Corse Net Infos - Pure player corse

Liaisons maritimes Sardaigne-Corse. Pour Core in Fronte "Il est grand temps qu'un véritable service public soit assuré"


La rédaction le Mardi 16 Novembre 2021 à 17:09

Problèmes techniques, avaries, mauvaise météo, les raisons des interruptions des liaisons maritimes entre Corse et Sardaigne sont multiples, surtout en hiver. Comme ce dimanche 14 novembre quand le ferry Bastia, de la compagnie Moby Line, immobilisé en mer à cause d'un problème technique, a du rebrousser chemin et regagner le port de Santa Teresa avec plusieurs dizaines de passagers à son bord. A la suite de cette panne, les rotations entre les deux iles ont été interrompues pendant près de 24 heures.

Après ce dernier épisode, Core in Fronte revient sur l'épineux problème "des transports entre Corse et Sardaigne" et dans un communiqué interpelle les autorités "quant à la nécessaire restructuration et adaptation des lignes et des moyens à mettre en synergie pour répondre aux demandes humaines, sociales, culturelles et économiques."



Capture écran vidéo La Nuova Sardegna
Capture écran vidéo La Nuova Sardegna
"Il est grand temps qu'un véritable service public maritime soit assuré entre la Corse et la Sardaigne." indique Core in Fronte dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux après l'incident qui ce dimanche 14 novembre a immobilisé le trafic maritime entre les iles. "Aujourd'hui, une DSP financée par la seule région Sardaigne existe sur les lignes corso-sardes et est confiée à la compagnie privée italienne Moby Lines. Même si c'est la Sardaigne qui finance cette DSP, cela ne doit pas nous empêcher d'avoir un œil exigeant sur cette ligne maritime." affirme le parti indépendantiste qui regrette que "depuis de trop nombreuses années, les conditions de transport entre Bunifaziu et Santa Teresa ne cessent de se dégrader en raison, notamment, de multiples avaries sur les navires Bastia et Giraglia".
 
Selon Core in Fronte "Corse et Sardaigne ont besoin de régularité et de commodité dans le trafic passagers et du fret avec des navires plus récents."
En dehors de Bonifacio, en effet, la Corse manque de trafic avec la Sardaigne : La Méridionale a cessé, depuis plusieurs mois, ses rotations entre Pruprià et Porto Torres et la Corsica Ferries assure, en hiver, qu'une seule traversée hebdomadaire entre Aiacciu et Porto Torres et quelques rotations, en été, entre Portivechju et Golfo Aranci.
 

Quid du Groupement Européen de Coopération Territoriale ?

"Depuis 2013, rappelle Core in Fronte, sous la présidence à l'OTC de Paul-Marie Bartoli, on ne cesse de parler de la création d'un GECT (Groupement Européen de Coopération Territoriale) entre la Corse et la Sardaigne. En 2017, Jean Félix Acquaviva, président de l'OTC et son homologue sarde, Massimo Deiana, ont signé un protocole d'accord officialisant la continuité territoriale entre les deux îles, à travers la mise en place de deux DSP entre Bunifaziu et Santa Teresa et Pruprià et Porto Torres. L'Exécutif de Corse a présenté, en avril 2019 à la CdC, un rapport sur le GECT-ÎLES qui a été voté. Mais où en est ce dossier ?"

Au sujet du Groupement Européen de Coopération Territoriale, le parti indépendantiste va donc interpeller l'exécutif de Corse lors de la prochaine session de l'Assemblée du 18 et 19 novembre, car "il est nécessaire de remédier à cette hasardeuse situation de desserte maritime chaotique."

Core In Fronte assure aussi qu'il prendra toutes les initiatives nécessaires dans le cadre de meilleurs et adéquats rapports entre le isule surelle.






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047