Corse Net Infos - Pure player corse

Une nappe de paraffine de 2 km sur 1 décelée au large de la Côte Orientale


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 1 Juillet 2018 à 12:51 | Modifié le Dimanche 1 Juillet 2018 - 13:53


La présence d'une nappe paraffine de 2 km sur 1 km sous forme de billes à 1 Mille Nautique de la Côte Orientale, entre Ghisonaccia et la Base Aérienne BA 126 de Ventiseri-Solenzara a été signalée aux autorités ce dimanche en toute fin de matinée


(Photos Marine Nationale)
(Photos Marine Nationale)

L'alerte a été donnée peu avant 12h30. Une nappe paraffine sous forme de billes à été signalée à 1 Mille Nautique de la Côte Orientale . D'une surface de 2 km sur 1 km, cette nappe est située entre  la commune de Ghisonaccia et celle de Ventiseri-Solenzara ( Base Aérienne 126.

Selon les premiers éléments constatés il n'y a pas de risque particulier pour la  population, hormis hormis par ingestion de billes.
Selon l'évaluation des courants, sans une action spécifique cette nappe devrait arriver vers 16 heures sur les Côtes,  entre Ghisonaccia et la BA 126 .


Actuellement , le remorqueur de haute-mer "Abeille Flandre" est sur place pour procéder à un brassage de la nappe.
La Préfecture, le CROSS Corse, les Postes de Secours et les Sapeurs-Pompiers ont été prévenus et sont en alerte.
C'est la Marine Nationale qui est en charge de cette affaire.
   

La préfecture maritime confirme
Quelques minutes plus tard la préfecture de Méditerranée confirmait notre information dans un communiqué.
"Le 30 juin, un plaisancier signale au Cross Med en Corse une suspicion de pollution à environ 5 kms au large de Solenzara, à l’Est des côtes corses. Un hélicoptère des douanes se rend alors sur zone et confirme la présence de trainées jaunes. L’Abeille Flandre, alors en prépositionnement au large de l’île est alors dépêchée sur place par le Préfet maritime pour procéder à une évaluation plus précise, et, le cas échéant, commencer éventuellement à traiter la pollution en fonction de sa nature. Dans le même temps, l’échantillon prélevé par le témoin est analysé et révèle qu’il s’agit de boulettes de paraffine.  
Ce matin, dimanche 1er juillet, un avion Falcon 50 de la Marine nationale effectue également un survol de la zone concernée pour évaluer l’étendue et la dérive de la pollution. Compte tenu de la météo, il est probable que cette nappe de paraffine arrive dans les prochaines heures sur la côte, de la Base aérienne de Solenzara à l’Etang de Diane. Dans ces conditions, il est recommandé d’éviter que les enfants se baignent et d’ingérer la matière.  
Les services de la Préfecture maritime de la Méditerranée à Toulon ont alerté les services de la Préfecture terrestre de cet événement."




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Novembre 2018 - 22:00 Bunifaziu : Escale technique du Sea-Watch 3

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie