Corse Net Infos - Pure player corse

L'œil du technicien - GFCA-Châteauroux : Le match vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 22 Septembre 2017 à 22:22 | Modifié le Samedi 23 Septembre 2017 - 01:05


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté à GFCA-Châteauroux.


L'œil du technicien - GFCA-Châteauroux : Le match vu par Baptiste Gentili
L'analyse de la soirée
Après sa lourde défaite à Reims, le GFCA reçoit Châteauroux et est dans l'obligation de réagir.
Dans pareil circonstance rejouer 3 jours après n 'est pas une mauvaise chose, cela évite de trop gamberger. Et les premières minutes de la rencontre démontrent que les ajacciens sont bien décidés à effacer cette déconvenue contre le leader.
Affichant un 4X1X4X1 modulable, les rouges et bleus bien en place exerce un pressing qui pousse Châteauroux à procéder en contre.
Et bien que les "Gaziers" se montrent les plus actifs, les visiteurs font peser la menace sur chaque contre- attaques, mais le GFCA insiste avec sérieux sans relâche.
Châteauroux en équipe solide, fait front mais doit céder sur les coups de boutoir des attaquants ajacciens. A la 28' minute Araujo pénètre dans la surface adverse et tel une lance il transperce la défense Castelroussine qui commet l'irréparable en fauchant le petit « diable » ajaccien.
Pénalty et 1à 0 pour le"Gaz" signé Yoann Court. Idéal pour retrouver la confiance d'autant plus que cette ouverture du score est méritée pour les hommes d'Albert Cartier qui finiront tambour battant cette première mi-temps, et même si le score n'évoluera pas, ces 45 premières minutes prouvent que le moral des ajacciens est intact.
La deuxième période sera plus tendue dans la mesure où Châteauroux, loin d'être battu, se montrera coriace face à un GFCA toujours aussi sérieux mais affichant aussi une certaine prudence craignant un retour de son adversaire.
Mais à la 81e minute Dibaté va libérer son équipe en étant très réaliste : c'est d'un "pointu" que l'attaquant ajaccien trouve l'ouverture dans un angle opposé. Ajaccio peut entrevoir la victoire. Malgré la réduction du score à la 90 e minute, grâce à Saar, Châteauroux s'incline tout à fait logiquement.

Les plus 
Le Gazelec a surtout démontré qu'il avait des ressources morales. En livrant un match sérieux avec de la discipline dans son jeu et beaucoup de détermination il a réuni tous les ingrédients pour remporter une victoire qui lui était indispensable.
Une bonne chose face à une équipe qui, sans être géniale, a toujours fait planer un réel danger sur la défense ajaccienne redevenue solide.

Offensivement les insulaires ont constamment pesé sur leurs adversaires en multipliant les courses et en essayant de se rendr toujours disponibles.
Enfin, en exerçant un pressing soutenu, les protégés d'Olivier Miniconi ont obtenu ce qu'ils voulaient : une victoire méritée et rassurante.

Les moins
Tout ne fut pas parfait, bien sûr, dans cette rencontre : Il y a encore beaucoup de déchets dans le jeu des ajacciens, que l'on pourrait mettre sur le compte de la pression qu'il y avait avant le match, avec une obligation de vaincre. Mais il y a,  aussi, l'extreme générosité de l'équipe qui parfois fait perdre un peu de justesse.
Dans ce registre il n'est nullement question de faire le moindre reproche aux joueurs qui, sans contestation possible, ont fait le match que l'on attendait d'eux.
L'important est de savoir qu'il y a encore (heureusement d'ailleurs) du boulot et qu'avec le moral en plus le GFCA devrait prochainement atteindre son rythme de croisière.

Le fait du match
Cette ouverture du score sur penalty a certainement donné la force nécessaire au "Gaz" pour se convaincre qu'il parviendrait à faire plier un adversaire coriace.  


L'homme du match
C'est l'équipe dans son ensemble, ce collectif solidaire, généreux et conquérant qu'il convient de mettre avant au terme d'un rendez vous qu'il ne fallait pas manquer.
J'irai même jusqu'à dire que le GFCA a réalisé une performance car dans une semaine à 3 matchs, après une déconvenue à Reims ,bien négocier le troisième match n'est pas évident et témoigne vraiment d'une santé morale et physique importante pour la suite






Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse