Corse Net Infos - Pure player corse

Santé : La CGT s’alarme de la création d’un Centre Hospitalier Régional


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 10 Août 2018 à 14:06 | Modifié le Vendredi 10 Août 2018 - 23:52


Lors d’une conférence de presse donnée vendredi matin dans ses locaux de l’hôpital de Bastia, la CGT Santé a abordé deux points cruciaux pour elle. Le problème de la climatisation à l’hôpital de Bastia et le projet de l’Exécutif de Corse de création d’un CHR (Centre Hospitalier Régional)


Santé : les inquiètudes de la CGT de l'hôpital de Bastia
Santé : les inquiètudes de la CGT de l'hôpital de Bastia
Selon Josette Risterucci, déléguée CGT Santé, tout a été organisé au mieux par la direction pour approvisionner et répondre aux besoins des patients pour cet été « mais ce qui manque le plus et que nous demandons depuis 1985, c’est la climatisation de l’ensemble de l’hôpital et de ses annexes ».  Si certains services en sont dotés comme la cardiologie, elle n’est pas effective à tous les étages ou alors, faute de maintenance (1 seule personne pour s’en occuper !), celle-ci ne marche pas. « Aujourd’hui on note que certaines familles ont acheté des climatiseurs mobiles de leur propre initiative. Ce n’est pas une réponse digne » souligne J.Risterucci, « certains locaux ne peuvent être utilisés pour les soins faute de climatisation ». Et la déléguée CGT de pointer du doigt le service des personnes âgées, EHPAD et USLD de l’hôpital de Toga, non climatisé. Et à ce jour déplore la CGT, pas de réponse du ministère ! « Nous invitons Madame la ministre, elle-même médecin, à venir dans une de nos chambres pour quelques jours » insiste J. Risterucci.  « Le déficit cumulé de l’hôpital, présenté aux dernières instances fait état de 52 millions d’€ » souligne t–elle. «Ce dont nous avons besoin c’est de réponses précises, de réalisations, de concrétisations des projets de l’établissement et de financement à 100% de nos travaux dont la climatisation ».  
 

Autre sujet qui fâche grandement la CGT est ce projet de création par la  CdC,  d’un Centre Hospitalier Régional. Le projet de l’Exécutif, soumis au vote de l’Assemblée de Corse fin juillet, a été adopté à l’unanimité. « Nous avons découvert un rapport de l’Exécutif qui est pour le moins surprenant » s’insurge J.Risterucci. « La trajectoire de création d’un CHR en Corse (voir ci-joint le dit  rapport). Selon les propres termes de ce rapport, il s’agit d’engager la transformation d’un centre hospitalier local en centre hospitalier régional ». Une création qui selon l’Exécutif « permettra à la Corse de bénéficier d’une continuité territoriale plein et entière du service public de santé et d’améliorer la qualité des prises en charges ».  Pour la CGT cette orientation pose questions : Quel est l’hôpital local à transformer : Calvi, Bonifacio ou Sartène ou un des deux hôpitaux dits généraux, Ajaccio ou Bastia ? 
« Nous pensons que cette proposition n’a pas été examinée de façon pertinente » explique Josette Risterucci. « Nous estimons qu’une telle orientation peut être préjudiciable pour un établissement plus qu’un autre, la localisation d’un CHR, et donc un seul, remet en question une organisation avec deux pôles de références : Bastia et Ajaccio. Nous sommes aussi étonnés sur la méthode. Dans le document on parle de concertation, donc avec qui ? Il semble qu’au niveau de l’hôpital de Bastia cette annonce est une surprise qui inquiète ». 
La CGT qui défend ces deux pôles de référence demande donc aujourd’hui à l’Exécutif, dont le président Gilles Simeoni  est aussi président du Conseil de surveillance de l’hôpital de Bastia, de revoir sa position et de la compléter en concertation avec l’ensemble des acteurs hospitaliers concernés.  
CNI a rencontré Josette Risterucci  





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie