Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA intraitable, passe la quatrième face à Tourcoing (3-1)


Rédigé par Vincent Marcelli le Mardi 19 Février 2019 à 23:29

Les Ajacciens ont dominé une vaillante équipe nordiste ce mardi au Palatinu (3-0). Quatrième victoire consécutive pour des Gaziers qui montent en puissance et s’installent en cinquième position au classement. De bon augure avant d’aborder la dernière ligne droite…Et notamment Poitiers, ce vendredi au Palatinu.




Photos Marc Anto Costa
Photos Marc Anto Costa
On ne sait pas ce qu'il va advenir du GFCA cette saison. une chose est certaine, son parcours et la grinta qu'il affiche avec une extraordinaire force mentale lui confèrent des atouts non négligeables pour la fin de la saison régulière. Avec, à la clé, une place en play-off. Et peut-être pas la plus mauvaise. Tourcoing a fait les frais de ce retour tonitruant.

La première manche va donner le tempo d’une rencontre épique. Pas de temps mort. Mal embarqué (4-9), le Gaz met le turbo et aligne un +6. Mais le ton est donné et dans un débat au suspense haletant, les deux équipes vont, toutes deux  solides au block, à la réception et percutantes dans les phases offensives se répondre. À ce jeu, personne ne va parvenir à prendre les devants (10-10…15-15). Carle et Mendes répliquent à Jimenez et les deux équipes sont au coude au money time (20-20). Le jeu monte alors d’un cran. Au mauvais moment, Mendes met la balle dehors et Tourcoing se voit offrir deux balles de set (22-24). Aux forceps, le Gaz revient grâce à Carle et Mendes (24-24). Les échanges se multiplient ensuite, toujours plus intenses, plus épiques. Le gaz prend les devants et s’offre quatre balles de première manche (26-25, 27-26, 28-27…30-29), à chaque fois, les visiteurs reviennent. Ils ont même l’occasion de prendre les devants sur un ballon litigieux de Carle (28-29). Dans ce combat titanesque qui aura duré la bagatelle de 43 minutes, le dernier mot revient au GFCA qui conclut magistralement par Carle et Pépic (32-30).

La deuxième manche est du même acabit. On monte même d’un cran après un début équilibré (6-6...11-11). Tourcoing ne lâche rien, témoin un entraîneur qui fait les cent pas devant le parquet, ce qui n’est pas du goût du public…et du corps arbitral. Sur le terrain, la réception du GFCA est héroïque à l’image d’un Jef Exiga à son meilleur niveau. Encore une fois malmené par les coups de boutoirs de son adversaire (12-15), le collectif « rouge et bleu » appuie sur l’accélérateur et ne laisse que des miettes à son adversaire. Il arrive, donc, logiquement, en tête au money time (20-18). Les visiteurs s’accrochent en vain. Ils ne peuvent rien face à la furia ajaccienne. Dans une ambiance énorme, les attaques du Gaz font très mal. Et c’est Radic qui conclut, d’un superbe contre, la deuxième manche (25-21).

Premier set concédé depuis quatre rencontres
Au retour des vestiaires, le suspense demeure même si Tourcoing a mis un genou à terre. L'adversaire s'accroche et sous l'impulsion de son pointu Jimenez, décolle (4-8, 5-9). Le GFCA est, alors, dans un temps faible et Tourcoing en profite pour s'envoler (6-15). Le GFCA, à qui la pause n'a visiblement pas fait du bien, s'efforce de résister mais l'écart reste important (10-16, 11-17, 12-18). Les visiteurs virent logiquement en tête au money time (14-20). Le Gaz fait encore de la résistance par Bruckert (16-22). Peine perdue, la manche est logiquement dans l'escarcelle nordiste malgré un sursaut ajaccien (18-25). Le premier set concédé par le GFCA depuis quatre rencontres.

Il faut désormais finir le boulot pour des Ajacciens en dessous lors de la manche précédente. Le quatrième acte débute doucement. Le temps, pour le Gaz, de retrouver, peu à peu, son jeu des deux premières manches. mais les débats restent équilibrés, aucune des deux formations ne pouvant se détacher (6-6, 7-7). Grâce à Pepic, qui aligne trois points consécutifs, le GFCA prend les devants d'une courte tête à mi-parcours (13-11). Pas de quoi encore pavoiser tant cette formation nordiste reste accrocheuse. Mais le Gaz retrouve, au bon moment, sa force de frappe avec un duo Pepic-Carle intraitable (42 points à eux deux au total). Ce dernier enchaine  un ace et une attaque gagnante qui font frissonner le Palatinu (18-12). Le Gaz vire en tête au money time (20-15). Le suspense est de courte durée et Pepic , qui enflamme le Palatinu, file vers le gain du match (23-16). À l'image de leur prestation, les visiteurs s'accrochent (23-19). Bruckert offre cinq balles de match à ses couleurs. Mendes finit le travail d'un superbe contre (25-20).


Salle du Palatinu
GFCA bat Tourcoing 3-1
Evolution du score : 32-30 (43’), 25-21 (27’), 18-25 (25'), 25-20 (25')
Spectateurs: 800 environ
GFCA :  attaques: 55. Contres: 12. Aces; 8. Fautes directes: 29 dont 13 au service.
Six de départ: Dailey (7), Radic (10), Mendes (10), Carle (20), Pujol, (1) Pepic (22) puis Morgado (2)- Libero : Exiga- ent : F. Ferrandez.

Tourcoing : attaques: 50. Contres: 13. Aces: 3. Fautes: 26 dont 14 au service
 Schouteten (1), Klyamar (14), Mc Donnel (11), Pascal (7), Jimenez (17), Juhkami (8)- Libero : Lemay- ent : I. Juricic





Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports














Newsletter



Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio