Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA logiquement face au Red Star (2-1) : Voilà qui sent bon la Ligue 2 !


Rédigé par José Fanchi le Vendredi 2 Mai 2014 à 23:45 | Modifié le Samedi 3 Mai 2014 - 00:00


Match à 7 points ou simple marche en avant pour le GFCA qui accueillait la solide équipe du Red Star vendredi soir au stade Ange-Casanova ? Après son excellente tenue la semaine dernière à Luzenac, le GFCA se devait d’aller de l’avant et de surprendre le Red Star pour simplement accentuer son avance. Avant le coup d’envoi de la rencontre, on apprenait la victoire d’Orléans face au Paris FC. Victoire assortie de la montée directe en Ligue 2. Motivation supplémentaire d’autant que le public s’était déplacé nombreux vendredi soir


Le GFCA logiquement face au Red Star (2-1) : Voilà qui sent bon la Ligue 2 !

A Mezzavia, les rounds d’observation ne durent guère longtemps. Vendredi soir, fidèles à leur tradition, les ajacciens se sont très vite portés en attaque pour tenter de surprendre des franciliens bien affûtés. Le corner obtenu par Poggi et catapulté par Diedhiou aurait pu faire mouche, mais la reprise de la tête de l’attaquant ajaccien était trop enlevée. Le GFCA jouait vite et bien et malgré quelques contres d’un adversaire piqué au vif, les diables rouges portaient de nouveau le jeu dans le camp du Red Star. Ce qui devait arriver arriva au quart d’heure de jeu. Un corner de Fabre venu de la gauche était judicieusement exploité par François qui, de la tête - et un peu esseulé -  surprenait le gardien francilien et marquait son quatrième but de la saison. Situation fort logique pour les rouges et bleus qui méritaient amplement cette ouverture du score. Dommage pour Rivieyran, auteur d’une faute grossière, qui écopait d’un carton jaune.


Pas cher payé…

Boudgedra d’un côté, Poggi de l’autre, François bien inspiré, Larbi et Fabre très en verve, Diedhiou auteur de belles déviations, le GFCA montrait enfin son véritable visage, celui d’une équipe sérieuse et appliquée, volontaire et boostée par cette récompense suprême qui commençait à se dessiner à la demi-heure de jeu, notamment avec le rapide boudgedra qui faillit surprendre Planté, le gardien adverse à deux reprises (32e et 34e) avec, il convient de le souligner, un travail de haute tenue derrière avec notamment Filippi et ses impressionnantes interventions.

Un but à zéro à la pause, ça n’était pas cher payé pour les ajacciens au terme de ces quarante cinq premières minutes. Plus incisifs, appliqués dans la relance avec de bonnes combinaisons, ils ont remarquablement tiré leur épingle du jeu, à l’image d’un milieu de terrain très entreprenant et d’une défense bien regroupée qui a parfaitement joué la relance.


Larbi en stratège

« J’ai confiance, nous allons gagner 2 buts à 1 «  déclarait l’entraineur francilien à la pause. Pourquoi pas, surtout si son équipe continuait à chercher son jeu, à trouver ses marques…

Reprise en fanfare pour les gaziers auteurs de superbes raids dans la défense du Red Star et un Larbi hyper motivé et remarquable dans son jeu qui apportait un maximum de ballons dans les pieds de Diedhiou et Boudgedra qui faillirent marquer. Très belle entame de match pour le GFCA certes, mais les visiteurs semblaient plus motivés en deuxième période avec deux contres fort bien négociés dont un qui faillit apporter l’égalisation mais était sanctionné par un hors jeu. Le même Yong jay lee, rapide et efficace, se reprenait une minute plus tard et réussissait l’égalisation d’un tir croisé (57e). Les locaux accusaient le coup et la bataille du milieu de terrain faisait rage, et comme les statistiques le précisent, les franciliens se reprenaient fort bien et donnait du fil à retordre à la défense ajaccienne dont les contres, il convient de le souligner, faisaient trembler Planté dans ses buts.

Au fil des minutes, le Red Star prenait quelque peu l’ascendant. Les contres menés par Lefay et Yong Jay Lee faisaient mal à la défense ajaccienne qui semblait en grande difficulté et perturbée par les raids visiteurs mais s’en tirait tant bien que mal. Il fallait se ressaisir et reprendre du poil de la bête. 

Diedhiou libère son équipe
Le jeu reprenait de plus belle et le GFCA, comme on pouvait s’y attendre, reprenait le fil du match et se portait dans le camp adverse avec de rapides attaques menées par Diedhiou et Poggi. Sur l’une d’elles, Mady qui venait de faire son entrée, entamait un dribble dans la surface mais était proprement descendu par un défenseur. C’était le pénalty incontestable qui permettait à Diedhiou de fêter ses 22 ans avec un splendide but. Le GFCA reprenait l’avantage alors que dix minutes auparavant, il semblait plutôt fébrile, mais la détermination des attaquants a fait le reste. Les ajacciens enthousiastes, poursuivaient leurs actions vers le but francilien et faillirent même ajouter un but grâce au travail de Poggi Diedhiou et Mady très en verve.

Le GFCA était reparti de plus belle à l’image de Fabre et Larbi, sans doute le grand bonhomme de ce match. Dans un contre rondement mené, Lafon, le défenseur du Red Star commettait l’irréparable et prenait un carton rouge (86e), ce qui libérait d’autant plus les Ajacciens qui se ruaient littéralement dans les buts franciliens. Les dernières minutes n’apportaient rien de nouveau.

Vendredi soir, le GFCA a franchi un obstacle supplémentaire avec cette victoire amplement méritée sur un coriace adversaire qui voit s’échapper le rêve d’accession. Un petit point glané ci et là devrait permettre aux ajacciens de mettre les deux pieds dans cette Ligue 2. Un juste retour…3e avec 7 points d’avance sur Colmar, le GFCA se déplacera la semaine prochaine à Amiens.

Petit détail : on aimerait savoir pourquoi l’arbitre de la rencontre a donné un carton jaune à Diedhiou lorsque ce dernier a épluché une banane après son pénalty réussi. Nous avons épluché (nous aussi)  le règlement. Rien ne s’y oppose. Un geste gratuit, tout simplement stupide !

J .F.   





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse