Corse Net Infos - Pure player corse

La CGT de Corse a rencontré un conseiller du président de la République : "Des paroles et intentions qui vont dans le bon sens"


Rédigé par Philippe Jammes le Mercredi 7 Février 2018 à 14:31 | Modifié le Mercredi 7 Février 2018 - 14:44


Une délégation de la CGT régionale composée de militants des 2 départements a été reçue mercredi matin par Laurent Hottiaux conseiller de l’Élysée pour les questions Corses. La CGT résume cette entrevue dans un communuqué


La délégation de la CGT
La délégation de la CGT
Pendant plus d’une heure la délégation a posé les revendications concrètes sur la vie des Corses et les mesures à prendre sur le pouvoir d’achat, la santé, l’énergie ,les services publics, la collectivité unique et l’équilibre territorial.
Elle a demandé
la généralisation de la prime de vie chère aux retraités ainsi que  son indexation et sa revalorisation.Elle a  encore évoqué la mise en concurrence d’Engie  qui menace l’entreprise en Corse , ses 80 emplois mais aussi les tarifs conventionnés qui prennent en charge le surcoût du prix du gaz en Corse avec des risques d’explosion des tarifs.


Les réponses du conseiller qui s’appuie sur ce que dévoilera le Président Macron vont dans le bon sens même si leur concrétisation sera à surveiller dans la mesure ou ils ne coïncident pas avec sa politique de baisse des moyens aux collectivités locales et pour les services publics.
Pour Laurent Hottiaux le président Macron  «va répondre aux vrais problèmes des Corses et la solidarité nationale doit doit jouer en Corse notamment pour faire baisser le coût de la vie. »


Des annonces importantes sur la santé et notamment prendre en compte les surcoûts liés à l’insularité devraient aussi être décidés.
Les ressources financières de la Collectivité Unique devraient être « consolidées. »
Madame Gourault aura une fonction interministérielle sur tous les sujets concernant la Corse .
L’équilibre territorial sera garantit à la suite à la mise en place de la collectivité unique.
Le président de la République entend « renforcer les moyens de l’État en Corse» notamment pour la «régulation de la vie économique» tout en voulant des résultats et « changer d’approche sur la Corse ».

Pour la CGT ces paroles et intentions vont dans le bon sens mettant enfin l’accent sur les vrais problèmes des Corses et notamment des plus modestes. Reste maintenant à en exiger les réalisations concrètes.
La CGT sur tous ces sujets reste mobilisée et exigeante. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Virades de l'Espoir à Sainte Lucie dimanche https://t.co/caCiCW2Lco https://t.co/IOWlvdH2qX
Jeudi 20 Septembre - 23:45
Corse Net Infos : Une convention cadre entre la Collectivité de Corse et Business France https://t.co/8bnHG2BpcJ
Jeudi 20 Septembre - 23:35
Corse Net Infos : #Corse CDC : Polémique entre la droite et l’Exécutif sur la gestion des #déchets @IsulaCorsica @jmmondo https://t.co/j89qk3AzgM
Jeudi 20 Septembre - 23:26
Corse Net Infos : CDC : Polémique entre la droite et l’Exécutif sur la gestion des déchets https://t.co/vqfSazSEcj https://t.co/LB3gfqcSJP
Jeudi 20 Septembre - 23:24



Newsletter






Galerie