appel d'offres s'était réunie plus tôt et que le marché pour la réalisation d'une salle culturelle pouvant accueillir des spectacles de danse, de théâtre et autres manifestations comme une salle de cinéma avait été attribué. Cette salle pourra accueillir environ  300 personnes
Toujours dans ce même registre, c'est Jean Ludovic du cabinet CL Consultants d'Ajaccio  qui était invité à présenter le projet d'aménagement du gymnase du complexe sportif en salle de spectacles de type L.
Très séduisant, ce projet formule "Mini Zénith" pourrait accueillir des concerts de variété, rock, comédies musicales, one-man-show et autres manifestations pour une capacité de 1500 places, dont 800 assises.
Le montant de l'opération s'élèverait à un peu plus de 1 M€.
La durée des travaux serait de 21 mois.
Nous aurons l'occasion de reparler de la réalisation de la salle culturelle sur le terrain du lieu-dit "L'Oasis" et sur ce projet de "Mini Zénith".
" Ces deux structures sont complémentaires, et ce pour plusieurs raisons: le centre culturel modulable pourra aussi, comme cela a été dit accueillir une salle de cinéma et a l'avantage d'être un espace convivial que l'on a pas  forcément au complexe sportif, ce qui n'est pas négligeable, d'autant que l'on nous a souvent reproché de nous éloigner de la Ville.
Le "Mini Zénith" est tout aussi intéressant même si pour une question de rentabilité , il n'est pas fait pour accueillir des grandes stars de la chanson"
commentait Ange Santini, maire de Calvi.


Le Conseil Communautaire votait à l'unanimité une longue listes de questions d'ordre administratives et techniques.
Au chapitre des finances, il a été question de la redevance spéciale d'enlèvement des Ordures Ménagères pour 2019 avec un nouveau mode de calcul de cette dernière.
On retiendra aussi  l’extension du nombre de caméras de vidéo-surveillance destinées aux points de collecte des déchets,  un projet d'acquisition d'une promotion immobilière pour l'extension des locaux administratifs de l'Intercom, d'un projet d’installation d’une station de stockage et de distribution de carburants enterrée aux services techniques, de travaux d’aménagement d’un Bureau d’Information Touristique – commune de Lumio qui, dans le cadre projet de maillage du territoire de bureaux d’information touristique en appellera d'autres, de travaux d’aménagement de la recyclerie de Notre Dame de la Serra.....


Un projet d'acquisition d'un terrain  pour l'implantation d’un quai de transfert, d’une recyclerie principale et d’une aire de compostage
Le projet d’implantation d’un quai de transfert, d’une recyclerie principale et d’une aire de compostage – Acquisition foncière / Droit de préférence de la parcelle ZH 29 – Commune de Montegrosso a fait débat.
François Marchetti a rappellé à l’assemblée le  projet d’acquisition de la parcelle cadastrée ZH 29, sise commune de Montegrosso, accessible par la route départementale 151, propriété du Ministère de la Défense. Ce terrain militaire appartient à  l’Etat, qui  est vendeur. Celui-ci se situe  lieu dit Fiume Beccu, et a une  superficie de l'ordre de 13 hectares. Le prix a été fixé par les Domaines à 18 300 € (hors taxes et frais notariés).
Ce terrain n’est plus utile aux besoins des armées, les études préalables relatives aux pollutions pyrotechniques et industrielles ont été finalisées. Celles-ci concluent à l’absence de traces de pollution.


La communauté de communes souhaite donc implanter le quai de transfert des déchets et la recyclerie principale, en lieu et place des installations provisoires de Notre Dame de la Serra, ainsi qu’une plate-forme de compostage.
Le Président a  précise que la commune de Montegrosso disposait  d’un droit de priorité d’achat. Dans l’hypothèse où celle-ci souhaiterait  déléguer ce droit de préférence, la communauté de communes se porterait  acquéreur dans les conditions ci-dessus énoncées.
Présent lors de cette réunion, Joseph Emmanuelli, maire de Montegrosso précisait que "ce terrain qui dans le temps avait fait l'objet d'une expropriation et qu'il avait été question que la commune le rachète mais qu'à cette époque il y avait un problème de dépollution.
Aujourd'hui, cela semble être réglé. J'ai demandé au président de la commune de communes un entretien pour qu'il définisse les besoins de la comcom mais je n'ai pas eu de réponse à ce jour.
Il est impératif que j'ai en ma possession un document pour que je puisse en débattre avec mon conseil municipal qui sera appelé à prendre une décision"
.
François Marchetti s'inscrivait en faux et apportait des précisions.


La collecte des déchets au porte à porte va se poursuivre
Au chapitre des questions diverses il a été beaucoup question de collecte des déchets et particulièrement des déchets à l'exportation.
" Inexorablement on va cette exportation. Il faut savoir que le coût de celle-ci est élevé. Pour un ordre d'idée, le prix de la tonne qui est aujourd'hui de 177€ passera allégrement les 300€ la tonne.
Si tout va bien, cette situation provisoire, qui chez nous dure parfois très longtemps serait de 3 ou 4 ans. Le problème aujourd'hui c'est de savoir si ce sont les contribuables qui vont payer. On ne peut demander à ces derniers de faire d'un côté  des efforts de tri et de l'autre de payer.
" Je trie plus et je vais payer plus" n'est pas concevable.
Pourtant, la nécessité du tri est une évidence. De notre côté, nous allons poursuivre en 2019 avec les communes de la partie Est et  aller plus loins pour terminer avec Calvi à l'horizon 2021.
En Corse, le traitement des déchets est un échec et nous devons tous le porter".

Délégué du Syvadec, François-Xavier Acquaviva apportait des précisions sur les dernières informations sur le sujet.
Enfin, autre problème, et non des moindres, celui de l'état de la voirie à la Zone de Cantone
" Il y a en effet des problèmes graves à la zone de Cantone, au niveau de la voirie.Le travail a été saboté, la chaussée s'affaissent et plusieurs anomalies ont été constatées. Des expertises ont été réalisées et l'affaire a été portée devant la justice pour obtenir réparation" précisait François Marchetti
Ce dernier levait la séance non sans avoir au préalable souhaité de joyeuses fêtes à tous.



 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio