Corse Net Infos - Pure player corse

Le découpage du 59e Tour de Corse automobile


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mercredi 28 Septembre 2016 à 23:59 | Modifié le Jeudi 29 Septembre 2016 - 01:17


1 170 kilomètres dont 390,9 d’épreuves chronométrées, 10 spéciales en trois jours et de grandes innovations, près de 780 Km de liaisons, voilà de quoi se compose le menu de cette 59e édition. Tour d’horizon


 
Jeudi 29 septembre
Shakendown de Sorbo-Ocagnano : 5,4 km.
Ce parcours des plus représentatifs de la diversité du territoire insulaire a été tracé dans les contrées de la Casinca. Les concurrents s’élanceront du village de Querciolo sur une route très technique assez large et sinueuse, présentant de très belles zones public. A l’approche de Sorbo Ocagnano, le changement de revêtement et l’étroitesse de la voie rendront la deuxième partie du shakedown plus délicate. Les bolides s’élanceront alors vers une descente encore plus étroite en sous-bois et très souvent humide, pour rallier l’arrivée à Castellare di Casinca.
L’après-midi, les équipages se dirigeront vers Ajaccio, où de nombreuses opérations promotionnelles animeront largement le cœur de la cité impériale, avec en point d’orgue l’incontournable cérémonie de départ nocturne.
 
Vendredi 30, 1ere étape
 
ES 1/3 : ACQUA DORIA - ALBITRECCIA (49,72 Km)
 
Le village d’Acqua Doria, situé non loin de Capo di Muro et de sa mythique tour génoise, accueillera le départ de cette première spéciale 100% nouvelle, avec d’entrée de jeu une route alternant des portions rapides et sinueuses jusqu’à l’épingle de Tassinca. La remontée vers le village offrira de passages très spectaculaires.
Les concurrents enchaineront ensuite vers une montée rapide et très rythmée jusqu’au passage du Col de Gradello et rejoindront l’épingle de Pietrosella, en empruntant une portion très bosselées et présentant un revêtement ancien. Une route très étroite et dégradée les mènera à la célèbre épingle du Col de Bellevalle, avec une marche en montée.
Changement de rythme ensuite pour la montée vers le village de Bisinao, avec une section large et des enchainements très rapides. Une route beaucoup plus sinueuse et étroite avec de nombreux changements de surface mènera les concurrents jusqu’à l’épingle d’Albitreccia.
Enfin, les équipages termineront par une portion encore plus délicate et piégeuse, avec la traversée du village d’Albitreccia.
 
ES 2/4 : PLAGE DU LIAMONE – SAROLLA CARCOPINO (29,12 Km)
 
La Plage du Liamone sera l’attraction majeure du départ de cette première spéciale, avec d’entrée de jeu une montée très rythmée jusqu’à Casaglione avec sa célèbre épingle serrée, qui n’est pas toujours évidente à négocier.
Changement de rythme et de profil avec une route large et sinueuse jusqu’au Pont de Furcina, et enchainement avec une montée tortueuse, étroite et bosselée jusqu’à l’épingle de Calcatoggio.
Sur une route tout aussi technique, les équipages traverseront les villages de Sant’ Andrea d’Orcino et Cannelle pour arriver sur l’épingle de Sari d’Orcino.
La portion suivante sera beaucoup plus large, en montée jusqu’au Col de Sarsoghju , avec une descente assez technique jusqu’à Sarrola-Carcopino, terme de cette deuxième spéciale.
 
Samedi 1er octobre, Deuxième étape
 
ES 5/7 : OREZZA – LA PORTA – VALLE DI ROSTINO (53,72 Km)
 
Un mythe en chasse un autre, avec cette spéciale qui a tant compté dans la glorieuse épopée du Tour de Corse, baptisée aujourd’hui du nom de l’un des partenaires officiels de l’épreuve.
Cette épreuve spéciale présente deux nouvelles sections, du kilomètre 0 au kilomètre 29,21 ; puis du kilomètre 49,73 au kilomètre 53,72.
Départ du Pont de Rimitorio, pour une montée très technique en direction de l’église de la Porta, monument le plus emblématique de la Castagniccia, qui débouchera sur une route très étroite, sinueuse et déformée par endroit et qui traversera le village de Giocatojo pour franchir le Col Saint Antoine l’un des points culminant du rallye.
Une descente alternant nouveau et ancien revêtement, portions rapides et tortueuses, conduira les équipages vers Ortiporio, Penta Acquatella, en direction de Barchetta et sa spectaculaire épingle.
C’est avec un changement radical de surface et une montée typée course de Côte que les concurrents rejoindront Campile.
Une route beaucoup plus sinueuse à flanc de montagne les conduira à Bisinchi et à Castello di Rostino. Suivie d’une dernière portion restera, avec la succession de nombreuses épingles en descente, avant de rallier l’arrivée, non loin de Valle di Rostino.
 
ES 6/8 : NOVELLA – PIETRALBA (30,80 Km)
 
Départ à proximité de l’auberge Pietra Monetta sur une route très sinueuse au milieu du maquis, avec de nombreux virages difficiles à négocier pour rejoindre le village perché de Novella.
Les passages à la Gare de Novella et au Col de la Croix offriront aux spectateurs un point de vue unique sur la Balagne et sur toute la première partie de cette spéciale.
Une route beaucoup plus sinueuse et étroite avec un ancien revêtement les mènera jusqu’à l’ancienne route territoriale.
La succession de portions rapides et sinueuses à la fois dans un décor de rêve conduira les équipages sur une route beaucoup plus étroite et bosselée pour rallier l’arrivée à Pietralba.
 
Dimanche 2 octobre, 3e étape
 
ES 9 : ANTISANTI – POGGIO DI NAZZA (53,78 Km)
 
Cette épreuve spéciale présente deux nouvelles sections, du kilomètre 0 au kilomètre 18,99 ; puis du kilomètre 35,83 au kilomètre 53,78.
Départ à proximité du hameau de Purizzone, les concurrents s’élanceront dans la plus longue spéciale du rallye avec une première partie sinueuse en montée et par endroit très piégeuse jusqu’à
Antisanti.
C’est sur une route rapide à flanc de montagne alternant virages en devers et portions très techniques que les équipages rejoindront le village de Vezzani tout en passant à proximité de Rospigliani.
Une descente rapide et très rythmée conduira les concurrents vers Pietroso, en direction de Maison Pieraggi. Changement de cap en empruntant la route très étroite et bosselée du Col de Cardo afin de rejoindre le Défilé de l’Inzecca en déviant vers Lugo di Nazza sur des portions très étroites et tortueuses qui ont été bravées par toutes les générations d’équipages des années 80.
La dernière partie après Poggio di Nazza demandera beaucoup de concentration tant les changements de profil sont nombreux jusqu’à  l’arrivée.
 
ES 10 : PORTO-VECCHIO - PALOMBAGGIA (10,42 Km)
- POWER STAGE  -
 
Départ de Precojo, en direction de Bocca di L’Oru avec des sections sinueuses très belles et vallonnées, sillonnant la côte et surplombant les plages de Folaca, Tamaricciu, et Palombaggia, avant de quitter cette première partie pour une section plus sinueuse et étroite au niveau de Porra, avec une succession de virages en épingle avant l’arrivée de la Power Stage. Les équipages qui auront réussi l’exploit de déjouer tous les pièges des 390 kilomètres d’épreuves spéciales du Tour de Corse 2016 célèbreront la fin de la Power Stage à quelques encablures de l’arrivée du Rallye, au cœur de la Marina de Porto-Vecchio.


Classements avant le Tour de Corse
Championnat Pilotes
    Drapeau-MC Drapeau-SWE Drapeau-MEX Drapeau-ARG Drapeau-POR Drapeau-SAR Drapeau-POL Drapeau-FIN Drapeau-ALL Drapeau-FRA Drapeau-ESP Drapeau-GBR Drapeau-AUS TOTAL
1 Sébastien Ogier 28 28 21 19 18 18 11 0 26         169
2 Andreas Mikkelsen 19 14 0 15 19 0 25 6 12         110
3 Hayden Paddon 0 18 11 28 0 0 15 12 10         94
4 Thierry Neuville 15 0 0 8 0 25 13 15 18         94
5 Jari-Matti Latvala 0 0 27 0 10 19 12 19 2         89
6 Dani Sordo 10 8 12 14 12 12 0 18         86
7 Mads Ostberg 12 15 15 10 6 0 4 8 8         78
8 Ott Tänak 6 10 8 0  0 10 18 0 0         52
9 Kris Meeke 0 1 25 25         51
10 Craig Breen 4   6 15         25
11 Eric Camilli 0 0 0 4 10 8 2  0 0         24
12 Henning Solberg 6 2 0 6 0  0         14
13 Martin Prokop 6 4 2         12
14 Esapekka Lappi 2 0 0 0 4 6         12
15 Stéphane Lefebvre 10 0 0 0         10
16 Teemu Suninen 1 2 0 4 1 1 0         9
17 Elfyn Evans 4 2 0 0   0 0         6
18 Marcos Ligato 6 0         6
19 Pontus Tidemand 0 2 0 0 0 4         6
20 Lorenzo Bertelli 0 0 4 0 0 0 0         4
21 Kevin Abbring 0 2 2         4
22 Jan Kopecky 0 1 2         3
23 Nicolas Fuchs 1 1 0 0         2
24 Armin Kremer 1 0 0 0 1         2
26 Valeriy Gorban 0 1 0 0 0 0 0         1
 
Championnat constructeurs
 
1. Volkswagen Motorsport 25 29 43 20 28 33 18 31 29         256
2. Hyundai Motorsport 25 24 12 20 15 12 27 33 33         201
3. M-Sport World Rally Team 12 15 19 16 20 8 10 12 10         122
4. Volkswagen Motorsport II 18 12 0 15 25 4 25 10 12         121
5. Hyundai Motorsport II 6 8 10 25 2 27 0 8 10         96
6. DMACK World Rally Team 8 10 8 4 0 10 18 0 6         64
7. Jipocar Czech National Team 6  – 6 6         18
8. Yazeed Racing 0 4 1 2 0         7
 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 18:06 WRC 2019 : Nouveau parcours pour le Tour de Corse

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports