Corse Net Infos - Pure player corse

L'Oriente : "Le tour d'une montagne"


Rédigé par le Vendredi 2 Août 2013 à 23:12 | Modifié le Mardi 6 Août 2013 - 19:43


La course de l'Oriente va dérouler ses fastes sur le toit de la Corse ce dimanche. Avant cette épreuve, qui fera encore date, Jean-Philippe Micaelil, vice président de l'association Ghisoni-Oriente nous en dit un peu plus sur le prochain grand rassemblement à Ghisoni.


L'Oriente  : "Le tour d'une montagne"
- La course de l'Oriente reste les mêmes les hommes ont cependant changé : Qu'est-ce qui vous a incité à reprendre le flambeau ?
La course de l'Oriente reste la même, du moins le tracé puisque l'équipe elle, a changé. Après le souhait  des organisateurs historique de la course de se retirer, pour des raisons personnelles, de l'évènement, il aurait été dommage de ne pas continuer cette année en raison de la notoriété de l'Oriente,  l'ambiance sur le parcours, la beauté du site et l'effervescence que cela créait dans le village,. Le côté sportif a été un vecteur qui nous a incité à la reprise puisque l'Oriente est une course très prisée par les sportifs insulaires mais aussi du continent. Nous avons même des coureurs Italiens, Belges et Autrichiens qui ont participé à l'évènement. Ensuite, c'est aussi le challenge, l'aventure humaine car reprendre un projet comme celui-là n'est pas évident : en effet, nos prédécésseurs ont fixé la barre très haut en terme d'organisation, de logistique, sur la sécurité, l'accueil etc...Tout était calculé dans les moindre détails... Faire aussi bien qu'eux pour cette première année représente un véritable défi pour nous qui ne sommes pas du milieu de la course pédestre en montagne. Enfin et surtout, pour perpétuer l'esprit de l'Oriente, ou la solidarité entre les coureurs était omniprésente, et se traduisait aussi par le reversement des inscriptions à une bonne cause.

- Est-ce une course vraiment à part ? Qu'est-ce qui fait son succès ?
- Le succès de l'épreuve, c'est d'abord la beauté du parcours. Imaginez, vous êtes tout simplement sur l'un des sommets placés au centre de la Corse, où la mer est présente des deux côtés du tracé par temps clair, La montée ce fait sous le sommet de l'Oriente, face au Renosu puis face au Monte d'Oru, avec à vos pieds les vallées du Fium'orbu, de la Gravona, du Cortenais selon votre position sur le parcours... La difficulté ensuite, puisqu'il faut parcourir 20 kilomètres en gravissant plus de 1 500 mètres de dénivelés d'un seul trait durant les 10 premiers kilomètres... Imaginez encore une fois, vous partez du village de Ghisoni à 600 mètres d'atitude et vous arrivez à plus de 2 000 mètres  avant de redescendre sur le village en tutoyant la station de ski. Vous faites réellement le tour d'un sommet, d'une montagne, avec des passages très techniques, cassants, mais aussi splendides et vertigineux notamment dans les Pinzi Curbini.

- Le parcours actuel n'est pas à la portée de tout le monde : Avez vous imaginé un itinéraire moins ardu pour, à l'avenir, la mettre à la portée de tout le monde ? 
- Le parcours, vous savez il est à la portée de tous les sportifs, surtout de ceux qui le respecte en ne surestimant pas leurs capacités... Après nous avons de la chance d'être gâtés par la nature. De fait, de nombreuses possibilités s'offrent à nous : celle de faire un tracé plus court, mais pas forcément plus facile, loin de là... Nous avons également la possibilité d'aller plus haut, vers le Renosu, avec un tracé plus exigeant physiquement, plus technique aussi. Mais nous ne vous en dirons pas plus,  car pour l'instant, le challenge, c'est d'assurer le succès de l'édition 2013, qui conditionnera le reste de l'aventure. Chaque chose en son temps..
 
- Depuis ses origines l'Oriente est une course à but humanitaire, il est encore plus précis cette année?
.- La solidarité, l'humain, c'étaient des valeurs fondamentales de l'Oriente. Une des raisons qui nous a poussé à reprendre le flambeau. De nos jours, on voit trop de malheurs, trop peu de nouvelles réjouissantes et le sport permet souvent de véhiculer des valeurs ou de soutenir des initiatives positives. Associer la perfomance sportive, quelle soit individuelle ou collective à une œuvre de bienfaisance, ce ne peut être que réjouissant. Pour perpétuer cet esprit, cette année, nous nous associons à la Ligue contre le Cancer en lui reversant le montant des inscriptions.

- Pour finir comment "vendriez" en une phrase la course à ceux qui hésitent encore à s'engager ou bien encore à assister au fabuleux spectacle qu'elle offre sur son parcours?
Sans faire offense aux autres courses et à leurs organisateurs dont nous saluons le travail: "Le goût de l'effort, le plaisir, la solidarité : venez partager nos valeurs"




Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports