Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA méritait mieux face à Brest (1-1)


Rédigé par Vincent Marcelli le Vendredi 15 Février 2019 à 21:43

Auteur d'une prestation exemplaire jusqu'à la 60 e minute, le GFCA, qui a longtemps malmené le second du championnat, s'est fait rejoindre grâce à deux faits de jeu contraires (une expulsion sévère et un corner inexistant à l'origine de l'égalisation. Un match tout de même très prometteur pour la suite du championnat.




(Photo Marcu-Antone Costa)
(Photo Marcu-Antone Costa)
Le contexte
Le GFCA a le vent en poupe et reste sur six points (une victoire et trois nuls) sur les quatre derniers matchs dont trois à l’extérieur. De son côté le Brest Armorique, dauphin de Metz demeure sans doute la plus grosse pointure de la saison à fouler la pelouse de Mezavia en 2018-2019. Du lourd pour les hommes de Dellamaggiore.

Les absents
Ils sont au nombre de sept dans les rangs ajacciens si l’on tient compte de Palmieri et Camara, qui débutent sur le banc. Pierazzi, Puel, Campanini, Fofana et Marveaux manquent, aussi, à l’appel, soit plus de la moitié d’une équipe. Les Brestois ne sont pas en reste avec Belaud, Py, Faussurier et l’ancien gazier Yohan Court, soit tout le côté droit remanié.


Le fait du match
On se demande ce qu’il serait advenu de cette rencontre si le GFCA avait converti deux superbes occasions d’entrée de jeu. Suite à un très beau mouvement collectif, Gomis se présente seul devant Larsonneur mais il est repris par Weber au moment de marquer (3e). Et puis, quelques minutes plus tard, c’est Dumè Guidi qui devance Larsonneur de la tête sur un coup franc de Roye mais le ballon passe de peu à côté (9e).


La physionomie
Dans une rencontre où le choix de Dellamaggiore d’évoluer en 4-4-2 avec Blayac et Romain en pointe, Jobello et Gomis sur les côté a porté ses fruits, on peut se demander qui était second et qui était quatorzième de Ligue 2 tant le GFCA a fait des misères à son adversaire surtout en première période. Des Brestois complètement dépassés par la vitesse du jeu ajaccien et tout heureux d’arriver à la pause avec seulement un but dans la musette. Changement de décor à la reprise avec des Brestois plus mordants aidés par des décisions arbitrales contraires. La première avec l’expulsion sévère de Gomis à l’heure de jeu qui modifie, forcément, la physionomie de la rencontre. La deuxième trois minutes plus tard quand il accorde un corner aux Brestois alors que Traoré touche le ballon le dernier. Petite cause, grands effets puisque les Bretons égalisent. A l’arrivée, un nul dont on se serait satisfait avant le match. Mais un goût amer à l’issue du match.


L’homme du match
Le collectif gazier est, dans l’ensemble, à créditer d’une excellente prestation. Buteur et dans tous les coups offensifs, Romain Armand figure en tête de liste. Avec lui, Alex Coeff, très actif sur son flanc droit, s’est montré à son avantage. Enfin, on serait tenté d’ajouter, à cette liste…l’arbitre de la rencontre, lequel a facilité la tâche des Brestois en expulsant sévèrement Gomis à l’heure de jeu et accordant un corner inexistant à l’origine de l’égalisation brestoise trois minutes plus tard.
 

Les buts
23: Servi en contre, Blayac déboule sur le flanc gauche et adresse un centre parfait  pour Armand qui place une tête victorieuse.
63: Après avoir expulsé Gomis, l’arbitre de la rencontre accorde un corner à Brest alors que le ballon sort en six mètres. Coup dur puisque Charbonnier égalise de la tête.

Le bilan
Le Gaz poursuit sa série d’invincibilité portée à cinq rencontres avant de se rendre à Nancy vendredi. Les Gaziers totalisent 29 points et occupent la 15e place au classement, neuf longueurs devant Béziers, 18e. Le maintien se rapproche à grands pas. Surtout si le Gaz est capable de reproduire une telle prestation.

Hervé Dellamaggiore
« J’aurai signé pour un nul avant la rencontre. Mais compte tenu de la physionomie, nous méritions de l’emporter. L’équipe s’est montrée capable de produire du jeu et de malmener son adversaire. C’est du positif même si on va dire que j’évoque toujours des faits de jeu contraire. L’expulsion de Cafi est très sévère et il n’y pas corner sur le deuxième but. Ceci étant, on poursuit notre série et on progresse dans le jeu, c’est positif."

(Photos Marcu-Antone Costa)





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Septembre 2019 - 10:52 Pour un réseau vélo-express à Ajaccio

Vendredi 20 Septembre 2019 - 22:15 Ligue 2 : L'ACA dominateur au Mans

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude