Corse Net Infos - Pure player corse

La rénovation de l’Église Saint-Nicolas de Castifao est en cours


La rédaction le Dimanche 23 Mai 2021 à 18:05

Si vous êtes passé dans les environs de Castifao, commune de Haute-Corse dominant la basse vallée de l’Asco, sans doute avez-vous entendu parler de l’Église Saint-Nicolas, fermée depuis une décennie, au grand regret des fidèles et des amateurs de sites culturels et chargés d’histoire. Grâce à la ténacité de la municipalité et des habitants du centre de l’ancienne pieve de Caccia et notamment les membres de l’association pour la sauvegarde de l’Église Saint-Nicolas, les travaux de rénovation du bâtiment sacré ont commencé.



https://www.sauvegardeartfrancais.fr/projets/castifao/
https://www.sauvegardeartfrancais.fr/projets/castifao/
L’Église paroissiale rouvrira certainement ses portes en fin d’année 2021, et y reprendront ainsi les messes et cérémonies religieuses.
En attendant, de nombreuses autres églises et chapelles alentour accueillent les fidèles pour les mariages, baptêmes, communions et décès. Si vous avez malheureusement à organiser une messe funéraire, vous pouvez solliciter les services de certains prestataires. Notamment Remerciementdeces.fr propose un vaste choix de cartes de remerciement de décès ou de faire part de décès.
 
C’est en raison de problèmes structurels d’une gravité telle qu’ils étaient susceptibles d’entraîner l’effondrement de l’édifice que l’Église de Castifao a fermé ses portes au public en 2011.
 
Peu de temps après, l’association pour la sauvegarde de l’Église Saint-Nicolas a été formée et, depuis lors, n’a cessé de se battre, soutenue par les élus et la population locale, pour obtenir le budget nécessaire à la rénovation de ce symbole de l’histoire du village. Elle a réussi à récolter environ 70 000 euros, auxquels se sont ajoutés 10 000 euros qui ont été versés par La sauvegarde de l'art français, une fondation reconnue d’utilité publique, créée par le duc de Trévise en 1921, dont l’objectif est la sauvegarde du patrimoine français.
 
Ainsi, une partie de la somme requise pour financer le commencement des travaux ayant été obtenue en début d’année 2021, le chantier a été rapidement confié à la SARL Les frères Piacentini, dont l’effectif de quarante-trois salariés est hautement qualifié et spécialisé dans la restauration de monuments historiques.



La découverte d’amiante

 
Pour débuter, l’entreprise Piacentini a monté une tour d’étaiement de plus de vingt tonnes et un échafaudage de plus de deux mètres pour permettre l’accès à la voûte de l’Église romane. La suite des travaux nécessitera la mise en place d’arceaux en béton renforcés par des chaînages qui serviront à maintenir la voûte et la sécuriser pour en finir avec le risque d’effondrement.
 
Malheureusement, dès le début des travaux, les ouvriers ont découvert de l’amiante à l’intérieur de l’édifice. La présence de ce matériau toxique risque de perturber l’avancée des travaux et d’augmenter le budget total de la rénovation, jusqu’alors estimé à environ 780 000 euros.
 
En effet, la présence d’amiante impose une vigilance particulière et des mesures de précaution spécifiques. Des entreprises spécialisées doivent intervenir, conformément à la loi française, ce qui retardera d’autant la rénovation de la voûte.



Un peu d’histoire

 
La construction de l’Église paroissiale de Castifao daterait du douzième siècle et l’édifice aurait été modernisé alors que le mouvement baroque progressait en Corse, comme dans toute l’Europe.
 
D’origine, le couvrement charpenté reposait sur deux murs parallèles, puis, avec les transformations baroques, notamment l’ajout des autels sur les côtés, la charpente a été remplacée par un couvrement voûté. C’est à ce moment-là, au dix-huitième siècle, que l’édifice a été mis en péril, car les contreforts utilisés n’étaient pas assez solides. Quand, un siècle plus tard, une façade a été décaissée, la terre qui contenait les poussées a été enlevée, ce qui a provoqué le déséquilibre structurel grave qui s’est accentué jusqu’à la décision de fermeture de l’Église.
 
La simplicité de son plan à vaisseau unique et son extérieur dépourvu de tout décor en font un édifice en apparence austère, mais cette Église renferme des joyaux, comme peuvent en témoigner ceux qui ont la chance d’y entrer.
 
 
Espérons que les travaux ne réserveront pas de nouvelles mauvaises surprises et que les entrepreneurs pourront, dans les meilleurs délais, rendre à Castifao la jouissance de son lieu de mémoire et de partage et que le public pourra à nouveau profiter de son autel en marqueterie de marbre, de ses magnifiques décors peints et de ses nombreux objets liturgiques.
 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047