Corse Net Infos - Pure player corse

Lisula : Si n'hè andatu Ange Taddeï


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 26 Février 2018 à 18:42 | Modifié le Lundi 26 Février 2018 - 21:48


Les obsèques d'Ange Taddeïi décédé à L'Ile-Rousse vendredi dernier à l'âge de 89 ans ont été célébrées ce lundi après-midi en l'église paroissiale de l'Immaculée Conception, en présence d'une foule nombreuse. Ange Taddeï était une figure emblématique de la cité Paoline


Il y a des personnages qui disparaissent et qui laissent derrière eux un vide immense. Ange Taddeï qui s'est éteint dans sa 90e année entouré de toute l'affection des siens était de ces hommes qui ont marqué des générations de sa ville, l'Ile-Rousse qu'il aimait temps.
Ange, c'était l'ami de tous, jeunes et moins jeunes, toujours là pour rendre service, pour mettre la cité paoline en avant, que ce soit au niveau culturel tant au niveau populaire, culturel ou sportif.
Dans bon nombre de manifestations, il était toujours là, à répondre présent et à retrousser les manches.
Son parcours, c'est celui d'une homme d'une grande simplicité, d'une grande gentillesse, toujours souriant et faisant face avec beaucoup de courage aux épreuves que la vie peut vous parfois vous réserver.


Berger dans sa jeunesse, Ange s'est ensuite adapté en exerçants plusieurs métiers, comme par exemple ferrailleur, cantonnier, dockers, receveur de cars, employé de commerce ou encore facteur.
Au début des années 60, on le retrouvait à la tête du restaurant "Le Relais", aux côtés de son épouse Jeannine.
Plus tard, il devait fonder son propre restaurant qu'il baptisait tout simplement du prénom de sa fille adorée "Chez Dumè".
La table était toujours ouverte, surtout pour ceux dans la difficulté.
C'est tout naturellement sa fille Dumè et leur gendre Bernard qui devaient prendre le relais.


Homme de tempérament, toujours actif et prêt à rendre service, Ange s'est ensuite investi au service de sa ville. On le retrouvait au sein du club de football de l'Ile-Rousse, , à la Casa Lisulana, , au Comité de la traditionnelle foire di Lisula où il était partout à la fois pour régler le moindre problème.
Au décès de son épouse  il y a plus d'une vingtaine d'années, Ange a trouvé le réconfort auprès des siens et plus particulièrement de sa fille et de son gendre, sans oublier ses petites-filles Laurence et Isabelle ou encore son arrière-petit-fils Romain qui étaient sa fierté, son bonheur.
Cette joie de vivre, il savait la communiquer et la faire partager.
Oui, en nous quittant pour un autre monde, Ange laisse derrière lui un immense vide. Il restera à jamais ancré dans les mémoire.
Repose en paix l'ami.
En l'église de l'Immaculée Conception, en présence d'une foule de proches et d'amis, c'est l'abbé Marcin Monka qui devait célébrer la messe de requiem.

L'inhumation devait suivre au cimetière de l'Ile-Rousse
En cette douloureuse circonstance, la rédaction de Corse Net Infos présente à sa fille Dumè, à ses petits enfants et son arrière-petit-fils, à ses frère Jean et Antoine, ses soeurs Francine et Marie, sa nièce Denise et toutes les personnes que ce deuil afflige ses sincères condoléances.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie