(function () { /** * Corse Net infos - Default * Début de la partie configurable */ var options = { "site": "1UZKS", "tag_id": 403 }; /** * Fin de la partie configurable */ var s = document.createElement('script'); s.type = 'text/javascript'; s.async = true; s.src = 'https://i.notification.services/center.min.js?l=' + 1 * new Date(); var x = document.getElementsByTagName('script')[0]; x.parentNode.insertBefore(s, x); s.onload = function(){ _arTag = new arTag(options); }; })();
Corse Net Infos - Pure player corse



Le rectorat assure sa présence dans la crise auprès des étudiants de l'université de Corse

Covid-19


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 29 Mars 2021 à 18:47

La rectrice de Corse Julie Benetti était présente à Corte le jeudi 23 mars pour rencontrer le président de l'université de Corse, le directeur du CROUS de Corse et les étudiants élus des syndicats universitaires et échanger autour des aides mises en place par l'Etat pour lutter contre la précarité étudiante.



Julie Benetti a pris le temps de discuter longuement avec les étudiants élus. Crédits Photo Pierre-Manuel Pescetti
Julie Benetti a pris le temps de discuter longuement avec les étudiants élus. Crédits Photo Pierre-Manuel Pescetti
La rectrice de Corse était en mission à l’université de Corse ce jeudi 23 mars 2021. Une mission avec un objectif bien précis : présenter la déclinaison en Corse des différentes aides apportées aux étudiants depuis le début de la crise et s’assurer que celles-ci soient bien partagées et comprises. « Pour lutter efficacement contre la précarité étudiante il faut que les aides mises en place soient connues par un maximum d’étudiants » explique Julie Benetti.

Lors d’un déjeuner au restaurant universitaire du campus Grimaldi et en présence du président de l’université de Corse Dominique Federici et du directeur du CROUS de Corse Marc-Paul Luciani, les élus des différents syndicats étudiants universitaires et des représentants de l’associu studientinu ont pu présenter à la rectrice leurs inquiétudes et leurs espoirs mais aussi leur satisfaction de revenir, partiellement au moins, en cours de manière présentielle.

Des aides en manque de popularité

Ce qui ressort au fil des discussions c’est le manque évident de connaissances de certaines aides spécifiques. Si une majorité d’entre elles comme les repas à un euro dans les restaurants universitaires pour tous les étudiants sont populaires d’autres restent encore étrangères aux étudiants.

Un manque de visibilité malgré une communication qualitative de l’université et des institutions reconnue par les étudiants. Difficile de faire circuler des informations dans une université figée, privée de sa vie universitaire qui foisonnait il y a peu. C’est en tout cas ce que regrette Marc Paul Luciani pour qui « les cours en distanciel provoquent un manque d’interconnexions entre les étudiants et rend beaucoup plus difficile le relais des informations ».

Soucieux d’aider les leurs, les étudiants ont aussi mis la main à la pâte. Uniti per l’università, l’initiative étudiante réunissant les syndicats Cunsulta di a Ghjuventù Corsa (CGC) et Ghjuventù Indipendentista (GI) propose des vidéos expliquant les dispositifs d’aides disponibles.

 

Le décrochage en ligne de mire

Si le retour partiel en présentiel est une véritable bouffée d’oxygène, le risque de décrochage reste grand. « Je suis très vigilante à ce sujet » s’inquiète Julie Benetti. « Lorsque nous avons cours en visio, très peu d’élèves allument leur caméra. Sont-ils réellement là ? » s’interrogent les étudiants avant d’ajouter que « tout le monde vient aux cours en présentiel et ça fait vraiment du bien ».

Si le taux de défaillance aux examens est étonnamment comparable aux années précédentes, celui du décrochage reste encore à estimer. Comment ? En partie grâce aux résultats aux examens de fin d’année qui serviront d’indicateurs à la réussite du suivi pédagogique et à l’acquisition des compétences. « Nous attendons les résultats du second semestre pour pouvoir quantifier le taux de réussite et le décrochage. Notre rôle est d’accompagner les étudiants pour qu’ils étudient dans des conditions optimales et qu’ils persévèrent dans l’enseignement supérieur. Les aides mises en place ont aussi un fort impact psychologique et sont là dans ce but : lutter contre le décrochage » explique la rectrice.

Un retour à 100 % en septembre ?

« Pourquoi garder les collèges et les lycées ouverts mais fermer les universités ? Il ne faut pas négliger les étudiants du supérieur » demande Armand Occhiolini, vice-président de la Ghjuventù Paolina. Une question que se posent tous les étudiants autour de la table et à laquelle Julie Benetti répond, arguments à l’appui : « Il ne faut pas y voir de la défiance envers les étudiants mais contrairement aux écoles, collèges et lycées les universités sont aussi des lieux de vie où se retrouvent les étudiants en dehors des cours. Les campus sont des lieux de brassage ».

Quant à un éventuel retour en présentiel à 100 %, la rectrice reste prudente : « nous ne pouvons pas donner de dates pour l’instant. L’année universitaire est presque terminée et nous nous préparons pour une rentrée prochaine, certes inédite mais nous l’espérons en présentiel. Ce retour à l’université est plus que souhaitable, il est indispensable ! ».

Cependant l’imprévu demeure dans tous les esprits, véritable caractéristique de cette crise. Au fond de leurs yeux, les étudiants semblent tous se poser la même question. Connaitrons-nous un jour la vie à l’université qu’on nous a tant conté ? Cette vie emprunte de liberté et de savoir, de rencontres et d’échanges, de découverte et d’émancipation …
La rectrice de Corse était entourée du président de l'université Dominique Federici, du directeur du CROUS de Corse Marc-Paul Luciani et des étudiants élus et engagés dans les associations d'aides aux étudiants en difficulté. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti.
La rectrice de Corse était entourée du président de l'université Dominique Federici, du directeur du CROUS de Corse Marc-Paul Luciani et des étudiants élus et engagés dans les associations d'aides aux étudiants en difficulté. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti.

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047