Corse Net Infos - Pure player corse

Santé : Le service de scintigraphie d’Ajaccio équipé d'une gamma caméra à la pointe de la technologie


le Jeudi 26 Juillet 2018 à 10:32 | Modifié le Jeudi 26 Juillet 2018 - 10:52


Depuis le 29 mai, les patients du GIP de médecine nucléaire d’Ajaccio (structure gérée conjointement par le centre hospitalier de Castelluccio et par le centre hospitalier d’Ajaccio, dans le cadre d’un Groupement d’Intérêt Public) peuvent bénéficier d’une prise en charge, avec l’utilisation d’une nouvelle gamma caméra ultra-moderne, équipée de la fonction scanner. Ce nouvel équipement va permettre d’accroître encore davantage la qualité des diagnostics et va renforcer la sécurité des soins prodigués aux usagers. Tout ce qu'il faut savoir à ce propos


- Qu’est-ce que la scintigraphie ?
- La scintigraphie est une technique d’imagerie médicale non invasive, pratiquée dans les services de médecine nucléaire, qui permet d’établir ou compléter un diagnostic médical, afin d’optimiser la prise en charge du patient.
La scintigraphie permet d’obtenir une image du fonctionnement d’un organe (thyroïde, os, cœur, poumon, rein…). Pour l’obtenir, un médicament radio-pharmaceutique (MRP) spécifique de l’exploration demandée est administré au patient.  Le MRP va émettre un rayonnement, pendant une durée limitée, qui est détecté par la gamma caméra et va permettre d’obtenir une image appelée scintigraphie.


- Quelles pathologies peuvent bénéficier d’un examen de scintigraphie ?
- Cette activité peut concerner de nombreuses pathologies : Pathologies osseuses, myocardiques, pulmonaires, thyroïdiennes, para-thyroïdiennes, rénales, lymphatiques (ganglion sentinelle), recherche de foyers infectieux.
Ce type d’examen est indiqué en particulier pour identifier les pathologies cardiaques (43 % des patients), les pathologies osseuses non cancéreuses (30 % des patients). Les explorations pour les cancers (1/3 des scintigraphies osseuses et les scintigraphies du ganglion sentinelle) sont très importantes pour la prise en charge des patients mais sont quantitativement minoritaires (16 % des patients).


- Que va apporter la nouvelle gamma caméra hybride ?
- Le service de médecine nucléaire d’Ajaccio (installé depuis 1999 sur le site du CH de Castelluccio et qui rejoindra le site du nouvel hôpital d’Ajaccio au Stiletto en 2019) est équipé actuellement de 2 gamma caméras. L’une des 2 gamma caméras était déjà dotée de la fonction scanner (gamma caméra hybride), en plus de la fonction de scintigraphie traditionnelle.
L’installation d’une deuxième gamma caméra hybride, début juin 2018, va permettre au service de médecine nucléaire d’Ajaccio de répondre à la demande croissante de ce type d’examen.
L’utilisation de la fonction scanner, en complément de l’examen de scintigraphie, permet de mettre en œuvre des méthodes de correction d’atténuation et de recalage anatomique, donc d’obtenir davantage de précision au niveau des diagnostics. Ce type d’examen favorise une qualité optimale de l’image obtenue et renforce la fiabilité du diagnostic effectué par le praticien du service de médecine nucléaire.


- Comment est organisée la prise en charge des patients au sein  du service de médecine nucléaire d’Ajaccio ?
- Le service de médecine nucléaire d’Ajaccio est ouvert du lundi au vendredi et reçois les personnes de 8H00 à 17H00. Les patients doivent prendre RDV (par téléphone, par mail ou par présentation sur site de leur ordonnance) et sont adressés au service par un médecin traitant ou spécialiste. Les délais de RDV sont généralement d’une semaine (2 semaines pour les scintigraphies myocardiques). Certaines demandes d’examens peuvent être programmées en urgence.
Une information très détaillée est délivrée au patient sur les conditions de déroulement des examens.


- Quels sont les délais d’obtention des résultats d’examens ?
- L’interprétation des images de l’examen est toujours réalisée dans l’heure qui suit l’examen et le résultat est présenté directement au patient. Le compte-rendu final est mis à disposition par un serveur internet dans un délai de 24 heures à compter de la fin de l’examen. Une copie du compte-rendu est envoyée par courrier dans un délai inférieur à 2 jours ouvrables.


- Quelle est l’activité annuelle réalisée par le service de médecine nucléaire d’Ajaccio ?
- En 2017, le service de médecine nucléaire d’Ajaccio a pris en charge 4593 patients, dans le cadre de l’activité de scintigraphie (4383 patients externes et 209 patients en cours d’hospitalisation). 65 enfants ont été pris en charge.
Depuis 2011, le service assure également des examens de TEP, sur le site de l’APHM à Marseille, dans le cadre d’une convention (249 patients en 2017).


-  Combien de professionnels travaillent au service de médecine nucléaire d’Ajaccio ?
- Le chef de service est le docteur Samuel Burg et le cadre de santé est Rose-marie MchelozziI.
Le service de médecine nucléaire comprend 2 médecins (docteurs Burget et  Dedienne),  6 manipulateurs,  3 secrétaires, un agent administratif, un cadre de santé.
Un  directeur adjoint du centre hospitalie d’Ajaccio ou du CH de Castelluccio assure la direction du GIP Médecine nucléaire (Laurent Germani). Un comptable public (Denis Ortet) intervient également au niveau du GIP.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie