Corse Net Infos - Pure player corse

OM-GFCA dimanche à 17 h à Marseille : Il est toujours possible de bien faire


Rédigé par José Fanchi le Samedi 12 Décembre 2015 à 11:24 | Modifié le Dimanche 13 Décembre 2015 - 00:59


A deux rencontres de la trêve hivernale, le groupe se reforme petit à petit, à l’exception de deux ou trois joueurs encore à l’infirmerie. Thierry Laurey dispose donc d’un effectif assez solide pour ce déplacement à Marseille. Le même sans doute qui a tenu Nantes en échec la semaine dernière, avec la possible rentrée de Maury qui s’est entraîné avec le groupe hier matin. Moral au beau fixe, détermination face à un grand du championnat, alors, pourquoi pas une belle récompense au Vélodrome ?


OM-GFCA dimanche à  17 h à Marseille : Il est toujours possible de bien faire
Il faut y croire, faire confiance à une équipe qui joue aussi bien à domicile qu’à l’extérieur, qui ose, qui affronte son adversaire avec la ferme intention de poser son jeu, en clair, de bien faire. Tous les espoirs sont donc permis à un GFCA qui se veut plus conquérant que jamais même face à un OM qui semble toutefois reprendre goût de la victoire. Et lorsque la mayonnaise monte avec l’OM, ça fait mal !
Pour l’entraîneur ajaccien c’est un déplacement comme un autre, où il faudra se battre car l’équipe est talentueuse et possède de grands joueurs. C’est son sentiment
« C’est une équipe talentueuse, c’est vrai, mais qui n’est pas régulière. Il y a beaucoup de joueurs de talent, cela on ne peut pas le nier, mais il est vrai que l’on peut être déçu de voir que ça n’est pas une mécanique bien huilée. Le jour où tout cela va se mettre en marche, ça va certainement faire mal. Il y a du talent à tous les étages, dans toutes les lignes, des buts à l’attaque en passant par le milieu. Certes, l’équipe peut se faire bousculer par moment, c’est d’ailleurs ce que nous espérons, mais il y a de la matière et cela se voit. Dès que le niveau de jeu s’élève, tout change… »
 
Une équipe à part…
 
Lorsque Thierry Laurey aborde le sujet sur l’OM, il parle en connaissance de cause pour y avoir joué dans les années 86-87, finaliste de la Coupe de France et vice-champion de France.
Il est vrai que Marseille, c’est beaucoup de pression, les médias, le public, la rue, avec ses particularités, les changements d’entraîneurs, la préparation, rien à voir avec un club familial comme le GFCA. A l’inter saison, l’équipe a connu pas mal de problèmes avec le départ de plusieurs joueurs, celui, assez curieux, de l’entraîneur, autant d’arguments qui expliquent plus ou moins sa situation actuelle. On sait les Olympiens sont capables du meilleur comme du pire et on a pu le constater depuis l’entame du championnat, mais l’on sait surtout qu’ils semblent à même de trouver leur second souffle et de remonter très vite au classement pour jouer les premiers rôles. Les exemples ne manquent pas…
Au GFCA de faire en sorte de ne pas lui donner les clés de la sortie de crise ! Méfiance.
 
Les cols de première catégorie…
 
Parler des deux dernières journées avant la trêve, à savoir le déplacement à Marseille et la venue de Lyon samedi prochain à Mezzavia, c’est évoquer une autre discipline, le cyclisme, pour cause de cols hors catégorie :
 
« Il va            falloir que nous fassions un match sérieux, à l’image des dernières sorties. Cela dit, je pense que les joueurs ne sont pas inquiets, bien au contraire, d’autant qu’ils n’ont absolument aucune pression sur les épaules. A deux match de la trêve et avec 20 points dans l’escarcelle, les deux dernières rencontres correspondant à deux cols de première catégorie. Ils seront difficiles à négocier, je veux bien l’admettre, mais on peut le faire, quand bien même les joueurs auraient tiré sur les organismes depuis de longues semaines. La fatigue commence, il est vrai,  à se faire ressentir. On se fait à ce rythme et c’est donc à nous de faire l’effort pour que ces dernières montées se passent dans les meilleures conditions… »
Au GFCA de faire le bon choix dans ses braquets !
L’équipe sera constituée à partir des éléments ayant obtenu le nul face à Nantes, plus Maury dont ce pourrait être la rentrée demain après-midi à Marseille :
 
Laury, Guerin, Coeff, Filippi, Mangane, Brechet, Sylla, Ducourtioux, Le Moigne, Djokovic, Yuga, Poggi, Larbi, Mayi, Dia, Tchimbubu, Boutaib et Zoua.
 
J. F.

 




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse