Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Réouverture des terrasses en Corse : "Nous étions confiants jusqu'à samedi"


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 26 Avril 2021 à 16:48

L'ouverture des terrasses des restaurants et des cafés le 17 mai est fortement envisagée par le gouvernement. Cependant, la situation sanitaire en Corse et les propos du préfet Pascal Lelarge ce samedi 24 avril laissent planer le doute. Sur la retenue, les professionnels se préparent tout de même à revoir leur clientèle en terrasse.



Sur la place Saint-Nicolas, les tables et les chaises devraient bientôt recevoir de nouveau la clientèle dès le 17 mai. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Sur la place Saint-Nicolas, les tables et les chaises devraient bientôt recevoir de nouveau la clientèle dès le 17 mai. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Ce devrait être la bonne cette fois ! Fermées depuis le mois d’octobre 2020, les terrasses des cafés et des restaurants doivent de nouveau accueillir les clients à partir du 17 mai prochain. Cependant, les restaurateurs et cafetiers restent dans le flou après l’intervention sans précisions du premier ministre Jean Castex ce jeudi 22 avril. Un flou accentué en Corse par les propos du préfet Pascal Lelarge ce samedi 24 avril qui prévenait que si le taux d’incidence n’a pas franchement baissé dans la région dans trois semaines il ne permettra par la réouverture.

Un préfet peu rassurant

Dans le centre-ville bastiais, l’annonce inquiète. « Nous étions confiants jusqu’à samedi, mais vu les propos du préfet il faut garder à l’esprit que tout peut encore être repoussé » confie Jean-Yves Geronimi, gérant du restaurant le Mademoiselle. Prêt à retrouver sa clientèle dès le 17 mai, le restaurateur reste prudent et parie sur une ouverture de sa terrasse de 80 couverts « pas avant juin ». Malgré le flou qui entoure la reprise il faut bien s’y préparer.

Anticiper la reprise sans certitude

Du côté de la place Saint Nicolas, on s’y attelle. À l’intérieur de la brasserie l’Impérial, les cartons de fournitures remplissent l’espace et laissent présager le retour de la fréquentation. Pourtant, ici aussi on est inquiet : « il y a encore plein de questions sans réponses concernant l’ouverture mais on anticipe quand même pour être prêts dès le 17 mai » confie le gérant, Roni Steinmetz. Dans la brasserie, les recrutements ont été faits, les commandes passées. On se prépare comme pour une saison normale.
Face à l’incertitude, c’est tout une organisation qui est remise en question et qui pourrait représenter un manque à gagner en cas de nouveau report. Toute la chaîne d’approvisionnement doit être remise en route, au risque de voir les denrées alimentaires pourrir dans les frigos. Un manque à gagner supplémentaire qui serait « un gros coup dur » pour la profession.

Quand la météo s’invite à la table

Avec l’arrivée des beaux jours, cette ouverture arrive au bon moment. Pourtant, privés de leurs intérieurs, les restaurateurs et cafetiers craignent qu’une mauvaise météo vienne gâcher l’euphorie de la reprise. Les clients assis en terrasse ne pouvant pas se réfugier dans les établissements en cas de mauvais temps soudain, cela représenterai une perte sèche de chiffre d’affaire malgré des frais mobilisés pour assurer le service. Une épée de Damoclès avec laquelle les restaurateurs et cafetiers corses ont appris à vivre mais qui s’est vue renforcée par l’incertitude entourant cette épidémie.


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047