Corse Net Infos - Pure player corse

La peinture lombarde, Serrano et Rembrandt se côtoient au musée Fesch à Ajaccio


Rédigé par Lydie Colonna le Dimanche 29 Juin 2014 à 22:12 | Modifié le Dimanche 29 Juin 2014 - 22:14


Le palais Fesch, musée d’Ajaccio présente ses trois expositions estivales 2014, que les visiteurs pourront admirer du 27 juin au 29 septembre. De la peinture Lombarde aux dessins de Rembrandt en passant par les œuvres photographiques d’Andres Serrano, un mélange des genres mis en place par Philippe Costamagna, conservateur du musée d’Ajaccio.


trois expositions temporelles pour l'été 2014
trois expositions temporelles pour l'été 2014
Les peintres de la peste lombards
Pour la première fois en France, une exposition de la peinture Lombarde du 17ème siècle se propose de faire connaître les protagonistes les plus importants de l’école picturale lombarde.
Les premières décennies se caractérisent par des œuvres d’un langage d’une intensité dramatique par des auteurs comme Cerano, Morazzone, Tanzio de Varallo et Francesco Cairo. Leurs peintures évoquent les évènements liés aux deux terribles épidémies de peste qui ont eu lieu entre 1576 et 1630.
Néanmoins, un autre courant porté par Giulio Cesare Procaccini et Danièle Crespi. Ils opposent au ton sombre un regard apaisé et séduisant. Jamais valorisée à sa juste mesure, cette seconde entité permet de porter un regard complet sur les grandes étapes de cette école figurative grâce aux œuvres des frères Nuvolone, de Giovan Battista Discepoli, Johann Christoph Storer, Andréa Lanzani et Legnanino.
Cette exposition a reçu le label « exposition d’intérêt national » 2014 décerné par le ministère de la culture et des communications.

la peinture lombarde au 17ème siècle
la peinture lombarde au 17ème siècle
Les dessins de Rembrandt
Les dessins de Rembrandt et de son entourage font partis des chefs d’œuvres du siècle d’or de l’école nationale supérieure des Beaux arts de Paris.
Peintre et aquafortiste, Rembrandt est un dessinateur d’un talent exceptionnel, utilisant les techniques les plus variées et abordant les thématiques les plus diverses.
Tout au long de sa carrière l’artiste s’entoure de collaborateurs et d’élèves qui imitent scrupuleusement son style. En 40 ans, ce sont une quarantaine d’artistes qui viennent compléter la collection du maître se confondant parfois avec.
On peut admirer dans la salle du sous sol du musée Fesch les dessins de Nicolaes Maes, Samuel Van Hoogstraten, Philippe Koning ou encore Ferdinand Bol et bien d’autres. On y retrouve les thématiques chères à l’artiste comme des sujets sur l’ancien et le nouveau testament.
 

les dessins de Rembrandt
les dessins de Rembrandt
Les photographies d’Andres Serrano
L’exposition d’Andres Serrano a déjà fait couler de l’encre à Ajaccio, avant même son inauguration. Une exposition, réalisée grâce à la collaboration de la collection Lambert d’Avignon, qui dérange, notamment certaines associations catholiques qui ont tenté de la faire interdire. Pourtant, cet artiste américain d’origine afro cubaine se veut  un artiste profondément chrétien. Que ce soit le célèbre Piss Christ ou la série The Morgue, ces œuvres ne sont que le reflet d’un talent qui «  d’un côté révèle l’inquiétant visage d’une Amérique partie en croisade au Moyen Orient, de l’autre confirme l’attirance du regard de l’artiste vers les grands maîtres du passé de Titien à Delacroix, de Tintoret à Zurbaran ».
Ce sont 120 œuvres qui vont tout l’été cotoyer  les œuvres de la collection du musée Fesch comme Madone and child (1989) à côté d’une vierge à l’enfant ou bien Naure morte (2012) près des natures mortes italiennes du 17ème siècle.
Une cohabitation qui donne aux œuvres de Serrano une toute nouvelle dimension non moins exceptionnelle et grandiose. De l’art, du vrai…





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 17:36 Rugby : Ça passe pour le RC Ajaccio à Sorgues

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine