Corse Net Infos - Pure player corse

Plage de Mare è Sole : un arrêté préfectoral ordonnant l’abattage de bovins fait polémique


Julia Sereni le Lundi 28 Juin 2021 à 15:51

La cinquantaine de bovins qui erre sur la plage de Mare E Sole à Pietrosella devra être abattue. C’est la décision prise début juin par la préfecture de Corse-du-Sud. L’ONG Global Earth Keeper dénonce un « massacre » et en appelle aux communes concernées. La mairie de Pietrosella, de son côté, assure « subir » elle-aussi cette décision, dont elle n’est pas responsable.



Photo illustration
Photo illustration
L’arrêté préfectoral est tombé au début du mois de juin. Il ordonne « l'abattage de bovins férals non identifiés, divagants sur les territoires des communes de Pietrosella et Coti-Chiavari, et présentant un danger grave pour la sécurité des personnes et des biens ». Ce troupeau, que touristes et insulaires ont l’habitude d’apercevoir aux alentours de la plage de Mare E Sole, devra donc être abattu, dans un délai de six mois.  Parmi les arguments avancés par la préfecture, les bovins, en état de divagation, sont « susceptibles de provoquer de manière récurrente, des accidents de voie publique, tant pour les personnes que pour les véhicules ».

Un « massacre » dénoncé par des associations

Un « massacre » pour l’ONG Global Earth Keeper. « Aujourd’hui on dit qu’elles sont tellement dangereuses qu’on ne peut les attraper pour les mettre dans un lieu de dépôt et pourquoi pas un refuge et donc la décision finale, c’est le tir par balle sur zone » dénonce l’association sur sa page facebook. Pour Global Earth Keeper, « rien n’a été fait tout au long de ces années pour les mettre en sécurité, réguler les naissances ».
 
Elle en appelle donc à la population : « N’hésitez pas à signifier votre désaccord aux mairies concernées » invite l’association. D’autant que l’échéance approcherait. « Si nous vous demandons d’agir c’est que nous avons peur que l’abattage soit proche, en effet, il semblerait qu’un arrêté interdisant la plage de Mare E Sole ait été pris… Cela veut dire que les choses vont sans doute s’accélérer… ».


La « désapprobation » du maire de Pietrosella

Du côté de la commune de Pietrosella, c’est un autre son de cloche. Le maire Jean-Baptiste Luccioni assure ne pas cautionner la décision préfectorale. Il indique dans un communiqué qu’il a même fait part au préfet de sa « désapprobation ». Il précise avoir proposé « d’autres alternatives », notamment la pose d’une clôture et la mise en place d’une campagne de castration des taureaux à l’automne prochain.
 
Rappelant que l’arrêté a été mis en place par le préfet, Jean-Baptiste Luccioni indique, en réponse à l’association, qu’ « il serait plus judicieux de lui communiquer directement vos remarques légitimes plutôt qu’à la commune de Pietrosella qui subit cet acte administratif ».


 
En attendant, la mobilisation populaire - du moins en ligne, ne faiblit pas. Près de 400 personnes se sont d’ores-et-déjà réunies dans un groupe Facebook « Contre l’abattage des vaches corses ». Seront-elles entendues par le préfet ?














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047