Corse Net Infos - Pure player corse

L'œil du technicien - GFCA-Niort : Le match vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 17 Février 2017 à 00:53 | Modifié le Samedi 18 Février 2017 - 02:00


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté à GFCA-Niort


L'œil du technicien - GFCA-Niort : Le match vu par Baptiste Gentili
L'analyse de la soirée
Pas grand monde dans les travées de Mezzavia en ce vendredi soir, le public ajaccien boude quelque peu une équipe qui n'a plus gagné depuis 4 matchs.
Contre une équipe de Niort qui reste elle sur deux victoires le GFCA n'a pas le choix : la victoire est le seul mot d'ordre.
Face au 3X5X2 Niortais, Jean-Luc  Vannuchi opte pour un 4X2X3X1, Tshimbumbu étant le fer de lance de l'attaque ajaccienne et c'est bien lui qui dès la 4e minute va ouvrir le score, justifiant ainsi la confiance de son entraineur.
Frappe au ras du sol, et bénéficiant d' une grossière erreur défensive l'attaquant de poche du Gaz  permet à son équipe d'être devant : 1 à 0. 

C'était bien parti pour les diables rouges, pourtant dans les dix minutes qui suivirent les visiteurs, loin d'être abattus, auraient pu en deux énormes occasions revenir au score sans la maladresse de leurs attaquants. 
Il y eu même une troisième alerte, mais cette fois ci c'est Elana, bien inspiré, qui évita le pire à son équipe. 
C'est tout de même les ajacciens qui finiront le mieux cette première partie de rencontre, en se créant deux belles situations de contre qui, si elles avaient été mieux négociées, auraient certainement donné un peu plus de confort aux insulaires. 



C'est avec ce petit but d'avance que les gaziers entament la seconde période. Pour tout vous dire et malgré quelques escarmouches par ci par là, heureusement plus nombreuses côté ajaccien, il n'y aura pas grand chose à signaler au terme d'un match franchement ennuyeux. 
Une seule chose à retenir et c'est important le GFCA a gagné, sans faire un grand match. Souvent on dit qu'il faut être deux pour ça, on en a eu la preuve ce soir !



Les plus
Difficile de trouver des motifs de satisfaction à travers un match vraiment terne. Côté ajaccien on retiendra une envie de bien faire un peu trop contenue selon moi ,mais qui a existé ce qui permet de dire que les joueurs n'ont pas renoncé malgré les derniers résultats peu reluisants. 
Chez l'adversaire, c'est encore plus difficiles a extraire des plus. Pour ne pas en dire… plus, je me conterai d'écrire que cette équipe n'était pas dans un grand soir. 


Les moins
Dans les rangs rouges et bleus, on ressent un manque de confiance évident. Cette équipe a du mal à se lâcher et est toujours à la recherche d'un équilibre tactique. 
Cette victoire va peut être dissiper les doutes qui freinent incontestablement un potentiel pourtant existant. 
Les Chamois Niortais ont particulièrement déçu dans cette rencontre avec toutes ces faiblesses affichées, dans pratiquement tous les compartiments du jeu. 
Un niveau technique très pauvre, un systeme de jeu à trois défenseurs axiaux très aléatoire, qui aurait bien pu prendre l'eau contre un GFCA mieux inspiré. 

 

Le fait du match
Quitte à paraître sévère dans mes propos, je vais meubler ce paragraphe en disant que de fait de match, il n'y en eu point ! Tout simplement parce que il n'y a pas eu de match ce soir à Ange-Casanova. Une soirée à oublier, sauf les… trois points de la victoire et c'est bien là l'essentiel. 


L'homme du match
J'ai eu beau charcher : je n'en ai pas vu ni dans l'une ni dans l'autre des deux équipes. 





S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse