Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA malmené à Bourg-Peronnas (0-2)


Rédigé par (Cp) le Vendredi 25 Août 2017 à 22:06 | Modifié le Vendredi 25 Août 2017 - 23:18


Sortie ratée pour le GFCA à Bourg-Peronnas. Les Ajacciens qui ont, sans doute, laissé passer le coche en première période se sont fait surprendre ensuite à deux reprises sur des tentatives victorieuses de Perradin et Nirlo !


Bourg-Peronnas : 2 – GFC Ajaccio :  (0-0)
Buts pour Bourg-Peronnas : Perradin (52e) Nirlo (83e) 
Arbitre : Cédric Dos Santos
Avertissements : Martin (17e) à Bourg, Marveaux (11e) Maah (42e) M’changama (66e)

Bourg-Peronnas
Deneuve – Perradin – Amiot – Faivre – Martin – Nirlo (cap) – Paye (puis Dimitriou 62e) – Hoggas (puis Gamiette 57e) – Chéré – Merdji – Sarr (puis Bègue 70e)

Le début de match était haché. De nombreuses fautes des deux côtés donnaient lieu à des avertissements précoces (Marveaux 11’ Martin 17’). Du côté du jeu, aucune des deux équipes n’arrivaient à prendre l’ascendant. Bourg-Peronnas, malgré une olonté évidente de bien faire se montrait trop imprécis à l’image d’Hoggas, pourtant très actif.  Les visiteurs procédaient surtout par du jeu direct pour mettre en danger l’arrière garde bressanne. Sur un long ballon dans le dos de la défense, Diabaté était d’ailleurs tout proche d’ouvrir le score, mais il voyait sa frappe repoussée par Deneuve (26e). Merdji lui répondait du tac au tac mais sa reprise sur corner passait au-dessus (30e). Mais c’est le Gazélec Ajaccio qui finissait le mieux la mi-temps. Mombris, Court puis M’changama voyaient leurs frappes fuir le cadre alors que Deneuve semblait impuissant.  

Dès le début de la seconde mi-temps, Deneuve évitait le pire et le cauchemar de la semaine passée. Il remportait son duel face à Puel (46e). Sarr sonnait la révolte mais sa frappe était bien captée par Elana (51e) Mais ce dernier ne pouvait rien faire sur le magnifique coup-franc de Perradin à trente mètres du but qui venait se loger en pleine lucarne. Le défenseur bressan, déjà auteur de son deuxième but cette saison, ouvrai, ainsi, le score de la plus belle des façons (52e). Malgré les sorties sur blessure d’Hoggas puis Paye, les Bressans étaient à leur avantage dans ce second acte. Maîtrise et possession au milieu du terrain, solidité derrière, face à des visiteurs inoffensifs. Nirlo, en capitaine exemplaire, libérait les siens grâce à une frappe du gauche dans la lucarne (83e), après que Dimitriou ait sauvé son camp après un tacle dans la surface devant Araujo (82e).




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse