Corse Net Infos - Pure player corse

Porticcio : Festival "Regards sur le doc", au coeur de la réalité du monde


Rédigé par Florence Vandendriessche le Vendredi 8 Juin 2018 à 21:19 | Modifié le Vendredi 8 Juin 2018 - 23:00


À l'occasion de la 25ème édition du FIGRA (Festival International du Grand Reportage d’Actualité du documentaire de société) qui se déroule chaque année en mars, la nouvelle édition de Regards sur le Doc a eu lieu du 5 au 8 juin dernier à la CCAS Marinca de Porticcio. Fréquenté par les vacanciers du centre, mais aussi de quiconque veuille bien s'en approcher, l'événement projetant des films à thèmes variés, a ouvert ses portes à tous.


Il s'agit bien de projeter la réalité du monde sur les écrans. Porté par l'association CesArts Événements, ce festival présente la réalité du monde autour de thématiques variées mais en même temps assez récurrentes, sur les conditions des femmes, des enfants, le monde tel qu’il va, l’économie, le travail, en somme l'humain et son environnement… La sélection des films s'est faite sur la qualité et le contenu. Depuis des années, des projections de films présentés au FIGRA sont proposées en juin au centre de vacances CCAS Marinca à Porticcio dans le cadre de « Regards sur le doc » en présence des réalisateurs, l'occasion de pouvoir échanger avec eux.

La CCAS attribue chaque année à travers un jury professionnel, son « Coup de Pouce » sous la forme d’une Bourse à la création à un réalisateur qui a un projet de film à réaliser. Ce prix lui permet de trouver un producteur et de réaliser son premier véritable film. Depuis 10 ans la CCAS et le FIGRA ont favorisé la création de 25 films, parmi ces réalisateurs bons nombres sont maintenant dans le métier. 
Michel Fazzini Président de l’Union Territoriale corse des Activités Sociales de l’Energie souligne que "Porter des sujets un peu subversifs, inviter les gens à discuter, à dialoguer, à essayer de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, c'est le projet des Activité Sociales de l'Énergie qui font partie intégrante du mouvement de l'éducation populaire. Nous sommes partenaire du FIGRA, comme de bien d'autres événements." Il poursuit :
"nous n'hésitons pas à décloisonner Marinca, on devient du coup un outil de partage."
A noter que les activités Sociales de l'énergie est le premier promoteur de spectacle vivant en France, elles aident ainsi à la création et ce depuis plusieurs années. Ce festival est totalement gratuit comme toutes les activités et les événements proposés, on peut se demander si cela existe encore, cela se fait en tout cas, à la CCAS Marinca, les portes sont ouvertes à qui veut bien s'enrichir.
 

Georges Marque-Bouaret, Délégué Régional du FIGRA explique : "C'est un festival à films difficiles bien sûr, parfois très durs. C'est du reportage, du "doc", de l'actualité. Le monde n'est pas forcément rose : s'informer est un effort qu'il faut faire à mon sens."  Il ajoute : En allant voir un premier film, on est piqué pour la deuxième fois..."

Tony Giglio, ancien salarié de la CCAS, était professionnellement impliqué sur Regards sur le doc pendant 7 ans. Retraité aujourd'hui, il est monté au FIGRA au mois de mars afin de voir un maximum de films. Passionnés de film documentaire au fil du temps, d'édition en édition, il dit qu'il est important "d'être curieux, s'informer sur le monde dans lequel on vit. On s'aperçoit à travers ces documentaires qu'il y a des gens qui luttent. C'est de l'info certes mais nous sommes diamétralement à l'opposé de BFMTV" ajoute-t-il en souriant.

Emmanuel Guionet, réalisateur
Emmanuel Guionet, réalisateur
Emmanuel Guionet, réalisateur du Vacarme donné mercredi soir, invité de Regards sur le Doc, a présenté un film sur les troubles psychiques, étant prévu au départ pour une association : "on a fait un film qui au départ était de 20 min, puis 52, puis 90 min. il y avait tellement de choses à dire, qu'on est finalement arrivé sur un format un peu long. Deux ans de tournage, c'est long, nous avons filmé des personnes qui ne vivent pas comme vous et moi, il faut du temps pour gagner leur confiance car ils sont quand même atteints de schizophrénie ou sont bipolaires et ont en bref des troubles très handicapants dans la vie de tous les jours. L'équipe de tournage a suivi le SAVA intinéraire bis, association en banlieue de Rennes issue d’un groupe de citoyens concernés par le handicap psychique."

Regards sur le Doc s'est terminé vendredi soir avec son dernier film : Malaria business de Bernard Crutzen ayant obtenu le prix reporter sans frontières. Une édition de qualité qui a eu un franc succès. On attend l'année prochaine avec impatience.

http://www.figra.fr/marinca-2018/
http://corse.cmcas.com/

Inauguration Regards sur le Doc - CCAS Marinca
Inauguration Regards sur le Doc - CCAS Marinca



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie