Corse Net Infos - Pure player corse

Ligue 1 : L'ACA nouveau se frotte à l'OM


le Jeudi 21 Novembre 2013 à 18:30 | Modifié le Jeudi 21 Novembre 2013 - 21:15


Après un "repos" prolongé par la trêve internationale, les Oursons auront, ce Vendredi à 20h30, un championnat à reprendre, et des mauvaises habitudes à perdre. Le temps leur est compté, et l'heure n'est plus à la décortiquer le passé, mais à la reconstruction. La première pierre de cet "ACA Reloaded", pour calquer un titre de film, sera celle que poseront les joueurs, à domicile, face à l'Olympique de Marseille. Un première pour Bracconi sur le banc, mais surtout le début d'un renouveau que tout le monde espère vivement, alors que la trêve approche.


De retour comme titulaire à Toulouse, Eduardo n'est pas de trop, dans les moments difficiles...(Ritrattu : G. Pierlovisi AC Aiacciu)
De retour comme titulaire à Toulouse, Eduardo n'est pas de trop, dans les moments difficiles...(Ritrattu : G. Pierlovisi AC Aiacciu)
C'est une nouvelle compétition que démarre ce Vendredi (20h30 à Timizzolu) l'AC Aiacciu. Si les Ajacciens ont su tant bien que mal revenir de Toulouse avec un point, les joueurs n'en sont pas moins toujours aussi fébriles. Pas mentalement, mais physiquement. La conférence-débat entre dirigeants et supporters de Lundi a permis de remobiliser les forces vives autour du club, et aussi de faire un point. Christian Bracconi, le nouveau chef du vestiaire de François Coty, n'a d'ailleurs pas manqué de tacler quelques peu son prédécesseur. Repris en coeur par son président, Alain Orsoni, le responsable de la formation à l'ACA a évoqué un effectif on ne peut plus fatigué, et surtout atteint psychologiquement, par une recette italienne visiblement indigeste pour des joueurs de L1 Française, et surtout pour un petit club comme l'ACA. 
La simplicité est donc redevenue de mise, de même que les valeurs, auxquelles Bracconi et le club tout entier veulentt désormais se vouer. Abnégation, mentalité, "stintu", "cori" et surtout discipline, afin qu'aucune brebis galeuse ne vienne - ce serait le pompon- contaminer le troupeau. 

"Hors de question de se laisser marcher dessus à domicile"

Du repos, donc, au programme des derniers jours, avec notamment une sortie loisirs sur les chemins côtiers de Cala di Fica , qui s'est  terminée en chansons dans une auberge du canton. De quoi ressouder le groupe, mais aussi aérer les esprits et passer du temps entre joueurs. La remise en forme avant-tout, mais aussi le travail, afin de préparer au mieux la venue de Marseille. En conférence d'avant-match, l'entraîneur Acéiste a laissé entrevoir sa vision du court terme. 
"On est restés sur une semaine de récupération principalement, et de régénération", a expliqué Christian Bracconi, Jeudi, dans les locaux du club.
"On a aussi mis en place des actions offensives, au niveau du jeu [...]. Ce sont surtout nos intentions qui doivent être offensives, pas seulement nos joueurs. On sait qu'on peut bien défendre, mais si l'on veut se maintenir, il faut apporter plus offensivement, et mettre plus en danger les adversaires"
L'ambition s'allie donc avec une ligne conductrice, qu'il a fallu mettre en place dans un laps de temps très court. Pour autant, l'objectif est bien de prendre trois points face à l'équipe d'Elie Baup.
"On s'attend à un match très difficile, mais on doit niveler les valeurs, car nous sommes à domicile, et avec l'état d'esprit qui est le nôtre en ce moment, notre objectif est de bousculer cette équipe de l'OM. Nous avons aussi un besoin de points et de gagner, et il ne faut surtout pas se faire marcher dessus à domicile, c'est hors de question", a ainsi clamé Bracconi.

"Je retrouve le Edu de l'année dernière"

Cinquièmes avec deux points de retard sur Nantes, les Marseillais sont déjà distancés par le podium. Les Olympiens accusent en effet 5 points de retard sur Monaco, et ne se contenteront certainement pas d'un nul. Cela dit, l'ACA non plus... 
"On devra les contenir, dans un premier temps, car ils ont un potentiel offensif qui peut être très dangereux. Ce sera à nous d'être vigilants, mais aussi de les provoquer sur le plan offensif", a brièvement expliqué Bracconi.
Le plan offensif sera, encore une fois, amputé d'Adrian Mutu, blessé au dos. Le Roumain aurait déjà, de plus, la tête ailleurs, en Roumanie précisément, ou Ploiesti (D1 Roumaine) lui propose un salaire alléchant, pour finir sa carrière. Qu'à cela ne tienne, Eduardo est là ! De retour après de longs mois de convalescence, et autres moments difficiles sur le plan personnel, le brésilien pourrait débuter le match, à la pointe de l'attaque. Il bénéficie en plus de la confiance de son nouveau coach.
"Je retrouve le Edu qu'on a connu l'année dernière, très fin techniquement, avec des appels de balle de qualité et un investissement sur le plan défensif... et il a quelque chose en plus, c'est qu'il a encore plus envie de jouer qu'avant". 

Sans Oliech ni Pedretti, avec Cavalli

Pour cette rencontre, Christian Bracconi retrouve un groupe presque complet. Hormis Mutu, Pedretti et Faty, tout le monde est disponible. Le coach a toutefois dû composer avec les formes des uns et des autres. En face, Rod Fanni et André Ayew sont forfaits.

U Gruppu Aiaccinu : Ochoa, Sissoko, Tonucci, Bonnart, Perozo, Dielna, Crescenzi, Hengbart, Pierazzi, Cavalli, André, Mostefa, Gonçalves, Lasne, Eduardo, Tallo, Camara, Arrache.
Micca scelti : Oliech, Popescu, Diarra, Belghazouani, Yakovenko, Deville et Scribe.
U Gruppu di l'OM : Mandanda, Samba, Abdallah, Diawara, Mendes, Mendy, Morel, N'Koulou, Cheyrou, Imbula, Romao, Valbuena, Thauvin, Lemina, J. Ayew, Gignac, Khalifa, Payet.
 



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse