Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Une évolution exceptionnelle de l'épargne corse en 2020


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 29 Mars 2021 à 09:53

En 2020, les banques corses ont enregistré une hausse de 17 % des dépôts bancaires. Une épargne exceptionnelle conséquence du manque de consommation engendré par les restrictions sanitaires. Si les Corses ont plus épargné que les années précédentes, ils ont surtout laissé leur argent sur les comptes courants. Un phénomène significatif d'une épargne subie.



Les banques corses ont enregistré 10 millions d'euros de dépôts bancaires en 2020. Crédits Photos : Pixabay
Les banques corses ont enregistré 10 millions d'euros de dépôts bancaires en 2020. Crédits Photos : Pixabay
Privés d’une grande partie de leurs activités et loisirs, les Corses à l’image de la population nationale, ont participé à une année exceptionnelle pour l’épargne. Appelée « épargne Covid » elle dénote la forte baisse de consommation entraînée par les confinements et autres restrictions sanitaires.

Selon la Banque de France, l’épargne en 2020 a atteint les 200 milliards d’euros en France contre 130 milliards en 2019. Soit presque un montant doublée par rapport à l’année passée.

Au niveau régional, les banques corses enregistrent 10 millions d’euros de dépôts sur tous types de comptes comme le PEL, le Livret A et le compte courant. Une évolution positive de 17 % par rapport à 2019 qui avait enregistré 8,5 millions d’euros de dépôts. D’habitude la tendance se situe autour d’une variation positive de 5 % par an.

Une épargne de précaution et une épargne subie

Selon Jean-Charles Sananes, directeur régional de la Banque de France, « il y a d’abord une épargne de précaution. Les corses ont mis de côté pour préparer l’avenir et faire face à l’incertitude qui accompagne cette crise sanitaire. Puis il y a une épargne subie. Avec moins d’occasions de dépenser leurs revenus, les gens les ont naturellement laissés sur leurs comptes bancaires ».

Sur l’ensemble des 10 millions d’euros épargnés en Corse, près de 60 % sont restés sur les comptes courant. Un constat qui montre bien le caractère subit de l’épargne et non une volonté de faire des placements financiers. « Les comptes courants ne rapportent presque rien. L’intérêt aujourd’hui c’est de transformer cette épargne accumulée en l’engageant dans l’économie » explique Jean-Charles Sananes.

Deux fois plus de crédits à la trésorerie pour les entreprises

Autre évolution remarquable, l’augmentation des crédits à la trésorerie. « Avec 1,4 milliards d’euros distribués aux entreprises corses c’est du jamais vu. Presque deux fois plus que d’habitude » précise Jean-Charles Sananes. Une augmentation qui montre bien le besoin de trésorerie des entreprises pour faire face à la conjoncture économique actuelle. Ces prêts regroupent ceux utilisés habituellement par les entreprises mais aussi ceux garantis par l’Etat (PGE) qui « ont eu un poids exceptionnel dans la balance ».

Des crédits à la consommation en baisse

Au niveau national l’emploi des crédits à la consommation a reculé de 11,5 % en 2020 selon une étude du courtier en ligne MeilleurPlacement.com et d’Opinion Way. Une baisse nationale sur laquelle serait alignée la tendance régionale. « La baisse est liée à la consommation en berne. Elle suit une logique. Les crédits revolving ont également connu un fort recul car les conditions d’accès ont été limitées. Ces crédits sont des bombes à retardement qui font beaucoup de mal en termes de surendettement » explique Jean-Charles Sananes.

Si l’épargne exceptionnelle de 2020 laissait place au questionnement sur son rôle à jouer dans le plan de relance, le ministre de l’économie Bruno Le Maire l’a confirmé le premier mars dernier : « il n’y aura pas de taxe Covid sur l’épargne des Français ».


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047