Corse Net Infos - Pure player corse

Projet cyclotouristique "Intense": Présentation de l'étude de faisabilité de l'étape Balagne


Rédigé par Maria-Serena Volpei-Aliotti le Dimanche 18 Novembre 2018 à 17:25 | Modifié le Dimanche 18 Novembre 2018 - 19:05


Dans le cadre du projet européen Intense (Itinerari Turistici Sostenibili dell'Area Transfrontaliera), l'Office de Tourisme Intercommunal de Lisula-Balagne a présenté récemment en présence des représentants de l'Agence du Tourisme de la Corse, partenaire sur ce projet européen,, l'étude faisabilité détaillant le parcours cyclotouristique qui sera l'étape Balanine du tracé transfrontalier régional.


Récemment a été présentée à Santa-Riparata-di-Balagna*, l'étude du parcours cyclotouristique du projet INTENSE*, en présence des membres du comité de direction de l'Office de tourisme, Olivier Leonetti de l'ATC* (Agence du tourisme de la Corse) et les Offices de Tourisme de Lisula et de Calvi.
" C'est un projet porté par L'OTI Lisula-Balagna en partenariat avec l’ATC. Mais il vise à s'étendre sur toute la Balagne" explique Olivier Franceschini, directeur adjoint de l'OTI de Lisula-Balagna. 
" INTENSE est un projet stratégique sur 3 ans. Il est destiné à créer un itinéraire cyclo-touristique et de randonnée, durable et transfrontalier. C'est un projet qui a débuté en janvier 2017. 
Le budget de l'OTI pour la mise en œuvre du programme s'élève à 141 000€. Il est financé à hauteur de 85% par le projet INTENSE issu du programme européen Interreg Marittimo 2014-2020. Les 15% restants étant à la charge de L'OTI "


Interreg Marittimo est un programme de coopération territoriale. " Il vise à améliorer la coopération entre les zones frontalières comprises au sein de l’espace maritime et côtier de l’arc nord tyrrhenien, dans plusieurs domaines". 
L'accessibilité, l’innovation, la valorisation des ressources naturelles et culturelles pour assurer la cohésion des territoires et favoriser l’emploi et le développement durable.

" Notre objectif pour la micro est qu'au travers de cette étape Balagne nous proposions une alternative aux pratiquants de l'itinéraire transfrontalier. En effet, nous leur donnerons la possibilité de traverser la Balagne sans quitter leur  tracé, soit de s'y arrêter un ou plusieurs jours afin de découvrir nos village, notre patrimoine et notre environnement naturel. Et ce, non par la route mais au travers de nos sentiers à pied ou en VTT ou VTT à assistance électrique". 


Le cabinet DiaThemis, a rendu en juillet dernier le rapport de faisabilité technique, financier et juridique."Il avance 174 kilomètres linéaires transfrontalier  qui passera en balcon sur la Balagne tra traversant ainsi les villages du piémont auxquels viendront se connecter 119 kilomètres de parcours secondaires au travers notamment des sentiers labéllisés FFC. Nous souhaitons capitaliser la fréquentation de l'itinéraire transfrontalier en développant et proposant, via notre plate-forme de réservation, des produits qui intéresserons les pratiquants afin de les inciter à découvrir notre micro-region et contribuer ainsi à faire de la Balagne une terre de vélos". 

* La présentation s'est effectuée en présence d'Attilus Ceccaldi, Président de l'office, Jean-Michel De Marco, directeur de l'OTI Lisula Balagna, Olivier Franceschini, directeur adjoint de l'OTI de Lisula Balagne, des membres de comité de direction suivant le projet, Olivier Leonetti de L'ATC, et Anne-Marie directrice de l'OTI de Calvi.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie