Corse Net Infos - Pure player corse

La libération de méthane à l'origine du geyser au large de la Corse


Rédigé par Michela Vanti le Mardi 28 Mars 2017 à 21:33 | Modifié le Mardi 28 Mars 2017 - 23:34


C’est le gaz naturel et non l'activité d'un volcan sous-marin qui a fait bouillonner la mer entre l’île de Pianosa et la Corse. Les résultats des premières recherches de l’Institut italien de géophysique et vulcanologie ne laissent pas de doute : c’est le gaz méthane qui est poussé au-dessus de la surface de l'eau par l'activité d'un petit volcan de boue qui a provoqué le geyser qui le 16 mars dernier a effrayé les pêcheurs de Campo dell’Elba.
L'enquête des scientifiques pour déterminer les causes du phénomène de dégazage se pursuit.


Image sous-marine de la zone affectée par le volcan de boue (image INGV)
Image sous-marine de la zone affectée par le volcan de boue (image INGV)

L'enquête de l’INGV (Institut italien de géophysique et vulcanologie) se poursuit pour tenter de déterminer l’origine du phénomène de dégazage qui, le 16 mars dernier, à provoqué l'érection d'une colonne d'eau et boue, de quelques mètres de haut, sur la surface de mer entre les îles de Pianosa, Montecristo et la Corse. 
Pour connaitre les cause et l’ampleur du phénomène la Protection civile italienne a chargé l'Institut national de géophysique et de volcanologie de mener l’enquête.

« Les survols de la zone, réalisés par la Capitainerie avec des caméras thermiques - nous dit Spina Ciannetti, géologue de l’INGV - ont montré que les émissions gazeuses ne sont pas associées à des variations de température localisées. L'inspection effectué avec des véhicules sous-marins télécommandés, dirigé par le personnel INGV de Portovenere, n'a pas relevé d'anomalies thermiques localisées, par contre l’analyse chimique de l'eau que nous avons réalisé a montré une augmentation significative de la concentration de méthane. D’après les résultats, il est à exclure que le dégazage puisse avoir une origine volcanique standard. L'ensemble d'éléments permettent de restreindre le champ des hypothèse, et faire penser à un  phénomène de volcan de boue caractérisé par des grandes quantités de méthane qui sortent du fond sous-marin de manière vigoureuse en provoquant des geyser comme celui qui a été observé par les pêcheurs. ».

 

Pour le moment la zone est toujours concernée par un dégazage mais modeste. L’INGV poursuit les recherches pour déterminer l'étendue de la zone touchée et pour mieux comprendre l'origine du phénomène observé.

« Poursuivre la recherche est est aujourd’hui nécessaire - ajoute la géologue - à la fois pour déterminer au plus vite taille de la zone affectée par la libération du méthane, et aussi, d'un point de vue scientifique, pour comprendre les mécanismes qui génèrent ces phénomènes.»





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Juillet 2018 - 19:30 Fusée de détresse au large de la Revellata

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : Tribbiera in Lumiu, ritornu à e radiche di l'antichi https://t.co/263YRPvXFj https://t.co/p5mkyBYMuw
Samedi 21 Juillet - 08:11
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Samedi 21 Juillet - 07:56
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour La photo du jour : Les enrochements du front de mer bastiais https://t.co/boRNVrxo5W
Samedi 21 Juillet - 07:52
Corse Net Infos : La photo du jour : Les enrochements du front de mer bastiais https://t.co/syNXjdYO4n https://t.co/iJSaU1LbOj
Samedi 21 Juillet - 07:51



Newsletter






Galerie