Corse Net Infos - Pure player corse

Nicole Pietri : Toujours introuvable 18 jours après


Rédigé par Lydie Colonna le Mardi 24 Juillet 2018 à 19:35 | Modifié le Mardi 24 Juillet 2018 - 19:44


Cela fait maintenant 18 jours que Nicole Pietri, 75 ans, a disparu de son domicile près de Venzolasca en Haute-Corse. Malgré tous les moyens mis en œuvre pour la rechercher, la septuagénaire atteinte du syndrome de la maladie d’Alzheimer reste introuvable.


Nicole Pietri : Toujours introuvable 18 jours après
Il est à peu près 10h30 ce samedi 7 juillet lorsque Nicole Pietri quitte la maison de sa fille à Costarella pour aller faire son « petit tour » comme elle en a l’habitude. Inquiets de ne pas la voir revenir vers 11 heures, sa fille et son gendre partent à sa recherche. Atteinte du syndrome de la maladie d’Alzheimer et chaussée de « birk » elle n’aura pas pu aller bien loin. Malheureusement, Nicole Pietri reste aujourd’hui, 18 jours après, toujours introuvable.
 

Un important dispositif est mis en place rapidement (forces de gendarmerie, pompiers, équipes cynophiles et civils) , la solidarité se met en marche et les réseaux sociaux s’enflamment. Deux témoignages semblent confirmer la présence de Nicole à Furiani vers midi ce jour là. « Il est impossible qu’elle y soit arrivée à pieds en si peu de temps » nous explique Marie-Pierre sa fille, « elle a dû être prise par une voiture mais par qui et pour aller où ? » 
Deux questions dont les réponses permettraient d’orienter les recherches. Plusieurs ratissages ont été organisés à 8 jours d’intervalle avec le concours des gendarmes, des pompiers, des chasseurs et de la population.
Mais rien, aucune trace de Nicole.
 
 
Aujourd’hui la famille de Nicole Pietri est épuisée et de plus en plus inquiète. Des dizaines de témoignages arrivent de la Corse entière où leur mère aurait été vue. Mais rien de concret. Des avis de recherche sont diffusés par les médias, des flyers sont imprimés gratuitement pour soutenir la famille et l’appuyer dans ses recherches.
Ce lundi 23 juillet, une banderole est posée à Bastia sur la place Saint Nicolas, redonnant la description de la septuagénaire : Nicole Pietri a 75 ans, mesure 1m60, a les yeux marrons et les cheveux poivre et sel. De corpulence menue, elle portait le jour de sa disparition une robe courte bleu gris bariolée de rose, blanc et noir avec des birkenstock bleu turquoise. Elle est partie sans papiers et sans argent.
Ce que demande ses proches aujourd’hui, en particulier à la population des environs, c’est d’être attentifs et regarder aux endroits qui pourraient paraître insolites : les caves, les fossés, les hangars, les ruines, les puits, les trous, les caniveaux, les garages, les squats et les zones isolées ou tout autre lieu où Nicole Pietri pourrait être bloquée ou coincée.


Toujours selon ses proches il n'est pas à exclure qu'elle ait été emmenée sur le continent. La famille demande aux témoins qui pensent l’apercevoir et la reconnaître, de la prendre en photo et de transmette leur témoignage au plus vite aux services d'urgence 17, 18 ou 112. Il est important de ne pas divulguer d'informations non confirmées sur les réseaux sociaux.
 
 
La famille tient à remercier chaleureusement, toutes les personnes qui contribuent activement aux recherches : Nadia kajja, Stéphanie Carta , Ana Esteves , Marie-pierre Graziani , Virginie Giamarchi , Isabelle Santini, Nadine Vendasi, Michèle Maestracci, et toutes les autres petites mains bénévoles trop nombreuses pour pouvoir les citer. 
Merci pour les flyers et les banderoles (une deuxiième est en préparation pour être posée à Ajaccio) qui ont été faits gratuitement.
Remerciements aussi pour le groupe Canta U populu Corsu et Feli  pour leur aide à la diffusion de l'avis de recherche, ainsi qu’à toutes les enseignes et entités qui diffusent l'information.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie