Corse Net Infos - Pure player corse




Musique : le nouveau CD de Barbara Carlotti


Philippe Jammes le Vendredi 25 Septembre 2020 à 07:17

Barbara Carlotti sort le 9 octobre prochain son nouveau CD, son 6ème de sa jeune carrière. Un album très «nustrale», intitulé d’ailleurs «Corse, île d’amour» et dans lequel elle interprète des chansons des années 60 et 70 de Regina et Bruno, Antoine Ciosi, Charles Rocchi, Tony Toga, Tino Rossi et Canta U Populu Corsu. CNI l’a rencontrée.



- Barbara, vos racines corses?

- Mon père est né à Poggio di Venaco et mes grand-parents paternels sont tous les deux également de ce petit village à côté de Corte. J'y viens depuis ma naissance, c'est ma deuxième maison. Ma sœur Laetitia, artiste plasticienne et organisatrice d'événements culturels, après ses études aux beaux-arts de Paris a choisi d'y habiter. Elle réside à Venaco et mon neveu a grandi en Corse. J'y viens donc le plus souvent possible.

- Comment êtes-vous venue à la musique ?

- Très jeune, j'étais très sensible au son et à la musique. Ma mère jouait du piano et mon père chantait souvent, notamment des chansons de Charles Rocchi qu'il connaissait par cœur. Enfant, j’ai suivi des cours de musique avec mes cousins. Adolescente, je voulais jouer de la guitare comme Jimmy Hendrix, et puis finalement ne pouvant pas me payer de guitare électrique, j'ai pris des cours de piano puisqu’il y en avait un à la maison. Au lycée, j'ai rencontré une bande d'amis avec qui je faisais un peu de musique et très vite c'est devenu ma vocation. Quand j'ai eu mon bac, j'ai fait du jazz et pratiqué le conservatoire en chant lyrique avant de me mettre à écrire des chansons. Je crois que tout a pris du sens quand je me suis mise à écrire mes propres chansons et que j'ai arrêté la fac.

 

- Quels étaient les thèmes, les inspirations de vos précédents albums?

- Mes 5 albums sont très différents. Sur mon premier mini album, auto-produit, j'étais inspirée à la fois par mes lectures, comme par exemple la chanson Anaïs. Je venais de découvrir les correspondances d'Anaïs Nin et HenryMiller ou encore fasciné par le festival de Cannes j'avais écrit la chanson Cannes, sorte de plan-séquence sur la croisette. Puis j'ai rencontré le musicien et producteur Bertrand Burgalat qui m'a encouragé et poussé à jouer de la basse sur ce mini album. Ensuite, en 2006, j'ai fait mon album Les Lys Brisés, signé sur un label anglais 4AD. Un album plus sentimental, à la fois inspiré par le groupe anglais sixties The Zombies et la folk de Joni Mitchell. Ensuite sur mon album L'idéal que j'ai composé et écrit en Corse, c’est la poésie de Baudelaire qui m'a inspie et aussi des histoires que je lisais dans les journaux, comme pour la chanson Mademoiselle Opossum. Ensuite je suis partie voyager au Japon, en Inde et au Brésil ce qui a conduit à mon 4ème album intitulé L'amour, l'argent, le vent, dont la chanson éponyme parle d'un braquage à Rio. Enfin mon 5ème album, Magnétique, sorti il y a deux ans, est une plongée dans les rêves. Un album que j'ai composé la nuit, en dormant en quelque sorte. Pour ce 6ème album, Corse, île d'amour, je voulais revenir aux chansons corses que j'écoute depuis l'enfance et qui constituent une bonne partie de ma culture corse.

- Qu’y trouve t-on ?

- Cet album est un retour sur mes origines. J'ai rassemblé toutes les chansons corses ou qui parlent de la Corse, que j'écoute depuis l'enfance et que j'avais envie de chanter. On écoute beaucoup de chansons quand on est enfant, avec ses parents, sans parfois en connaître les auteurs et les compositeurs et on adore ces chansons toute sa vie. C'est une transmission et un héritage. J'avais très envie de retrouver ce répertoire et de me le réapproprier. C'est un album très affectif pour moi, un album qui chante mon amour de la Corse et de la chanson Corse, un hommage à la Corse et un clin d’œil à ma famille et mes amis corses. Dans ce CD où interviennent 14 musiciens, je fais un duo avec le musicien-chanteur Pierre Gambini, Ici,et aussi avec Izia Higelin dans La Ballade De Chez Tao.

 

- Vous avez d’ailleurs fait de nombreux duos ces dernières années?

- J'ai en effet eu la chance de faire des duos avec Michel Delpech, Philippe Katerine, Dominique A, Bertrand Belin ou encore Juliette Armanet. Ce sont tous de grands artistes et des amis que j'aime à la fois pour leur musique et pour leur personnalité.

 

- De nombreux spectacles aussi ?

- J'aime être sur scène. C'est sur scène, au contact du public, que j'ai appris le plus de choses dans mon métier et surtout à vaincre une très grande timidité. J'aime aussi concevoir et expérimenter de nouvelles formes, mélanger musique et littérature et j'ai donc conçu plusieurs spectacles comme Nébuleuse Dandy, Rock and Roll Lies, où les Laboratoires Oniriques dans lequel je mélangeais lecture, musique pop, duos, mise en scène mais aussi des hommages à Bob Dylan ou Léonard Cohen. Tous ces spectacles me permettent de me plonger dans les œuvres de musiciens ou d'écrivains que j'admire.

 
«Corse, Île d’amour»

  1. Ici Avec Pierre Gambini
  2. Le Retour
  3. Un Bateau Qui Passe

  4. A Strada Di Luomu

  5. La Ballade De Chez Tao En Duo Avec Izia

  6. O Ciucciarella

  7. Solenzara

  8. Pauvre Chance

  9. Le Tango Corse

  10. Tous Les Corses Du Monde

  11. O Corse Ile D’amour

 


Barbara en Corse (crédit photo Daguin Giamarchi)
Barbara en Corse (crédit photo Daguin Giamarchi)

le nouveau Cd de Barbara Carlotti (crédit photo Daguin Giamarchi)
le nouveau Cd de Barbara Carlotti (crédit photo Daguin Giamarchi)

Un extrait



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047