Corse Net Infos - Pure player corse

Une architecte corse et son école en lice pour le « Archi Design Club Awards »


le Jeudi 17 Janvier 2019 à 22:43

La 6e édition des ADC Awards aura lieu en mars 2019. Elle récompensera les réalisations architecturales les plus remarquables livrées entre le 1er janvier 2017 et le 30 septembre 2018. L’ architecte Corse Amelia Tavella, connue pour ses réalisations poétiques, est en lice pour ce prestigieux prix avec l’école « A Strega » réalisée en plein maquis Corse.




Depuis leur création en 2013, les ADC Awards récompensent chaque année les réalisations architecturales les plus remarquables émanant de jeunes créateurs comme de talents confirmés. Avec des projets d'une grande diversité de contextes, d'échelles, de budgets et de moyens, la distinction est aujourd'hui autant appréciée pour son exigence de qualité que pour l'éclectisme des ouvrages sélectionnés par la rédaction du magazine Muuuz, en partenariat avec d’a. Les lauréats seront dévoilés en mars 2019 lors d’un Dîner de gala en présence des équipes nominées. 

 

Parmi le projets en lice pour ce prestigieux prix  on y reçoive l’Ecole A Strega, de l’architecte Amelia Tavella, livrée en 2018 en plein maquis Corse à quelques kilomètres d’Ajaccio et shortlistée dans la catégorie « Architecture et paysage ».

Amelia Tavella a bâti cette école à l’intérieur même de la nature, n’en modifiant ni les forces ni la beauté, mais s’en nourrissant pour nourrir en retour les enfants auxquels son œuvre, A Strega, est consacrée.
 



Après le Prix de la Jeune Femme Architecte 2016, Le Prix Pierre Cardin de L'Académie des Beaux Arts 2017 et le Palmarès « Choiseul - Ville de demain » 2018, l’architecte voit à nouveau son travail salué.

 

"J’ai un amour et un respect infinis pour ces sites remarquables en Corse, ayant passé mon enfance, notamment à travers la pratique de l’équitation, à les arpenter, les découvrir " déclare Amelia Tavella qui a pensé cette école dans sa forme fuselée, sur un vaste terrain vierge entre deux chênes centenaires. L’un marque l’entrée de l’école, le second devient centre du jeu de la cour de ré- création. Un certain mimétisme s’opère entre le bâtiment et la butte sur laquelle il repose. Le bois, d’une mise en œuvre délicate, offre à l’école la possibilité de vivre en symbiose avec la nature. Cette « halle agricole », en lien avec son territoire, est constituée d’une grande résille de bois unitaire. De cette colonne vertébrale de bois que surplombe une surtoiture, s’échappent deux boîtes aux fonctions distinctes et aux vues adaptées. Quand cette enveloppe s’interrompt, elle laisse la place au granit. Issues d’anciennes bâtisses corses, les pierres ont été retaillées sur place avant d’y être assemblées. La surtoiture, qui offre un confort thermique et acoustique, vient surligner la topographie du site, par ces deux versants aux pentes douces, en en épousant la crête. 

On peut soutenir cette œuvre en cliquant sur "votez pour ce projet" sur le lien suivant :

https://www.muuuz.com/magazine/rubriques/architecture/49552






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Avril 2019 - 18:37 Bastia : Du pain éthique sur le marché !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio