Corse Net Infos - Pure player corse



Pollution environnementale dans le golfe d'Ajaccio : le Collectif Terra tire la sonnette d'alarme


Philippe Peraut le Vendredi 29 Avril 2022 à 20:34

Au cours d’une conférence de presse donnée ce vendredi 28 avril devant les grilles de la préfecture à Ajaccio, les membres de la coordination "Terra" ont souhaité informer la population des futurs projets qui vont s’établir dans le golfe d’Ajaccio. Il sont, en même temps, demandé des comptes aux élus.



les membres de la coordination "Terra"
les membres de la coordination "Terra"
« C’est une décision politique avant tout ! ». Visiblement très en colère, Muriel Secondi, membre de la direction collégiale du GARDE et de la coordination TERRA a planté le décor ce vendredi matin à l'occasion d'une conférence de presse donnée devant les grilles de la préfecture de Région. En cause, des projets susceptibles de dégrader l'équilibre environnemental dans le golfe d'Àjaccio. Aux côtés de Muriel Secondi, des membres des deux structures parmi lesquels le docteur Sauveur Pernin  et Dominique Lanfranchi.
Ils étaient au total une quinzaine à s’être rassemblés devant les grilles, déployant une banderole « Terra »… 
« On est là pour informer le public des projets qui vont être lancés dans le golfe d’Ajaccio, pourtant classé Natura 2000 ! Une zone de protection qui devrait être renforcée de par la qualité des espèces de biodiversité qu’il renferme. »
Le projet dénoncé par Muriel Secondi consisterait en la mise en place d’amarrages susceptibles d’accueillir des méga- yachts de 60 à 90 mètres. « Des yachts qui vont bloquer une certaine surface avec des périmètres interdits de baignade du 1er juin au 30 septembre. »
Les plages Saint-François et du Lazaret seraient concernées par ces restrictions avec des zones d’interdiction de baignade, pêche, amusements divers... « Ce projet, ajoute la responsable, va s’établir sur les trente prochaines années. Le maire aurait donné un avis favorable avant que la convention ne soit établie par les services d’État (ndlr : article N7 du projet de convention), pour nous, il va de soi qu’il s’agit d’un projet politique. »
Outre le fait d’informer les Ajacciens sur les risques environnementaux de ce projet, les responsables de la coordination ont interpellé les élus de la Collectivité de Corse, la mairie d’Ajaccio et la CCI2A. « Quel est l’avenir de cette île ? Nous ne sommes pas des spécialistes de la navigation mais on s’aperçoit que l’État signe des dérogations pour permettre à certains navires de polluer dans la bande des 3 milles puisqu’ils rejettent les eaux de lavage des fumées. Le port est déjà pollué et cette dérogation qui coure sur quatre ans va accroître la pollution... »
Toujours selon la coordination « Terra » le rapport du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) serait formel et implacable : passer un délai de trois ans, nous pourrions arriver à point de non retour en matière d’environnement avec des impacts particulièrement désastreux sur l’herbier de posidonie, les patelles géantes, la cladocora caespitosa. À cela s’ajoute déjà la perte de la quasi-totalité des grandes nacres dans le port d’Ajaccio. « Allons-nous continuer à détruire ou prendre des mesures pour protéger les populations et la bio-diversité ? Conclut Muriel Secondi. Les responsables de « Terra » attendent, désormais, des décisions politiques qui vont dans le sens de leur démarche, notamment de la part de la préfecture...














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022