Corse Net Infos - Pure player corse

Météo Corse : Des cumuls de pluie excédentaires !


Rédigé par PLB le Mardi 21 Août 2018 à 13:25 | Modifié le Mardi 21 Août 2018 - 17:22


En cette mi-août 2018, si les températures sont bien au-dessus des normales de saison (de 2 à 3 degrés) et ont bien du mal à descendre sous les 30°C, la sécheresse n’est point de mise.


L'indice d'humidité des sols corses est de l'ordre de 0,22 contre 0,01 l'an passé !
L'indice d'humidité des sols corses est de l'ordre de 0,22 contre 0,01 l'an passé !
« Le cumul des pluies, moyennées sur la Corse,  du 1er décembre 2017 à ce 20 août atteint 920 mm ( 920 litres/m²) soit 163% de la normale qui est de 563 mm. « C’est un record ! », nous apprend Patrick Rebillout, Directeur du Centre météo France d’Ajaccio. « Nous avons connu un automne 2017 très sec, - 30 à 40% de la normale - , mais ensuite se sont succédés un hiver excédentaire avec des cumuls de 150 à 200% supérieur aux normales, un printemps lui aussi excédentaire - 200% de la normale - et un été excédentaire de 200 à 400% par rapport à la normale sur la majeure partie de l'île avec un frange orientale juste dans la normale ». Autrement dit, le sol contient de l’eau et donc les nappes phréatiques doivent être bien remplies. « L'indice d'humidité du sol, autrement dit l'eau disponible dans le 1er mètre du sol, montre des valeurs au-dessus des valeurs habituelles malgré des températures au printemps et cet été en moyenne bien supérieures aux normales de saison » souligne Patrick Rebillout. « L'indice d'humidité du sol, en partant du 1 septembre 2017 avec une valeur zéro, indique une aridité extrême qui perdure tout l'automne, puis avec les pluies importantes de l'hiver remonte pour être enfin dans des valeurs normales. Il indique un sol presque saturé ou quasiment saturé début février2018 ».

Pas de sécheresse
En météorologie, on étudie les précipitations sur l'année hydrologique, ce qui décrit mieux le cycle sécheresse estivale, puis saison de recharge. Une année donc débutant au 1er septembre et finissant au 31 août de l'année suivante.
« En 2017, on s’en souvient, notre île  a connu une sécheresse intense » poursuit notre spécialiste ajaccien. « Pourtant la quantité d'eau moyennée sur la Corse pour cette année hydro est juste dans la normale. Cependant la moyenne cache un contraste important entre la partie occidentale de l'île et la partie orientale où les événements catastrophiques de l'automne 2016 ont fourni beaucoup de précipitations. En cette année 2018,  bientôt terminée, l’année hydro (920 mm donc) est excédentaire avec des valeurs de 120% de la normale en moyenne et 15 à 20 jours de pluie supplémentaires mais on reste loin de l'année hydrologique record de 2009. Entre septembre 2008 et août 2009, le cumul des pluies avait en effet atteint 1242 mm. 1057 mm l’année précédente alors que la normale est de 898 mm ».  

De quoi sera fait demain ?
« Les prévisions saisonnières annoncent pour ce qu’il reste d’août, septembre et octobre, un temps plus chaud et plus arrosé que la normale. On peut espérer que les précipitations ne vont pas cesser cet automne et cet hiver car ces précipitations sont déterminantes pour affronter les sécheresses et canicules estivales prochaines ».  Voilà en tous cas, des nouvelles plutôt rassurantes pour les pompiers quand on sait qu’un coup de Libeccio est prévu pour ce week-end, ce qui fera aussi chuter les températures.  Environ 4 degrés de moins dimanche et lundi qu’à l’heure actuelle.

Des cumuls de pluie excédentaires en 2018
Des cumuls de pluie excédentaires en 2018





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 12:10 Avec OKpal soutenez CNI !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie