Corse Net Infos - Pure player corse

Nappe de paraffine sur les rivages de la Côte Orientale : Il y a t-il des raisons de s'inquiéter ?


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 1 Juillet 2018 à 19:35 | Modifié le Dimanche 1 Juillet 2018 - 22:58


Ainsi que nous l'avons révélé à la mi-journée de ce dimanche, une nappe paraffine, de 2 km sur 1 km sous forme de billes, a été repérée à 1 Mille Nautique de la Côte Orientale, entre Ghisonaccia et la Base Aérienne BA 126 de Ventiseri-Solenzara et était attendu e en fin d'après-midi sur les rivages. Information confirmée dans la foulée par la Préfecture Maritime. La question pour l'heure est de savoir si cette nappe représente un réel danger. Pour les autorités la réponse est : non, mais attention…


PHOTOS ARCHIVES
PHOTOS ARCHIVES

Annoncée en fin d'après-midi, sur les rivages, entre Ghisonaccia et Ventiseri-Solenzara, la nappe paraffine  de 2 km sur 1 km sous forme de billes repérée  à 1 Mille Nautique de la Côte Orientale, n'était toujours pas signalée en tout début de soirée.
Au large le remorqueur de Haute-Mer "Abeille Flandre" s'active et effectue un brassage de la nappe, ce qui pourrait expliquer le ralentissement de celle-ci.
La question que tout le monde se pose est de savoir si cette nappe représente un réel danger pour nos rivages de la Plaine  Orientale.
Selon les spécialistes du plan POLMAR Plaine Orientale, la nappe en s'échouant sur la Cote va se diluer, sans aucun risque pour la population, la faune et la flore.
C'est en tout cas l'information reçue de la préfecture.par les municipalités impactées.
Bien évidemment, c'est ce que l'on souhaite pour ce secteur très touristique de Corse.


Il faut néanmoins savoir que cette  paraffine détectée au large  est un produit issu du pétrole transporté en cuve par les bateaux et que si celui-ci ne présente pas de danger pour la santé publique, il est tout de même recommandé aux locaux et estivants de  ne pas manipuler cette paraffine et veiller à ce que les enfants ne l'ingèrent pas accidentellement.
Par ailleurs, il est aussi précisé que: " "La paraffine ne nécessitant pas de traitement particulier, elle peut être mise en décharge, voire incinérée".
Malgré toutes ces informations sécurisantes, on ne peut toutefois pas passer sous silence, les dégâts causées par cette pollution il n'y a pas si longtemps que cela; en Cote d'Opale, sur le littoral Nord-Ouest de la France.
Alors prudence.
.
 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:29 PCF : "Non au racket sur les automobilistes"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie