Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA s'incline dans le temps additionnel à Rennes


Rédigé par (CP) le Vendredi 22 Janvier 2016 à 22:46 | Modifié le Samedi 23 Janvier 2016 - 02:14


La belle série de 11 matches sans défaite du GFCA s'est achevée vendredi soir à Rennes. Pourtant, les Ajacciens, qui ont tenu tête à leurs adversaires durant tout le match ,ont cru, jusqu'au bout, qu'ils poursuivraient sur leur belle lancée. Un coup du sort dans le temps additionnel a, hélas, brisé leur rêve et celui de Filippi, appelé par Thierry Laurey pour consolider son plan mais qui allait être, malheureusement à l'origine, de la victoire bretonne pour la première de Rolland Courbis à Rennes.


Le GFCA s'incline dans le temps additionnel à Rennes
Rennes - GFC Ajaccio : 1-0 (0-0)
18 022 spectateurs.
Arbitre : M. Moreira.
But pour Rennes : Filippi csc (90’+1).
Avertissements à Rennes : Diagne (60e), Mbengue (66e), Danzé (71e). AuGFC Ajaccio : Coeff (45e), Le Moigne (62e), Djokovic (65e).


Rennes
Costil - Danzé (cap), Diagne, Armand, Mbengue - Fernandes - André, Quintero puis Grosicki (71e) - Sio, Dembélé puis Doucouré (90e+ 2), Ntep  puis Boga (62e). Entraîneur : Rolland Courbis.

GFC Ajaccio
Maury - Coeff  puis Sylla (67e), Mangane, Bréchet, Martinez - Le Moigne - Djokovic, Larbi puis Filippi (81e), Ducourtioux (cap) - Zoua puis Boutaïb (74e), Tshibumbu. Entraîneur : Thierry Laurey.

 

Le match s'est joué dans le temps additionnel au terme de cette longue ouverture de Danzé pour Grosicki. Le Polonais de Rennes a pris sa chance après avoir emmené le ballon dans la surface ajaccienne : Filippi était sur la trajectoire. Le ballon ainsi dévié a touché le poteau et a franchi la ligne de Maury !
Le plan, échafaudé par Thierry Laurey, qui avait parfaitement fonctionné durant 90 minutes et qui pouvait encore au GFCA d'atteindre le bon port, s'écroulait subitement.
Rodéric Filippi qui avait sonné, victorieusement, le signal de la révolté face à Nice était cette fois le héros malheureux de la soirée.

 

Mais avant cette fin que les Bretons, eux-mêmes n'attendaient plus, on doit à la vérité de dire que Maury avait sauvé plusieurs situations chaudes  sur une tête de Dembélé (21e), sur un arrêt-réflexe pour repousser, juste avant la mi-temps, une déviation de Danzé de la tête aux six mètres ou bien encore sur une frappe de Sio au point de penalty (70e).

A noter, encore, que Mbengue avait, quant à lui touché le poteau en tout début de partie puis raté, un peu plus tard, le cadre après avoir été démarqué par Dembélé dans la surface.
Le GFCA, quant à lui, a eu nombre d'opportunités par l'intermédiaire de Tshibumbu  - trois en premières périodes - puis de Djokovic (58e) ou bien encore  de Jérôme Le Moigne après l'heure de jeu sans pour autant en tirer profit.

Samedi face à Montpellier il s'agira de rectifier le tir pour, pourquoi pas ?, entamer une nouvelle série comparable à celle qui s'est achevée ce vendredi soir en Bretagne !





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse