Corse Net Infos - Pure player corse

Un ACA revanchard à Nancy


le Vendredi 23 Novembre 2012 à 22:24 | Modifié le Samedi 24 Novembre 2012 - 01:17


Johan Cavalli et Felipe Saad de retour, c'est un groupe presque au complet qui se rendra à Marcel Picot ce Samedi, pour y défier Nancy. Actuelle lanterne rouge, les porcs-épics restent sur un match nul aux allures de défaite, à Troyes. Si à l'extérieur la pression est moindre, celle qui règne à domicile est loin d'être réconfortante pour Mollo et ses compères. Une aubaine que doit saisir l'ACA, qui a une petit revanche à prendre sur le match de l'an dernier.


Après quatre matches de suspension, Cavalli retrouvera le terrain à Nancy, où il avait faillit donner les trois points à l'ACA l'an dernier (Photo : Filetta)
Après quatre matches de suspension, Cavalli retrouvera le terrain à Nancy, où il avait faillit donner les trois points à l'ACA l'an dernier (Photo : Filetta)
Après avoir concédé "une défaite qui fait mal" comme dit si bien Dupont, l'ACA repart sur les routes du championnat de France. Au menu ce week-end, un long déplacement en Lorraine. A Nancy, où rien ne va plus, l'ACA y va pour retrouver l'efficacité qui était la sienne il y encore de cela deux semaines, mais surtout pour prendre les points perdus en route. Contre Sochaux, les Oursons n'ont pu que constater les dégâts, au terme des 90 minutes. Pourtant dominateurs, et très productifs offensivement, les joueurs Ajacciens n'ont pas réussi à faire sauter le verrou, et ont surtout concédé une nouvelle déconvenue sur leur pelouse. 

Cette fois, changement de décor. Au Stade Marcel Picot, l'an passé, l'ACA était allé chercher le nul. Même si l'on se souvient bien que les coéquipiers de Pierazzi auraient mérité mieux, tant ils étaient en net progrès par rapport à leurs sorties précédentes. Mais alors que Cavalli, qui retrouvera sa place au milieu ce Samedi, pensait avoir tué le match, une ultime offensive des locaux mis fin aux espoirs, et l'ACA du se contenter d'un point. Cela ne fut que partie remise, puisque Pantaloni verra son équipe s'imposer face à Rennes la semaine qui suivit. Il sera intéressant donc de voir comment ceux qui étaient présents l'an passé vont aborder cette rencontre, face au vingtième de L1. A priori, ce sera dans un esprit plutôt revanchard, surtout que désormais, le temps commence à être compté, et la trêve approche. 

Quand la crise passe par la Lorraine...

L'ACA, meilleure attaque à l'extérieur, devra confirmer ses bonnes disposition dans cet exercice, pourtant si risqué au premier abord. Cette fois, le contexte sera différent de celui de Toulouse, et on risque de voir une équipe des locaux moins permissive coté marquage et espaces. En effet, Nancy porte le bonnet d'âne de ce premier tiers de championnat. Une seule victoire, lors de la première journée, et surtout une ribambelle de défaites et de matches où les joueurs de Fernandez ont laissé des points. Autrement dit, c'est face à un club en plein doute que l'ACA devra aller récupérer les trois points perdus contre Sochaux.
Mais comme on ne se méfie jamais assez des petits, l'ACA devra se méfier de cette équipe. Comportant de bonnes individualités comme Mollo (qui sera cependant forfait), Mangani, l'ancien acéiste, ou encore Bakar, les Nancéiens auront certes la pression, mais savent qu'ils n'ont (presque) plus le droit à l'erreur. Seulement six points au compteur et huit petits buts inscrits, la plus mauvaise attaque du championnat n'a plus le choix. Et c'est précisemment ça qui en fait un danger permanant, dans un match comme celui-ci.

Bouhours suspendu, mais plus Cavalli !

"La défaite de Sochaux nous a fait bondir, explique A. Dupont sur le site officiel du club, et on s'est rapidement penché sur le match de Nancy. C'est un mauvais résultat, mais c'était un bon match. Je n'ai pas d'explication rationnelle à nos prestations à domicile, par rapport à celles de l'extérieur. On doit garder la même solidarité. On est plus efficaces dehors, peut-être parce qu'on est plus concentrés, et qu'on a moins la maîtrise du jeu, peut-être aussi. La pression joue aussi un rôle, synonyme de maintien. On a des garçons qui sont en progrès et il faut confirmer ça. Je ne sait pas si Nancy est vraiment en crise, en tout cas, elle n'est pas mauribonde. C'est une équipe qui va s'accrocher jusqu'au bout, il faudra donc d'abord compter sur nous". 
Au final, on pourrait présenter ce match comme un match sans pression coté Ajaccien, même s'il reste celle de la compétition et du résultat. Alors que la trêve approche à grands pas, l'ACA aurait tout intérêt à ramener des points de ce déplacement en Lorraine, car viendra ensuite la terrible épreuve Stéfanoise, à François Coty. 
Concernant le groupe, on notera les retours de Cavalli, qui a purgé son quatrième et dernier match de suspension, ainsi que de Felipe Saad, enfin remis sur pieds. Bouhours, lui, sera suspendu pour un troisième jaune. 

U Gruppu Aiaccinu : André, Belghazouani, Cavalli, Diarra, Diawara, Eduardo, Faty, Felipe, Lasne, Lippini, Medjani, Mostefa, Mutu, Oberhauser, Ochoa, Pierazzi, Poulard, Sammaritano.

U gruppu di l'ASNL : Gregorini, Ndy Assembe, Sami, Loties, Puygrenier, André Luiz, Muratori, Helder, Ayasse, Mangani, Karaboué, Sané, Grange,  Alo'o Efoulou, Hammar, Zenke, Bakar, Moukandjo.
Olivier CASTEL




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Novembre 2018 - 22:11 Ligue 2 : L'ACA dominé à Grenoble

Vendredi 2 Novembre 2018 - 23:10 Derby : Le GFCA « enfourche » l’ACA (1-2)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse