Corse Net Infos - Pure player corse


Semaine de l'Education physique et sportive : pour le SNEP/FSU le compte n'y est pas en Corse


C.-V. M le Mercredi 9 Décembre 2020 à 14:39

Depuis ce lundi 7 décembre et jusqu'au 11, ce devrait être la semaine de l'Education physique et sportive. Sur le terrain ceux qui ont en charge de l'enseigner, estiment que le compte n'y est pas en Corse. Sur le thème : "une jeunesse plus sportive, c'est possible", le SNEP/FSU, par exemple, plaide pour cette cause ainsi que l'explique Jean-Michel Medori, son secrétaire académique.



La situation  sur le terrain
- Le constat est alarmant : dans le mode de vie actuel des enfants et des adolescents, l’inactivité physique et le temps passé assis augmentent, entraînant un accroissement inquiétant du surpoids et de l’obésité (en France, près d’un jeune sur cinq est atteint de surpoids). Dans le même temps, la fédération française de cardiologie lance une alerte sur le fait qu’en quarante ans les enfants ont perdu près de 25% de leurs capacités cardio-vasculaires à cause de la progression de la sédentarité précoce chez les jeunes.
Face à cela, le gouvernement communique à grands coups de prises de parole médiatiques sur l’aspect « indispensable » de l’EPS pour sa contribution à la santé, surtout dans le contexte sanitaire particulier que nous traversons. Or, sur le terrain, les mesures ministérielles vont à l’encontre des annonces faites au journal télévisé. En effet, pourquoi supprimer cent postes alors que nous accueillerons 22 500 élèves de plus à la rentrée prochaine ? L’académie de Corse perdra un poste EPS en collège et un en lycée malgré la hausse des effectifs et les besoins déjà mal comblés.


- Il y a aussi le problème des installations
- A cette situation s’ajoute le problème des installations sportives, malheureusement pas nouveau sur notre île. Certains établissements sont dotés de complexes ou de gymnases (dont un gymnase type SNEP à Calvi) tandis que d’autres sont démunis ou que d’autres encore souffrent de la vétusté ou de l’étroitesse des locaux. L’équipement est ainsi très inégal sur le territoire, ne permettant qu’à une partie seulement des élèves de bénéficier des conditions favorables aux acquisitions.

-  Et pour les autres ?
- Pour les autres, la qualité de l’enseignement diminue considérablement notamment lorsque les élèves pratiquent sur des installations en intérieur ou en extérieur, dans une salle basse de plafond ou exigüe, dans une cour de récréation ou sur un plateau sportif en béton bosselé. La qualité baisse encore lorsque les temps de déplacements en bus (souvent extrêmement couteux : 50€ pour 5’ de bus !) ou à pied pour se rendre sur une installation de la ville, impactent le temps d’apprentissage et les coûts de fonctionnement d’un établissement. Nous sollicitons régulièrement la Collectivité de Corse sur ces sujets de manière à réduire les inégalités. Nos élèves doivent pouvoir avoir accès à des activités physiques sportives et artistiques variées tout au long de leur scolarité} et obtenir enfin un forfait identique pour tous les scolaires transportés en Corse .

- L'importance de l'Education physique et sportive?
- L’EPS est pluriel : Il ne s’agit pas là uniquement de santé. L’EPS répond à une grande diversité de besoins, elle est un langage et on y partage des émotions. N’oublions pas que l’EPS c’est la seule discipline qui permet de vivre les apprentissages par et avec le corps, d’intégrer ainsi des notions abstraites étudiées en classe. L’EPS dote de techniques motrices fondamentales pour le développement. La réduire à une seule dimension, c’est nier son importance dans l’évolution de l’enfant. L’Ecole est le seul lieu où les enfants et les adolescents pratiquent des activités physiques de manière systématique et qu’un nombre d’enfants conséquent, souvent issus de milieux isolés géographiquement ou défavorisés, n’ont que l’Ecole pour pratiquer.

- Vos revendications ?
- Le SNEP-FSU de Corse milite pour des installations sportives dignes de ce nom ainsi que pour l’augmentation des horaires en EPS. La mise en place de deux séances de deux heures par semaine, comme cela existe pour les sixièmes depuis 1994, doit être étendue à tous les autres niveaux de classe. Nous militons également pour un recrutement efficace qui couvre tous les besoins afin qu’aucune classe ne reste sans professeur d’EPS et que les effectifs des classes soient raisonnables de manière à ce que chaque élève bénéficie d’un enseignement de qualité.





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047