Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


TEMOIGNAGES. Un an après, nos lecteurs racontent leurs souvenirs du confinement


La rédaction le Mercredi 17 Mars 2021 à 20:40

Le 17 mars 2020 la France entière plongeant dans un confinement qui a chamboulé notre quotidien pendant près de deux mois. Peur, solitude, désespoir, solidarité : des sentiments souvent encore présents dans (nos) vies.

Voici vos témoignage un an après ce jour où nos vies ont basculé.
En ce premier anniversaire nous sommes revenus avec vous sur nos souvenirs de ce mardi qui a changé nos vies.
Voici vos témoignages.



Le premier jour du confinement à Bastia, 17 mars 2020
Le premier jour du confinement à Bastia, 17 mars 2020

Dominique : "j'avais l'impression d'être seule au monde"

C'était sympa d'avoir pour moi toute seule un bus oui enfin avec le chauffeur car c'est pas moi qui conduisait mais franchement j'avais l'impression d'être seule au monde 😂et non pour ceux qui auraient envie de dire que je promenait... ben non moi je bosse dans une branche qui ne connaît pas le confinement ...

Jerome : "ceux qui se battaient pour un paquet de pâtes"

Le souvenir que j'ai ,ou tous à basculé, c'est que j'ai vu vraiment la personnalité des gens, qui ce battaient pour un paquet de pâtes

Sally : "C'est pas fini"

C'est pas fini,c'est même pire! L'essentiel pour le bien-être reste fermé,diminution de nos libertés ,le couvre-feu à 18h...

Philippe : "on est toujours dans l'incertitude"

Le gouvernement n’a pas géré on est toujours dans l’incertitude notre vie est entre parenthèse pour tout le monde on a oublié trop vite les personnes travaillant dans les hôpitaux

Isa : "Aucun"

AUCUN....j'ai continué à aller au travail et gérer un cluster en EHPAD....
Je m'en serais bien passé

Corinne : "j'ai aménagé ce jour là"

Emménagement en ce 1er jour de confinement : pas de TV, ni machine à laver, ni internet....ça a duré 4 mois , pas de dépannage dù au covid..😡😡

Geneviève : "l’inquiétude face à la Covid cette inconnue"

J’étais au bureau le matin et je voyais cet incessant défilé de véhicules se dirigeant aux supermarchés. J’étais atterrée par l’attitude des gens totalement en panique et par le chacun pour soi... 
Et puis le calme, le chant des oiseaux, mais l’inquiétude face à la Covid cette inconnue.

Rosina : " pourquoi maintenir les élections ?"

Je me suis posée une question ; pourquoi on annonce un confinement et pourquoi maintenir les élections. J'étais vraiment outrée à ce moment là ,de l'inconscience du Président de la République. On connaît la suite des cas supplémentaires suite au Cluster qui c'est amplifié .Je ne retiendrai que le manque d'incompétence de l'état, car le confinement était une évidence pour pouvoir enrayer cette épidémie qui se propageait très rapidement. Bona ghjurnata 🙂

Olivier : « j’ai coupé les réseaux sociaux « 

J’ai coupé les chaînes d'info et les réseaux sociaux pour ne pas générer de stress

Marie-Do : "des dilemmes, du stress et une folle envie de glace"

J'ai patiemment attendu mon tour pour rentrer dans un supermarché aux portes de la ville et j'ai acheté quatre paquets de glaces et des chips avec des pâtes et des salades pour faire face à la solitude et au confinement.

J'ai écouté plein de conseils, ceux d'experts disant d'appeler les amis, la familles, les proches pour ne pas rompre le lien social et briser l'isolement...mais a t-on vraiment envie de parler de Covid - 19 à longueur de journée ?

Je suis donc sortie pour courir même si je me demandais si on avait le droit de s'éloigner de son domicile....
Comme une aventurière j'ai fait le tour de mon quartier, la Citadelle,  en courant et j'ai rejoint le vieux port et j'étais fière, très fière même, de constater que les Bastiais avaient joué le jeu et qu'ils étaient bien tous chez eux....


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047