Corse Net Infos - Pure player corse

Lancement du dispositif CitésLab, une première en Corse


Rédigé par Pierre BERETTI le Vendredi 16 Novembre 2018 à 22:26 | Modifié le Vendredi 16 Novembre 2018 - 23:00


La CAPA a décidé une fois de plus d’innover avec sa SPL M3E qui déploiera prochainement le dispositif CitésLab sur le territoire ajaccien en partenariat avec la Caisse des Dépôts. Un chargé de projet sera dès le 3 décembre dans les quartiers de la politique de la ville afin de détecter les idées et les projets d’entreprise.


Julie-Agathe Bakalowicz, directrice régionale de la banque des territoires, Véronique Garcia, chef de projet, Audrey Paoletti, directrice de la SPL M3E ainsi que Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, vice-présidente de la Capa, avec René Majeste
Julie-Agathe Bakalowicz, directrice régionale de la banque des territoires, Véronique Garcia, chef de projet, Audrey Paoletti, directrice de la SPL M3E ainsi que Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, vice-présidente de la Capa, avec René Majeste
La CAPA et la caisse des Dépôts avaient annoncé son lancement sur le territoire ajaccien il y a quelques mois. C’est aujourd’hui chose faite avec le recrutement d’un chargé de projet dédié au dispositif CitésLab, le premier sur l’île de beauté. 
Lancé en 2002, le réseau CitésLab, piloté et cofinancé par la Caisse des Dépôts et Consignations, est un dispositif d’appui à l’émergence de projets de création d’activités dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Ainsi, Julie-Agathe Bakalowicz, directrice régionale de la banque des territoires, Véronique Garcia, chef de projet, Audrey Paoletti, directrice de la SPL M3E ainsi que Marie-Antoinette Santoni Brunelli, Vice-Présidente de la CAPA en charge du numérique et du développement économique, étaient venues présenter le lancement mais aussi celui qui en aura la charge sur le terrain. Après l’étude de nombreuses candidatures, le choix s’est porté sur René Majeste. Son curriculum vitae a impressionné les recruteurs « tant il correspondait au profil de poste » comme l’a souligné l’élue communautaire.

En effet, René Majeste a officié une vingtaine d’années en tant que directeur de cinq pépinières d’entreprises mais aussi comme coach professionnel diplômé et intervenant dans des universités. Il a ensuite décidé de s’installer en Corse et s’est orienté vers l’immobilier qui lui a permis notamment d’avoir une bonne connaissance des quartiers de la ville qui sont directement concernés par CitésLab. 
« L’implication de la Caisse des Dépôts passe par une aide financière de 65 000 euros sur trois ans qui aide au fonctionnement,a expliqué Julie-Agathe Bakalowicz. Ça représente 30% de l’enveloppe globale portée par la M3E. Nous apportons également une ingénierie avec le réseau CitésLab sur l’ensemble du territoire. Nous comptons une centaine de chargés de projet qui échangent régulièrement sur leurs expériences et les bonnes pratiques. Ce dispositif est un prolongement du partenariat que nous avons avec la M3E et qui s’avère très fructueux ».

Du côté de la SPL M3E, ce dispositif répond à une demande du territoire comme l’a souligné Marie-Antoinette Santoni Brunelli. « Nous proposons une plateforme de services pour les porteurs de projets mais nous voulions enrichir davantage notre offre et amener la M3E sur le terrain et dans des quartiers de la politique de la ville. Cela va permettre de mettre concrètement à la disposition du plus grand nombre des outils de développement entrepreneurial et donc de développement économique. »
Ce dispositif innovant sur la Corse et sur le territoire ajaccien sera expérimenté trois ans et sera mis en œuvre dès le 3 décembre prochain. Le chargé de projet, René Majeste sera appuyé par le pôle social de la CAPA et les acteurs déjà positionnés sur le terrain des quartiers ciblés. Si le développement économique reste un enjeu majeur, tous se sont accordés à dire que cette mission de terrain aura pour objectif également de replacer l’humain au cœur des projets mais aussi des idées puisqu’il ne sera pas forcément nécessaire d’arriver avec un projet abouti pour bénéficier d’un accompagnement.
Le chargé de projet sera justement présent pour détecter les bonnes idées et accompagner les personnes dans le développement d’un vrai projet avec l’ensemble des partenaires de la M3E. 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie