Corse Net Infos - Pure player corse

Nouvelle évacuation préventive au Fangu à la suite de fortes précipitations


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 7 Août 2018 à 15:13 | Modifié le Mardi 7 Août 2018 - 15:56


A la suite de fortes précipitations sur le relief, une nouvelle opération d'évacuation préventive de la vallée du Fangu a eu lieu mardi en début d'après-midi. Cette opération menée par les pompiers de Galeria était coordonnée par le lieutenant Santucci


Nouvelle évacuation préventive au Fangu à la suite de fortes précipitations

Les conditions météorologiques font qu'en cette période, les évacuations par mesure préventive des baigneurs dans la rivière du Fango avec également le nombre de véhicules que cela induit, se multiplient pratiquement au quotidien.
Les fortes précipitations de ce jour sur le relief et le tonnerre qui grondait  sur une grande partie de la Balagne ont en début d'après-midi contraint les pompiers à évacuer la vallée.
Une opération qui était effectuée par les pompiers du Centre de secours de Galéria et coordonnées par le lieutenant Santucci, chef de Centre du CPI de Galeria.
Les gendarmes participaient également à l'opération.


Certains comprennent la situation et obéissent rapidement aux injonctions des pompiers et gendarmes alors que d''autres, pas vraiment conscients du danger, rechignent.
Le récent drame de Soccia, qui a montré comment une situation pouvait rapidement tourner à la catastrophe, ne sert hélas pas d'exemple.


La multiplication des ces évacuation préventives dans un temps très resserré fait que certains s'interrogent sur l'absence d'arrêté préfectoral interdisant la circulation et la baignade dans la vallée.
Tout d'abord, il convient de préciser que cette décision  d'arrêté et du pouvoir de Police des maires concernés et non du préfet.
Bien évidemment, cette problématique du Fangu a été évoquées lors de plusieurs réunions entre les maires et les services de l'Etat.
Le maire de Mansu et des communes voisines ont souhaité privilégier la prévention à l'interdiction et ce en se donnant les moyens d'agir très rapidement et en toute efficacité, tout en restant en liaison avec la Préfecture et ses services.
Interdire, chacun sait que ce n'est, hélas, pas la solution car il y aura toujours des personnes qui braveront ces interdits.
Au vu du travail accompli sur le terrain par les élus, pompiers, gendarmes et autres personnels, il convient ici de saluer l'implication de chacun et de lancer une fois encore un appel à la prudence afin d'éviter un nouveau drame.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie