Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Spéculation immobilière en Corse : Core in Fronte propose un permis de louer


La rédaction le Samedi 13 Mars 2021 à 15:34

Core in Fronte a tenu une conférence de presse ce matin à Porti Vechju pour montrer du doigt les effets pervers de la spéculation. Ses militants rassemblés devant la statue de Pasquale Paoli l'ont fait en termes peu amènes à l'égard "des acteurs de la sphère immobilière, qu'ils soient maires, promoteurs, agents, notaires, particuliers, à prendre conscience du problème de la dépossession foncière en en Corse". Core in Fronte estime encore, concernant Porti Vechju, que les Corses attendent une politique nouvelle de la part d'une mairie d'essence patriotique"



(Photos @coreinfronte)
(Photos @coreinfronte)
Le propos a tourné, d'emblée, autourdu projet immobilier "L'Hermione".
"Il y a quelques semaines, un projet immobilier, baptisé "L'Hermione", a suscité le débat, par une publicité provocatrice, dans une ville, aujourd'hui appelée "Povo", où les Corses sont minoritaires du fait, notamment, de la colonisation de peuplement" a rappelé Core in Fronte en s'attardant plus particulièrement sur la situation à Porti Vechju.
L'Hermione "est un projet, de la SAS Corsea Promotions, de 18 logements avec une emprise au sol de 1 060m2 sur un terrain de 1 290 m2, pour lequel la municipalité de Porti Vechju a été contrainte de délivrer le permis par un arrêt de la Cour administrative d'appel de Marseille en date du 28 septembre 2020. La vente de l'ensemble de la promotion est confiée à Patrimonium, société d'investissement immobilier basée à Marseille qui s’adresse à des acheteurs non corses. Nous appelons l'ensemble des acteurs de la sphère immobilière, qu'ils soient maires, promoteurs, agents, notaires, particuliers, à prendre conscience du problème de la dépossession foncière en en Corse".

Pour Core in Fronte c'est une évidence : "les forces de l’argent, internes ou externes à la Corse, sont à l’œuvre et le phénomène de spoliation est favorisé par divers dispositifs de défiscalisation (Crédit d’impôt, Loi Pinel, TVA réduite et récupérable…)."
Pour le mouvement , "la question foncière est une lutte historique du Mouvement National. En 2021, elle est plus que jamais d’actualité. Il faut enrayer le modèle économique résidentiel qui dépossède les Corses." Et de citer ces exemples : le meublé touristique à Paris représente 41 210 logements (Source AirDNA) pour 1 382 779 logements soit un indicateur de pression foncière de 2.98%. En Corse, 39 716 meublés touristiques pour 249 668 logements, soit un indicateur de pression de 15.9%.
Dès lors, Core In Fronti interpelle la nouvelle municipalité de Porti Vechju "pour rompre avec un système spéculatif qui impacte négativement l'avenir de la Corse. Les Corses attendent une politique nouvelle de la part d'une mairie d'essence patriotique. Core In Fronte propose un permis de louer à l’échelle de la Corse. Ce dispositif existe déjà dans des villes touristiques françaises. Il est impérieux que les parlementaires corses se saisissent de cela".



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047