Corse Net Infos - Pure player corse

Protection marine : en Corse la direction de la mer et du littoral a été créée


Livia Santana le Jeudi 7 Octobre 2021 à 19:20

Née de la fusion entre la DDTM et la DREAL, la direction de la mer et du littoral de Corse (DMLC) est depuis le 1er octobre, un nouveau service de l'Etat sur le territoire insulaire. Elle est aussi unique dans l'hexagone, puisque créée spécifiquement pour l'Ile de Beauté.



Photo illustration.  Thierry Desnoyer
Photo illustration. Thierry Desnoyer
L'Etat renforce son action maritime sur la Corse grâce à un nouveau service : la direction de la mer et du littoral de Corse (DMLC) installée depuis le 1er octobre à Ajaccio ainsi qu'à Bastia et dans tous les ports de commerce où elle gère les capitaineries, regroupe désormais les missions « mer et littoral » des deux Directions départementales des territoires et de la mer de Corse-du-sud et de Haute-Corse (DDTM), ainsi que celles de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Corse (DREAL) et de la délégation corse de la direction interrégionale de la mer Méditerranée.

"C'était un regroupement très attendu, parce qu'il permet de mailler le territoire insulaire et de prendre en compte le fait maritime important sur l'île", explique Riyad Djaffar, directeur de la DMLC, précédemment directeur départemental adjoint à la DDTM de Corse-du-Sud. 
 
Cette nouvelle direction relève des ministres chargés de la mer, de la pêche maritime, des transports, de l'écologie et du développement durable et placé sous l’autorité du préfet de Corse, ainsi que celle du préfet de Haute-Corse pour les actions qu’elle mène dans ce département et du préfet maritime de Méditerranée pour ses actions en mer. 

Son action ? 

La DMLC met en œuvre, en veillant à leur cohérence, les politiques de l’État en matière de gestion des ressources marines, ainsi que les politiques de régulation des activités exercées en mer et sur le littoral comme la pêche, la navigation, la plaisance et l'occupation des plages. Elle a aussi des missions en matière portuaire et gère les officier de sûreté des ports, qui contrôlent les entrées et sorties des navires.

Grâce à cette fusion, la DMLC entend accompagner financièrement, les acteurs institutionnels dans l'économie bleue (nautisme, pêche... ) à travers une collaboration avec les collectivités locales mais aussi grâce à la mobilisation de fonds européens ou gouvernementaux comme le PTIC.

La protection de l’environnement marin fait aussi partie de ses compétences. La nouvelle direction s'occupe de déployer les politiques publiques sur les aires marines protégées comme sur le Parc marin ou dans les réserves naturelles. A ce titre, dans les prochaines semaines un texte d'interdiction de mouillage au dessus des posidonies dans tout le littoral corse pour les bateaux de plus de 24 mètres devrait voir le jour. "Le navire qui balance n'importe où son ancre au fond de la mer ce n'est plus possible. Il y a une forte volonté à la foi politique et des préfets de préserver la biodiversité marine", continue le directeur.
 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047