Corse Net Infos - Pure player corse

S. Chalandon et G. Thiers distingués


Rédigé par le Lundi 25 Août 2014 à 12:06 | Modifié le Mercredi 27 Août 2014 - 02:33


Le 5 juin, les comités de lecteurs de Corse se sont réunis à l’Hôtel de la Collectivité territoriale de Corse pour désigner les lauréats du Prix des Lecteurs de Corse 2014. En langue française, a été élu lauréat du Prix des Lecteurs de Corse 2014 Sorj Chalandon pour son roman « Le quatrième mur » (éditions Grasset). En langue corse, a été élu lauréat du Prix des Lecteurs de Corse 2014 Ghjacumu Thiers pour son ouvrage "I misgi" (éditions Albiana). La remise des prix aura lieu à l'automne à la Collectivité Territoriale de Corse.


Sorj Chalandon et Ghjacumu Thiers
Sorj Chalandon et Ghjacumu Thiers
Sorj Chalandon a été journaliste au quotidien Libération de 1973 à février 2007. Membre de la presse judiciaire, grand reporter, puis rédacteur en chef adjoint de ce quotidien, il est l'auteur de reportages sur l'Irlande du Nord et le procès de Klaus Barbie qui lui ont valu le prix Albert-Londres en 1988 .
Écrivain, il a aussi publié cinq romans chez Grasset, dont Une promesse , qui a reçu le prix Médicis en 2006.
Par ailleurs, il a participé à l’écriture de la saison 2 de la série télévisée Reporters (trois épisodes écrits) et travaillé avec le créateur de cette série, Olivier Kohn, sur les arches d'une troisième saison finalement abandonnée par Canal+.
Depuis août 2009, Sorj Chalandon est journaliste au Canard enchaîné .
En 2008, son roman Mon traître s'inspire de son histoire personnelle : son amitié avec Denis Donaldson, vue par le biais d'un narrateur parisien luthier  ; trois ans plus tard, l'histoire romancée est racontée sous l'angle du "traître", dans Retour à Killybegs. Ce roman obtient le Grand prix du roman de l'Académie française  en 2011.
De 2008 à 2012, Sorj Chalandon fut le parrain du Festival du Premier Roman de Laval, organisé par Lecture en Tête. Depuis 2013 Il est le Président du Jurydu Prix Littéraire du Deuxième Roman.
En 2010, Sorj Chalandon, apparaît en dernière partie du film documentaire de Jean-Paul Mari « Sans blessures apparentes » -tiré de l'ouvrage paru sous le même titre aux éditions Robert Laffont - dont la thématique est consacrée aux « damnés de la guerre  » ainsi qu'aux séquelles psycho-émotionnelles qui en résultent, elles-mêmes qualifiées de trouble de stress post-traumatique ou ESPT.
Le 14 novembre 2013 à Rennes, le prix Goncourt des lycéens lui est attribué pour Le Quatrième Mur publié chez Grasset, roman sur l'utopie d'un metteur en scène qui décide de monter Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth dans les années 80, pendant la guerre du Liban. (Wikipedia)

"I misgi" di Ghjacumu Thiers




Né à Bastia en 1945, résidant à Biguglia. Agrégé de l’université (lettres classiques), Jacques Thiers a enseigné les lettres classiques à Nice, Ajaccio et Bastia avant de rejoindre en 1983 l’université de Corse où il occupe actuellement une chaire de langue et culture régionales avec le grade de Professeur des Universités. I
Il est docteur en linguistique habilité à diriger des recherches et a occupé diverses fonctions administratives et pédagogiques dont la direction du Service d’Information et d’Orientation (SUIO) de l’université de Corse et du DESS de Communication appliquée à la valorisation des ressources régionales.
Présent depuis l’éclosion de la « generazione di u settanta », il est une des figures de proue du Riacquistu, mouvement culturel et littéraire au sein duquel il s’est illustré en tant que poète, dramaturge, chroniqueur et romancier. (Corse.fr)




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine