Corse Net Infos - Pure player corse

Maxime Beux à Reims : "Un fonctionnaire de police mis en examen et une reconstitution annoncée pour le 11 Juin"


Rédigé par le Mardi 9 Avril 2019 à 15:50

Un fonctionnaire de police a été mis en examen à Reims pour "violences avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné une mutilation permanente" et placé sous contrôle judiciaire au mois de Novembre dernier par un juge d'instruction de Reims. Ces mesures interviennent dans le cadre de l'enquête ouverte dans le sillage de la plainte déposée par Maxime Beux blessé à l'œil en février 2016 à Reims après les affrontements en marge du match de Ligue 1 Reims-Bastia. Ce mardi matin la justice avait organisé une confrontation entre le fonctionnaire de police et le supporter bastiais gravement blessé à son œil gauche




Maxime Beux à Reims : "Un fonctionnaire de police mis en examen et une reconstitution annoncée pour le 11 Juin"
Depuis Reims Maxime Beux a répondu aux questions de CNI

"Nous n'étions pas au courant du fait que le policier avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire depuis le de Novembre dernier. Nous l'avons appris ce mardi matin. En arrivant sur place nous n'avions pas d'autre objectif que celui-ci : qu'il soit mis en examen ! Or il l'était depuis novembre dernier."


Comment expliquer cela ?
"Soit ils ne i'ont pas dit aux avocats, ce qui est possible. Soit cela a été fait, mais l'information n'est jamais parvenue jusqu'à nous. C'est vrai que sur ce plan, la transmission des informations ne va pas très vite..." 


Et la confrontation ?
"Nous en sommes sortis vraiment satisfaits. Avec mon avocat Benjamin Genuini nous avions un peu d'appréhension vis à vis de la juge. Nous avions peur d'avoir d'avoir à composer avec quelqu'un un peu aux ordres mais franchement ce ne fut pas le cas"


Et maintenant ?
"Lors de la cette confrontation, elle  nous a notifié que le 11 juin  - la date peut changer d'ici là - serait organisée une reconstitution. Elle s'effectuerait, comme à l'époque des faits ,de nuit, sur le cours Langlet à Reims, bien sûr, là ou a lieu l'interpellation en présence de  tous les policiers concernés.
Mais la question, aujourd'hui pour nous, est de  savoir s'il y aura mes témoins? Notamment ceux qui ont été cités au procès."


Votre sentiment après cette confrontation ?
"C'est quelque chose de positif : l'attitude de la juge d'instruction, qui avait l'air déterminée, c'est un plus, tout comme l'annonce de la reconstitution dans 2 mois. On a un peu l'impression qu'ils ont envie de faire avancer le dossier. J'ai envie de te dire qu'il était temps, mais globalement c'est positif."




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio