Corse Net Infos - Pure player corse

Retour gagnant de la vie étudiante à Corte


Pierre-Manuel Pescetti le Mercredi 15 Septembre 2021 à 16:21

Après plus d'un an et demi d'absence les étudiants de l'université de Corse sont de retour à Corte pour une nouvelle année qui devrait totalement se dérouler en présentiel. De quoi enchanter les commerçants cortenais qui avaient perdu une grande partie de leur clientèle au plus fort de la crise. Première semaine de cours et premières soirées étudiantes. La vie reprend ses droits à Corte avec son lot d'avantages et d'inconvénients.



13 heure 55 ce vendredi 10 septembre, la majorité des étudiants est en cours, le reste flâne sur le parvis de la faculté de droit. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
13 heure 55 ce vendredi 10 septembre, la majorité des étudiants est en cours, le reste flâne sur le parvis de la faculté de droit. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Ils sont de retour. Les étudiants, classeurs et paquets de feuilles sous le bras arpentent la cité universitaire. Après un an et demi de distanciel, ils reviennent peupler « les bancs de la fac ». Pour le meilleur et pour le pire.

Si une minorité d’élèves a déjà débuté l’année universitaire au début du mois, la majorité a repris cette semaine du 6 septembre. En fin de matinée, des dizaines d’étudiants foulent les pavés de la faculté de droit. « Tu as cours dans quelle salle à 14 heures ? ». « Je finis à 16 heures aujourd’hui ». « Tu as des feuilles pour moi ? ». « On va où ce soir ? » Première semaine et premières soirées étudiantes.  

« Des années que je n’avais pas vu autant de monde »

Entre les quelque 5 000 étudiants qui devraient cette année encore fréquenter l’université et une arrière-saison touristique qui démarre sur les chapeaux de roues, septembre est une période charnière. Premiers bénéficiaires, les commerçants ont le sourire. À la coupole, le propriétaire Jean-Marie Flori, tee-shirt noir et lunettes sur la partie basse du nez suit les passants du regard. Quelques minutes avant midi, sa terrasse est vide. À la mi-journée, la ville est calme. Deux jeunes s’assoient à la table haute. « Un café et une orezza s’il te plaît ». Le soir, c’est une autre histoire. La ville se transforme. Les bars et les restaurants aussi. Les terrasses sont prises d’assaut et à l’intérieur, les étudiants se massent pour profiter de leurs premières soirées. « Je n’avais pas vu autant de monde sur le cours depuis des années », témoigne Jean-Marie, tout souriant.

Le constat est partagé par plusieurs restaurateurs et cafetiers : « on était plein dedans et en terrasse ». De quoi redonner du baume au cœur après plus d’un an d’absence, de restrictions et de contrôles. La crise sanitaire ? Presque de l’histoire ancienne. La vie reprend ses droits et tout le monde l’espère « ça va durer ». Mais la Covid n’est jamais loin. Les masques obligatoires dans la ville le rappellent et les commerçants gardent en tête les protocoles. « Il faut vivre avec », pour Jean-Marie Flori.

Les jeunes jouent le jeu du pass sanitaire

Chaque soir, des centaines d’étudiants se donnent rendez-vous dans leurs bars préférés depuis l’ouverture de l’université en 1981. Avec une nouveauté cette année. Le pass sanitaire est obligatoire pour vivre les plus beaux moments de la vie étudiante nocturne. « Aucun problème », pour Jean-Marie Flori. Une personne a été recrutée pour contrôler les pass à l’entrée. Peu rassuré avant la première soirée étudiante, Jean-Marie Flori s’avoue surpris. « Plus de 90 % d’entre eux en avaient un valide », explique le cafetier.

Sur tout le cours Paoli, le son de cloche est le même : « une extrême minorité de personnes a refusé de montrer le pass ou n’en avait pas », pour le plus grand plaisir de tous. Locations immobilières, bars, restaurants, supermarchés, papeteries, librairies, coiffeurs, stations essence, magasins de vêtements. Tous comptent des étudiants parmi leur clientèle.

Le revers de la médaille

Grâce aux étudiants, Corte double sa population de septembre à mai. Cette augmentation démographique soudaine met les infrastructures de la ville à rude épreuve. Parkings pleins, stationnement en ville difficile, retour des embouteillages. Le quotidien des habitants est bousculé. Certains relatent déjà le retour des problèmes de fin de soirée. « Plusieurs bagarres ont éclaté ces derniers soirs » se plaint une habitante en terrasse d’un café. Même si beaucoup de cortenais se l’accordent « cela fait du bien de revoir la vie étudiante se dérouler ».














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047