Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



Le report des soldes d’hiver ne fait pas l’unanimité chez les commerçants ajacciens


Julia Sereni le Vendredi 15 Janvier 2021 à 08:19

À une semaine du début des soldes, reportés au 20 janvier pour cause de crise sanitaire, les commerçants ajacciens sont divisés : si pour certains la mesure permet de vendre plus longtemps la collection d’hiver au prix fort, d’autres estiment que face à la concurrence des grandes enseignes, il fallait solder plus tôt.



La boutique Zoom à Ajaccio. Photos : Michel Luccioni
La boutique Zoom à Ajaccio. Photos : Michel Luccioni
Sur les vitrines des commerçants du centre-ville d’Ajaccio, les panneaux indiquant la tenue de promotions, offres privilèges et autres ventes privées fleurissent. Pourtant, le début des soldes n’interviendra officiellement que le 20 janvier sur l’île. Un report décidé en décembre dernier par le gouvernement afin de permettre aux commerces de vendre leurs produits au « juste prix », histoire de se reconstituer une trésorerie après plusieurs semaines de fermeture. « Cela nous apparaissait justifié dans la mesure où nous avions perdu un mois de travail et il semblait logique qu’on puisse vendre plus longtemps la collection d’hiver » analyse la présidente de la fédération des associations du centre-ville d’Ajaccio Marina Fondacci.
 
Alors bonne idée ou non ? Si elle admet qu’il est pour l’instant « difficile de se projeter », Marina Fondacci voit néanmoins dans ce report « une expérience qui va nous éclairer ». La commerçante juge en effet que « les dates de soldes que nous vivons depuis 15 ans sont contre-nature », en décalage avec la réalité des saisons. Alors, elle en est persuadée, le 20 « nous démontrera qu’on peut solder plus tard ». Dans l’attente, Marina Fondacci propose des ventes privées « pour faire plaisir à sa clientèle ».
 
Quelques mètres plus loin, du côté du magasin « Zoom » tenu par Thierry Gallinari, le report n’est pas accueilli avec le même enthousiasme : « Ce n’était pas l’année à décaler ». Mais au-delà des questions de dates, pour celui qui exerce son activité depuis 35 ans, « les soldes aujourd’hui ça ne veut plus rien dire ». En tant qu’indépendant, il dénonce un rapport de force, forcément inégal, avec les grandes enseignes : « Pour les petites boutiques comme nous c’est difficile, on ne peut pas se battre contre les chaînes qui font des remises en permanence ». Pour lui, ce système « fausse tout, les gens ne savent plus les vrais prix et ont l’impression de se faire avoir quand ils achètent plein pot ».
 
Soldes ou non, ce que le commerçant craint surtout, ce sont les annonces du gouvernement qui interviendront ce jeudi 14 janvier. La piste d’une fermeture le week-end, ou pire, celle d’un troisième confinement, seraient autant de nouveaux coups durs pour ce secteur déjà fragilisé.

La présidente de la fédération des associations du centre-ville d’Ajaccio Marina Fondacci.
La présidente de la fédération des associations du centre-ville d’Ajaccio Marina Fondacci.

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047