Corse Net Infos - Pure player corse

Ligue 1 : L'ACA veut se refaire une santé à Toulouse


le Vendredi 8 Novembre 2013 à 23:08 | Modifié le Samedi 9 Novembre 2013 - 01:51


Et si le changement c'était aussi sur le terrain? Remanié sur le fond, l'équipe Aaaccienne va désormais entamer un nouveau championnat sous l'ère Bracconi. Une semaine de transition, au niveau du groupe, mais importante, car l'ACA doit réagir, ce Samedi à Toulouse. Ce sera un baptême du feu des plus compliqués pour le nouveau coach des Bianch'è Rossi, mais qui pourra compter sur son groupe pour faire front, dans l'adversité. Avec son nouvel adjoint, Yann Daniélou, Bracconi veut d'abord retrouver le plaisir de jouer.


Christian Bracconi assisté de son adjoint, Yann Daniélou, les deux nouveau visages du banc Acéiste (AlorsuTV)
Christian Bracconi assisté de son adjoint, Yann Daniélou, les deux nouveau visages du banc Acéiste (AlorsuTV)
Pour battre Toulouse, il faudra plus que la supériorité du terrain.  L'ACA le sait, et Christian Bracconi aussi. Intronisé en début de semaine, le nouveau chef du vestiaire ajaccien va aussi s'atteler à remonter le moral de ses troupes, qui semble au plus bas. L'électrochoc qu'est censé constituer la fin du duo Ravanelli-Ventrone doit se convertir en points, et surtout en union sacrée de tout le groupe autour du nouveau coach. 
En conférence de presse ce Jeudi (via ac-ajaccio.com), celui qui s'occupait jusqu'alors du centre de formation de l'ACA s'est exprimé sans langue de bois ni tergiversation. L'objectif est clair, gagner, certes, mais surtout retrouver de la cohésion dans touts les domaines, afin de prendre du plaisir. 
"Au niveau de l'état d'esprit, cette semaine, il y a eu ce que je voulais. J'ai autour de moi des gens qui ont envie de travailler, une vraie convivialité avec mon staff, et c'est déjà un plaisir. Cela met les choses dans le bon ordre, et puis le groupe est très intéressant. Notre objectif est de le rendre un petit peu plus collectif. C'est la tâche qui nous incombe prioritairement". 

Y. Daniélou : "Des idées propres et une philosophie propre"

De l'avis de Christian Bracconi, le groupe semble à première vue sain. Une très bonne chose pour ce qui est de l'espoir de voir cette équipe rebondir. Un avis que partage et que veut pérenniser le nouvel adjoint, Yann Daniélou. Arrivé de sa Bretagne natale, l'ancien directeur de centre de formation de Brest est aussi là pour insuffler au groupe la motivation nécessaire à réaliser l'impossible, (ou presque).
"Je ne peux pas vous dire ce qu'il va se passer à Toulouse", a ainsi expliqué le bras droit de Bracconi. 
"En tous les cas, nous avons tout fait pour bien préparer ce match, et n'avons pas laissé la place au hasard. Nous avons des idées propres et une philosophie propre, même en sachant qu'en quatre jours, c'est un peu compliqué. On aura ensuite une trêve de quinze jours qui va nous permettre de faire un premier bilan". 
Malgré la bonne volonté commune, il faudra également redonner aux joueurs la force de s'exprimer au mieux, après tant de déboires et surtout de vides tactiques. Pas de place pour le hasard, ni pour le mal-être, une chose que Bracconi veut tenter d'éradiquer en faisant en sorte que chacun y prenne du plaisir. 
"On a des idées, qui sont de bien jouer ensemble. On veut que les joueurs jouent ensemble, et nous devons créer ces connexions-là, pour que les joueurs aient envie de jouer ensemble. On a hérité d'un groupe, et on essaye d'y mettre les valeurs qui sont les nôtres, avec de la confiance et de la joie. On espère que grâce à ce cocktail-là, on verra déjà quelque chose Samedi". 

Pas de Mutu ni de Diarra, mais Hengbart et Eduardo sont là !

Dix-huit joueurs ont fait le déplacement en Garonne, parmi eux Cédric Hengbart, réintégré par le nouvel entraîneur ajaccien. De plus, on notera le retour très attendu, également jusqu'alors par Ravanelli, d'Eduardo, qui s'est entraîné normalement cette semaine. En revanche, Diarra n'est toujours pas remis, de même que Cavalli et Crescenzi avec lesquels Bracconi ne veut "pas prendre le risque". Mutu, lui, n'est pas du voyage, de même que Popescu. 
U Gruppu Aiaccinu : Ochoa, Sissoko, Hengbart, Bonnart, Perozo, Tonucci, Zubar, Dielna, Pedretti, Pierazzi, Lasne, Mostefa, André, Gonçalves, Tallo, Oliech, Belghazouani, Eduardo.
U Gruppu di u TFC : Ahamada, Blondel, Sylla, Zebina, Ninkov, Moubandje, Spajic, Akpa-Akpro, Yago, Aurier, Aguilar, Sirieix, Didot, Chantôme, Regattin, Trejo, Ben Yedder, Ben Basat, Braithwaite.
 



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse