Corse Net Infos - Pure player corse

Tour de Corse : Kris Meeke out et Sébastien Ogier en panne. La voie est libre pour Neuville


Rédigé par le Samedi 8 Avril 2017 à 16:28 | Modifié le Samedi 8 Avril 2017 - 22:50


Kris Meeke premier leader du Tour de Corse 2017 d'abord, Sébastien Ogier ensuite : en retrouvant la Castagniccia, terrain de légende du sport automobile insulaire, l'épreuve qui a du être interrompue un temps après l'accident spectaculaire de Martin Koci et Lukas Kostka - en observation à l’hôpital où ils devraient passer la nuit, a renoué avec ses plus beaux épisodes du passé. Imaginez une seconde Kris Meeke qui part plein d'espoir tenter de confirmer sa première place mais qui chemin faisant doit renoncer au moment ou le Belge Neuville redouble d'audace. Imaginez encore l'extraordinaire forcing de Sébastien Ogier qui dominé jusque-là parvient à s'octroyer la troisième spéciale du jour. La bataille s'annonçait grandiose à la tête de la course avant qu'à son tour le Français victime d'une perte de pression hydraulique ne cède plus de 36 secondes au leader !


40 secondes de retard sur Neuville : le coup a été rude à la fin de la huitième spéciale du jour -Novella - pour Sébastien Ogier qui sur le tronçon précédent avait pourtant fait la preuve qu'il avait, enfin, réussi à tirer le meilleur parti de son véhicule.
Mais il faudra faire avec et se dire que ce dimanche entre Antisanti et Poghju-d-di Nazza puis à Porto-Vecchio la même mésaventure peut venir freiner la course pour l"instant victorieuse de Neuville qui en Castagniccia a quand même mis à son actif trois scratches sur quatre.
Cela signifie sans doute quelque chose. En tout cas on peut dire que pour Thierry Neuville et sa Hyundai ça va fort.
Et qu'il faudra être aussi fort ce dimanche pour les détrôner de la première place.
Ogier est en effet à 38.9 s, Sordo à 57.7, Latvala à 1.09.4, Breen à 1.12.

Retour sur une journée d'intenses émotions

La Porta-Valle di Rustinu (1) : Neuville le plus rapide
Thierry Neuville prend la tête de cette édition 2017 du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse à l’issue de la première boucle de ce samedi. Le pilote Norvégien Andreas Mikkelsen reste leader du WRC2 tandis que R. Astier augmente tranquillement son avance en WRC3. Quant au JWRC, Nil Solans garde, lui aussi, le commandement en fin de matinée. Martin Koci et Lukas Kostka, victime d'une impressionnante sorte de route qui a nécessité la neutralisation de la course, ont été évacués sur le centre hospitalier de Bastial où ils devraient passer la nuit mais, on s'en réjouit, ils sont indemnes tous les deux.    

Novella (1) : Et deux pour Neuville
Thierry Neuville signe un nouveau temps scratch (11min13sec1) dans cette deuxième spéciale de la matinée. Le Belge précède Dani Sordo de 2sec2 et Juho Hanninen de 3sec3. Septième temps pour Sébastien Ogier qui concède 8sec8. Kris Meeke termine la spéciale avec un moteur à l’agonie et perd 15sec5 sur le temps de référence. Le leader du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse doit ensuite se résoudre à l’abandon. Paul Nagle, son équipier, vient rendre son carnet au point stop. Neuville hérite donc de la première place au classement général. Il possède désormais 8sec2 d’avance sur Ogier et 45sec3 sur Sordo.


La Porta-Valle di Rustinu (2) : Sébastien Ogier revient
Sébastien Ogier réalise le meilleur temps dans ce deuxième passage de La Porta-Valle di Rostino (32min15sec9) et reprend 6 secondes à Thierry Neuville, victime d’un tête à queue en début de chrono. Jari-Matti Latvala signe le deuxième temps à 5 secondes de la Ford. Neuville conserve la tête du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse mais Ogier revient à 2sec2. Dani Sordo est toujours troisième au classement général, à 54sec5, mais voit fondre sur lui Latvala, revenu à 11sec3.


Novella (2) : Neuville creuse l'écart
Les pilotes Hyundai réalisent le doublé dans cette dernière spéciale de la journée. Le temps scratch est pour Thierry Neuville, en 11min17sec7, devant Dani Sordo (+ 3sec2) et Jari-Matti Latvala (+ 3sec6). Victime de problèmes hydrauliques, Sébastien Ogier cède 36sec7 au leader. Neuville creuse l’écart au classement général, Ogier évolue désormais à 38sec9 au terme de la deuxième journée de course. Le podium provisoire est complété par Dani Sordo.

Ils ont dit

Ogier à Basia
Ogier à Basia
Thierry Neuville-Gilsoul
Nous sommes en bagarre pour la victoire. Aujourd’hui, nous sommes en forme et nous faisons de très bons temps. J’espère que cela va suffire pour conserver la tête du rallye et que notre avance va augmenter car la dernière étape va être rude. >


Sébastien Ogier-Ingrassia
Nous avons perdu la pression hydraulique à la fin de la spéciale précédente. Le but, désormais, est juste de finir la journée et de rejoindre l’assistance. Les différentiels et la boîte de vitesses ne fonctionnent plus, la voiture est en mode propulsion.


Dani Sordo-Marti
Je fais absolument mon maximum, je ne peux pas donner plus. Je suis absolument à fond partout mais cela ne semble pas suffisant.


Latvala-Anttila
J’ai l’impression de conduire une voiture complètement différente de celle d’hier et de ce matin. Grâce au travail fourni à l’assistance, j’apprécie maintenant vraiment la voiture et je me fais très plaisir. La bagarre est sympa.

Fiori-Tavera
C'est une spéciale incroyabble (Novella). On est ravis de l'avoir parcourue et d'être encore là en fin de journée.


Loubet-Landias
C'est pas mal, même si on a perdu un peu de temps derrière Veiby. Nous avons eu un petit souci avec la valve pop off. Mais on un bon feeling.

Le classement général provisoire

1

5

 Thierry NEUVILLE

2:44:10.2

 

 

2

1

 Sébastien OGIER

2:44:49.1

+38.9

+38.9

3

6

 Dani SORDO

2:45:07.9

+18.8

+57.7

4

10

 Jari-Matti LATVALA

2:45:19.6

+11.7

+1:09.4

5

8

 Craig BREEN

2:45:22.4

+2.8

+1:12.2

6

4

 Hayden PADDON

2:45:54.0

+31.6

+1:43.8

7

32

 Andreas MIKKELSEN

2:50:31.9

+4:37.9

+6:21.7

8

34

 Teemu SUNINEN

2:51:39.8

+1:07.9

+7:29.6

9

84

 Stephane SARRAZIN

2:51:57.0

+17.2

+7:46.8

10

44

 Yohan ROSSEL

2:54:06.7

+2:09.7

+9:56.5

11

38

 Ole Christian VEIBY

2:56:31.2

+2:24.5

+12:21.0

12

41

 Simone TEMPESTINI

2:57:16.4

+45.2

+13:06.2

13

89

 Jeremie TOEDTLI

2:57:26.1

+9.7

+13:15.9

14

87

 Guy FIORI

2:58:56.8

+1:30.7

+14:46.6

15

40

 Pierre Louis LOUBET

2:58:59.4

+2.6

+14:49.2

16

2

 Ott TANAK

2:59:22.8

+23.4

+15:12.6

17

85

 Jean Marc MANZAGOL

2:59:46.8

+24.0

+15:36.6

18

33

 Jan KOPECKY

3:00:31.3

+44.5

+16:21.1

19

21

 Romain DUMAS

3:02:55.8

+2:24.5

+18:45.6

20

22

 Francois DELECOUR

3:06:57.6

+4:01.8

+22:47.4

21

88

 Eamonn BOLAND

3:07:38.7

+41.1

+23:28.5

22

61

 Raphael ASTIER

3:07:53.0

+14.3

+23:42.8

23

101

 Nil SOLANS

3:08:50.8

+57.8

+24:40.6

24

102

 Terry FOLB

3:09:16.4

+25.6

+25:06.2

25

104

 Nicolas CIAMIN

3:09:34.6

+18.2

+25:24.4

26

127

 Florent JOLY

3:12:48.8

+3:14.2

+28:38.6

27

82

 Alain VAUTHIER

3:16:38.7

+3:49.9

+32:28.5

28

83

 Marchetti ALBERTO

3:17:05.5

+26.8

+32:55.3

29

81

 Armando PEREIRA

3:17:28.1

+22.6

+33:17.9

30

126

 Eric FILIPPI

3:18:22.7

+54.6

+34:12.5

31

11

 Juho HANNINEN

3:19:18.0

+55.3

+35:07.8

32

138

 Cedric CARDI

3:19:22.8

+4.8

+35:12.6

33

31

 Eric CAMILLI

3:23:02.7

+3:39.9

+38:52.5

34

46

 Lukasz PIENIAZEK

3:26:15.4

+3:12.7

+42:05.2


Akio Toyoda au village du tour !

Akio Toyoda (au centre) entouré de Jean-Pierre De Genève, qui est le plus ancien concessionnaire de Toyota en France, et Georges Monti (concessionnaire Toyota pour la Corse), est le président et directeur général de Toyota Motor Corporation et est le petit-fils de Kiichiro Toyoda, fondateur du célèbre constructeur japonais.
Il était samedi en fin d'après-midi au village du tour, à Poretta, après avoir suivi, avec l'intérêt que l'on devine, le bon comportement des Yaris dans l'épreuve.  




Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports