Corse Net Infos - Pure player corse

L’échappée belle des « Muvre Balanine »


Rédigé par François Daumont le Dimanche 7 Septembre 2014 à 19:02 | Modifié le Dimanche 7 Septembre 2014 - 22:10


Ils sont 31 et partagent depuis 4 ans la même passion pour les raids en montagne. Mais pas seulement car ce groupe soudé qui aime la compétition répond toujours présent quand il s’agit de défendre les grandes causes humanitaires et de santé publique


L’échappée belle des « Muvre Balanine  »

Alors trails, ultra-trails,  raids et autres courses nature, deviennent le terrain d’un engagement personnel et collectif qui dépasse la seule discipline pour répondre à un idéal partagé. Les mouflons balanins comptent dans leurs rangs des coureurs émérites à l’image des incontournables Lambert Santelli alias « Mouflon d’Or » et Arnaud Borreguero qui en décembre 2013 ont raflé avec brio les 1ère et 3ème places du très disputé challenge insulaire « Altre Strade ». Plus récemment c’est un autre mouflon Hervé Delannay qui s’est illustré en Savoie lors de l’ultra-trail réputé être "le plus dur d’Europe" dixit Oscar Lopes, vainqueur 2013.

 

On l’aura compris « E Muvre Balanine » cultive l’art du vivre ensemble et de la convivialité qui domine tous les pans de l’activité de cette association. L’affiliation l’année dernière d’un fort contingent féminin a, d’un avis unanime, apporté un nouvel élan au club.  A cela il convient d’ajouter le soutien de nombreux artisans et commerçants balanins mais aussi celui de la communauté des communes des Cinque Pieve (cc5p) et des mairies de Speloncato, Corbara et L’Ile-Rousse. Comme l’explique Hervé Delannay, secrétaire du club : « Durant l’hiver, nous effectuons des sorties groupées sur les sommets de l’île. Dès le mois de mars, nous enchaînons avec le fameux Trail Palazzi- Sant’Anghjulu de Santa-Reparata-di-Balagna au profit de la Marie-Do. Cette compétition ouvre la voie à d’autres un peu partout en Europe et dans le monde ». Et de poursuivre : «  Certains de nos affiliés y participent et c’est l’occasion pour eux de porter les couleurs de la Balagne et du club aux quatre coins de la planète. Nous sommes fiers de cela d’autant plus que nous y recevons toujours un accueil très chaleureux ».

La dernière épreuve qui s’est déroulée en Isère et Savoie, la fameuse « Echappée belle », avec ses 145 kilomètres dont 22 000 mètres de dénivelés, a permis de vérifier cet enthousiasme qui se manifeste toujours autour des mouflons balanins.

Il faut dire que qu’avec son haut niveau de difficulté, l’ultra-trail avait de quoi mettre les corps et les esprits les plus entrainés, à rude épreuve.

C’est ce qu’ont pu constater Hervé Delannay et ses amis en prenant le départ de cette traversée mythique du massif de Belledonne. A l’arrivée 50% des effectifs étaient portés absents, c’est dire toute la rudesse de l’évènement.
Seul à avoir franchi la ligne d’arrivée malgré l’effort de ses collègues pourtant aguerris, Hervé arrivé à la 67e position du classement scratch en un peu plus de 41 heures, a pu savourer pleinement sa performance car s’en est une. Il commente : « La première pensée a été pour mes compagnons qui ont dû, malgré leur belle combativité, abandonner. Naturellement j’ai aussi connu une immense satisfaction, celle d’avoir atteint la ligne d’arrivée, d’avoir porté les couleurs de mon club (la famille des Muvre) et de la Balagne ».
L’émotion gagne le coureur balanin quand il dit avoir revêtu un tee-shirt dédié tout spécialement à sa compagne, à ses enfants, à son club des Muvre et au Trail Corse … sans oublier le petit drapeau corse qui plus qu’un symbole, dit toute la fierté des coureurs balanins.
Puis un brin nostalgique, Hervé Delannay revient sur son « échappée belle » et ce kilomètre 85 franchit en pleine nuit au Col de Moretan avec ses 6 kilomètres escarpés et ses 1 500 mètres de dénivelé positif, comme un ultime défi à la résistance d’un corps meurtri. Mais le moral  tient bon et c’est ce qui fera toute la différence dans la poursuite d’un défi lancé, non pas par un seul homme, mais bien par toute une bande de copains que rien n’arrête.  

« E Muvre Balanine » relève ce défi depuis sa création et malgré les contraintes financières qui pèsent sur elle et son avenir, ses membres veulent continuer à croire que demain sera meilleur. En effet cette discipline qui est accessible à tous, connait un véritable succès depuis maintenant depuis 2 ans tant en Corse que sur le continent, et mérite d’être soutenue et proposée au plus grand nombre.
Si l’on doit souhaiter quelque chose aux « Muvre Balanine », c’est sûrement de continuer à nous faire rêver comme par exemple sur des compétitions de niveau national et international comme le Tor des Géants, l'UTMB, Grand Raid des Pyrénées....

F.D
--

« E Muvre Balanine », Village 20226 Occhiatana. Bureau : Laurent Richiardone   (Président), Laurent Bruna (Vice-Président), Hervé Delannay  (Secrétaire), Stéphane Biaggi (Trésorier).








Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports