Corse Net Infos - Pure player corse

Santa Lucia di Porti Vechju : A Scola di Zia Peppa en assemblée générale


Rédigé par Irène Ferrari le Samedi 2 Juin 2018 à 23:05 | Modifié le Samedi 2 Juin 2018 - 23:37


L'assemblée générale de l’ association A Scola di Zia Peppa: l'Ecole du Partage s’est tenue ce vendredi dans les locaux de l'Espace Culturel Communal de Santa Lucia


C'est la satisfaction qui prédominait dans le propos de Pierre Decortes, président de A Scola di Zia Peppa.
Notre association célébrant ses 5 ans d'activité cette année, ce sera également l'occasion pour nous de vous présenter un bilan général de ces 5 années de croissance; riches en évolutions positives, grâce notamment aux nombreux adhérents et soutiens, à la participation importante des habitants du territoire ainsi qu'à l'aide financière conséquente et indispensable des principales collectivités publiques (commune de Zonza , communauté de Commune de l'Alta-Rocca et Collectivité de Corse) qui financent notre association dans ses missions de quasi service public culturel ».


Il faut aussi préciser que c’est grâce à l'implication de ses membres, tous bénévoles, à l'assiduité de ses adhérents ,et à l'engagement de ses intervenants que A Scola di Zia Peppa bénéficie aujourd'hui d'une certaine reconnaissance de son travail sur le territoire .
La visite récente dans ses locaux, de la Conseillère exécutive de la Collectivité de Corse en charge de la Culture Josepha Giacometti, venue confirmer le soutien de sa collectivité aux futurs projets présentés, en a été un témoignage appréciable.

Et Pierre Decortes d’ajouter : « Avec au cœur de notre projet, l'accessibilité sociale tous nos spectacles sont gratuits, les cours varient entre 5 et 10 € de l'heure), l’éducation artistique sous toutes ses formes (musique, théâtre,danses, arts plastiques...) et l'enseignement de la langue et de la culture corse, nous nous efforcerons de continuer à contribuer modestement mais avec la même énergie au dynamisme culturel de notre territoire ainsi qu'au renforcement du lien social entre ceux qui y vivent. Dans un contexte global d'individualisme exacerbé nous croyons toujours que la culture peut être ce ciment qui unit les Hommes ,les aide à mieux se comprendre et à vivre ensemble... »




Après cette assemblée générale placée sous le signe de la convivialité, et pour étayer les propos de son président, l l’Association a reçu, le lendemain, un jeune luthier insulaire, Romain Rancurel-Giannoni ,pour diriger un stage de « Didgeriddo » au cours duquel, il a présenté certains des instruments corses traditionnels confectionnés par ses soinsn comme la « Pivana »

Depuis 12 ans ce jeune insulaire fabrique à partir de cornes de chèvre,  des petites flûtes qui nous dit-il « conviennent aussi bien aux débutants qu’aux professionnels et il n’est pas rare que des parents viennent en acheter pour leurs enfants.J e vis de ce métier à Oletta , et les gens qui fréquentent mon atelierachètent sur place ou passe commande et ensuite j’expédie. »

Quant au stage qu’il a dirigé Samedi toute la journée au centre culturel de Sainte Lucie de Porto-Vecchio,, il s’agissait de Didgeridoo, instrument de musique à vent et en bois, qu’il a découvert en France mais qui est issu des instruments traditionnels des aborigènes d’Australie, fabriqués de différentes façons : (à partir de l’arbre eucalyptus (les termites ont creusé l’intérieur) et qui sont utilisés principalement lors de différentes cérémonies.
« Cet instrument m’a tout de suite touché et je voudrais communiquer mon émotion à d’autres » dit-il , « car je ne suis pas professeur, ni musicien professionnel, mais je maîtrise plus cet instrument que la flûte, au niveau du jeu , et j’aimerai maintenant donner des cours de cet instruments aux gens désireux de découvrir le monde des instruments anciens traditionnels »






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 22:00 L'Adec s'installe à Porto-Vecchio

Dimanche 11 Novembre 2018 - 21:57 Porto-Vecchio à l’heure du souvenir

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie